par La rédaction

F1 Malaisie 2012: Incroyable Alonso !

Sur le sec, les McLaren-Mercedes semblaient imbattables. Mais la pluie, le talent et l'intelligence de course de Fernando Alonso lui ont permis de signer une victoire encore improbable hier soir après la séance d'essais qualificatifs. Mais le héros de cette course restera incontestablement Sergio Pérez qui est passé tout près de la victoire avec sa Sauber.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Départ: C'est sur une piste humide et donc en pneus intermédiaires que les 24 pilotes prennent le départ de ce Grand Prix de Malaisie 2012. Les deux McLaren s'extirpent impeccablement de la grille dans l'ordre des qualifications. Romain Grosjean s'infiltre entre les Red Bull, dépasse Schumacher et vire en troisième position au premier virage.

Tour 1: L'avantage de Grosjean sera de courte durée puisque Schumacher repasse devant la Lotus mais les deux hommes s'accrochent et perdent de nombreuses positions.

Tour 3: Arrêt de Massa pour chausser des pneus pluie.

Tour 4: Abandon de Grosjean qui a planté sa Lotus dans le bac à graviers après un nouveau tête-à-queue. Button s'arrête à son tour pour monter des pneus pluie.

Tour 5: Arrêt aux stands pour la plupart des hommes de tête. Hamilton sauve de peu sa première position face à Button.

Tour 6: Entrée en piste du safety car en raison de l'intensité de la pluie. Hamilton est en tête devant Button, Pérez, Webber, Alonso, Vettel et Vergne qui ne s'est pas arrêté.

Tour 8: Le drapeau rouge est brandi, la course est suspendue.

Tour 9: Après près de cinquante minutes d'interruption, la pluie s'est nettement atténuée et la course reprend sous régime de voiture de sécurité

Tour 13: Drapeau vert, enfin ! Hamilton reste en tête devant Pérez alors que Button tente le pari de chausser des pneus intermédiaires tout comme Raïkkonen. Alonso a pour sa part réussi à dépasser les deux Red Bull.

Tour 14: Hamilton et Alonso s'arrêtent mais l'intervention s'éternise pour le Britannique qui se fait passer par la Ferrari.

Tour 15: Pérez, Vettel, Vergne et Hülkenberg s'arrêtent alors que Button perd une moustache après un petit contact avec une HRT retardataire. Le leader du championnat doit à nouveau s'arrêter.

Tour 16: Alonso est en tête devant Pérez, Hamilton, Rosberg et Vettel.

Tour 17: Button est vingtième mais signe le meilleur tour en course avec plus d'une seconde d'avance sur le reste du peloton.

Tour 21: Pérez fait mieux que résister puisqu'il est l'homme le plus rapide en piste. Il possède plus de sept secondes d'avance sur Hamilton.

Tour 23: Meilleur tour en course pour Fernando Alonso en 2'00"723.

Tour 24: Webber passe Rosberg pour le gain de la sixième place.

Tour 25: Meilleur tour en course pour Pérez.

Tour 26: Massa commet une petite erreur et Di Resta en profite pour monter au septième rang. Vergne passe également la Ferrari quelques centaines de mètres plus loin.

Tour 30: La piste s'assèche. Alonso tourne en 1'58"052.

Tour 31: Les Sauber sont très rapides avec le meilleur tour de Pérez battu par Kobayashi.

Tour 33: Après plusieurs meilleurs tours en course Pérez grignote peu à peu son retard sur Alonso.

Tour 34: Pérez en 1'55"772. Il reprend sept dixièmes à Alonso dans ce tour!

Tour 35: 1'55"054 ! Pérez est revenu à moins de cinq secondes de l'homme de tête.

Tour 36: Pérez améliore le meilleur tour en course à chaque tour. Encore une seconde pleine récupérée sur Alonso.

Tour 37: Pérez à 3"2 d'Alonso après un 1'54"018. Ricciardo s'arrête pour tenter de finir la course en pneus slick.

Tour 39: Pérez à 1"3 secondes ! Il pourra bientôt utiliser le DRS. Webber chausse des pneus durs.

Tour 40: Alonso rentre au stand alors que Pérez reste en piste. Ricciardo confirme que les pneus slicks sont les plus rapides en tournant en 1'49"800. Vettel et Raïkkonen s'arrêtent également.

Tour 41: Pérez et Hamilton s'arrêtent.

Tour 42: Alonso en tête avec 7"1 secondes d'avance sur Pérez et 18"9 secondes sur Hamilton.

Tour 43: Pérez reprend près d'une seconde et demi à Alonso dans ce tour. S'il avait calqué sa stratégie sur l'Espagnol il serait peut-être en tête à cet instant de la course.

Tour 45: Ecart Alonso-Pérez: 3"9 secondes.

Tour 46: Pérez en 1'41"749. Alonso n'est plus qu'à 2"3 secondes devant lui.

Tour 47: Vettel crève son pneu arrière-gauche en se rabattant sur l'aileron d'une HRT et doit s'arrêter au stand.

Tour 48: Pérez est à moins d'une seconde d'Alonso.

Tour 50: Pérez sort un peu large et perd 5 secondes en un tour. Raïkkonen s'empare du meilleur tour en course en 1'41"040.

Tour 55: Abandon de Pastor Maldonado sur ennui mécanique.

Arrivée: Vingt-huitième victoire de Fernando Alonso devant un remarquable Sergio Pérez qui fait la course de sa vie. Ce résultat permet à l'Espagnol de prendre la tête du championnat. Hamilton signe un anonyme podium devant Webber, Raïkkonen et Senna. On retiendra enfin les premiers points en F1 de Jean-Eric Vergne, huitième.

Classement:

1. Alonso

2. Pérez

3. Hamilton

4. Webber

5. Raïkkonen

6. Senna

7. di Resta

8. Vergne

9. Hülkenberg

10. Schumacher

Championnat pilotes:

1. Alonso 35

2. Hamilton 30

3. Button 25

4. Webber 24

5. Pérez 22

6. Vettel 19

7. Raïkkonen 16

Pour résumer

Sur le sec, les McLaren-Mercedes semblaient imbattables. Mais la pluie, le talent et l'intelligence de course de Fernando Alonso lui ont permis de signer une victoire encore improbable hier soir après la séance d'essais qualificatifs. Mais le héros de cette course restera incontestablement Sergio Pérez qui est passé tout près de la victoire avec sa Sauber.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.