par Nicolas Anderbegani

F1 : fin de la règle pneumatique des qualifications

Parmi les grandes nouveautés règlementaires de la F1 2022, même si l'attention va se porter essentiellement sur le design des monoplaces, la donne pneumatique – fondamentale – évolue en profondeur. Outre les roues 18 pouces et le durcissement des règles des couvertures chauffantes, une règle majeure de la stratégie pneumatique change aussi.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Un choix pneumatique moins contraint

Selon des indiscretions de Motorsport Italia, lors de la dernière session du Comité Consultatif Stratégique de la F1, un changement réglementaire important a été discuté et approuvé : les dix premiers pilotes sur la grille ne seront plus obligés de s'aligner au départ avec le jeu de pneus utilisé pour établir le temps lors de la Q2, c’est-à-dire la session intermédiaire des qualifications. Les équipes seront libres de choisir le composé le plus approprié pour le départ.

La Formule 1 remanie donc le format des qualifications. Introduite en 2014, cette règle était devenue au fil des années un outil qui pouvait accorder un avantage supplémentaire aux monoplaces les moins performantes. Il y avait en fait des stratégies différentes au début de la course, mais généralement les meilleures équipes étaient toujours alignées dans leurs choix.

Malin !

Au contraire, l'ancienne règle pouvait pénaliser les pilotes qui réussissaient au forceps à entrer en Q3 en montant des pneus tendres, puis se retrouvaient contraints de partir du Grand Prix de la quatrième ou cinquième ligne avec un composé tendre. Ils étaient donc obligés de passer assez rapidement par les stands, tandis que derrière eux, les pilotes qui avaient échoué aux qualifications pour entrer dans le top 10 pouvaient tirer profit de leur position en partant avec des pneus moyens ou durs neufs, donc aptes à réaliser un premier relais plus long, se plaçant dans une position avantageuse sur le front stratégique.

On peut y voir sans doute la volonté par la F1 de rendre les qualifications plus lisibles pour le grand public, davantage portées sur la vitesse pure plutôt que sur la stratégie pneumatique. La curiosité sera de vérifier si, grâce au nouveau règlement, nous verrons différentes stratégies ou non. Dans les premières courses, cela pourrait être le cas, puisque les équipes n'oauront pas encore une connaissance approfondie de la nouvelle génération de pneus de 18 pouces. La réponse, comme toujours, sera donnée par la piste.

Pour résumer

Parmi les grandes nouveautés règlementaires de la F1 2022, même si l'attention va se porter essentiellement sur le design des monoplaces, la donne pneumatique – fondamentale – évolue en profondeur. Outre les roues 18 pouces et le durcissement des règles des couvertures chauffantes, une règle majeure de la stratégie pneumatique change aussi.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.