par Pierre-Laurent Ribault

F1 Grand Prix du Japon : qualifications reportées

La pluie est en général la bienvenue en F1 mais il ne faut pas abuser des bonnes choses : Suzuka étant noyé depuis cette nuit par une pluie insistante, les qualifications du Grand Prix sont reportées à demain. Les équipes ont bien tenté de tremper un pneu sur la piste ce matin lors de la 3ème séance libre pour prendre la mesure des circonstances, mais cela s'est limité à un timide tour d'installation, avec tête à queue à la clé pour quelques uns comme Timo Glock. Que d'eau, que d'eau.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Les spectateurs japonais, tous cirés et parapluies dehors, étaient tout de même là en nombre, attendant patiemment et courageusement sur les gradins et la direction de course n'a pas eu le coeur à déclarer forfait tout de suite. Une première décision des commissaires a été de reporter la séance à 14h30. Le Safety Car est sorti à 14h20 pour un tour, livrant une imitation de hors bord assez convaincante et permettant surtout de se rendre compte que la piste n'était absolument pas praticable pour des Formule 1. Au rapport de Alexander Wurz, monté dans la voiture pour se rendre compte (le grand Autrichien fait partie du collège des commissaires pour ce Grand Prix), on décida de reporter la décision à 15 heures. On se rendait bien compte dès ce moment que c'était sans espoir, mais il fallait sauver les apparences, ce qui fut fait à nouveau à 15 heures avec un nouveau report jusqu'à 15 heures 30. La troisième sortie de la Mercedes SLS aux gyrophares  ne changea rien à l'affaire et la décision naturelle fut alors annoncée : report des qualifications à demain matin 10 h heure locale soit 3 heures en France : ça ne vaut même plus la peine de se coucher. Commencez à faire des réserves de café fort.

Crédit photo : Red Bull Racing

Pour résumer

La pluie est en général la bienvenue en F1 mais il ne faut pas abuser des bonnes choses : Suzuka étant noyé depuis cette nuit par une pluie insistante, les qualifications du Grand Prix sont reportées à demain. Les équipes ont bien tenté de tremper un pneu sur la piste ce matin lors de la 3ème séance libre pour prendre la mesure des circonstances, mais cela s'est limité à un timide tour d'installation, avec tête à queue à la clé pour quelques uns comme Timo Glock. Que d'eau, que d'eau.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.