par La rédaction

F1: Romain Grosjean sous le feu des critiques

Déjà dans le collimateur de la FIA depuis le carambolage provoqué au départ à Spa qui faisait suite à une série de manoeuvres similaires, Romain Grosjean a récidivé dimanche à Suzuka en harponnant Mark Webber au premier virage. A l'arrivée, l'Australien lui a vertement exprimé ce qu'il pensait de son comportement mais il n'a pas été le seul à critiquer, parfois de manière très directe, le pilote Lotus.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

"C’est un cinglé du premier tour. Il faut qu’il arrête de penser qu’il peut arriver au premier virage avant tout le monde. Peut-être a-t-il encore besoin de vacances", a déclaré Webber à sa descente de voiture avant d'ajouter "Combien de fois va-t-il encore faire la même erreur ? Cela devient embarrassant pour lui à ce niveau. Il faut qu’il se remette en question. C’est entièrement de sa faute." Le pilote Red Bull s'est ensuite précipité vers le motorhome Lotus où une explication houleuse entre les deux hommes s'est engagée et où les noms d'oiseaux ont fusé. Romain Grosjean s'est excusé mais cela n'a visiblement pas suffit à calmer Webber qui a perdu un podium dans la manoeuvre.

Christian Horner, Team Principal de Red Bull Racing n'est pas loin de penser la même chose que son pilote à propos de Grosjean: "Si vous faites des erreurs, ça va, mais il faut apprendre de ces erreurs, on se bat pour le championnat des constructeurs, c’est énervant ! Je pense que Lotus n’apprécie pas cela. Sept incidents au départ, c’est plus qu’assez, et aujourd’hui c’est Mark la victime".

Quant à Nico Rosberg, victime indirecte de l'incident, il rejette lui aussi l'entière responsabilité de son abandon sur le Français: "C’est vraiment dommage ! C’est vraiment nul de finir une course comme ça. Grosjean a de nouveau commis une erreur, une de plus, et a embarqué Webber."

Sans parler de Johnny Herbert qui estime tout simplement qu'il "n'apporte rien à son équipe".

Bref, à force de répéter les mêmes erreurs, Romain Grosjean est en train de devenir le paria du paddock et même s'il est encore timidement défendu par Eric Boullier, il se doit de corriger le tir très vite et de faire oublier ses énormes bourdes par des résultats sur la piste. Sans quoi c'est même son avenir en F1 qui pourrait être menacé une seconde fois et ce serait dommage car ce garçon a du potentiel.

Crédit photo: Lotus

A lire également:

F1 Suzuka 2012: Vettel gagne et se relance au championnat

Pour résumer

Déjà dans le collimateur de la FIA depuis le carambolage provoqué au départ à Spa qui faisait suite à une série de manoeuvres similaires, Romain Grosjean a récidivé dimanche à Suzuka en harponnant Mark Webber au premier virage. A l'arrivée, l'Australien lui a vertement exprimé ce qu'il pensait de son comportement mais il n'a pas été le seul à critiquer, parfois de manière très directe, le pilote Lotus.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.