par La rédaction

F1 Chine 2012 qualifications: Première pole de Rosberg

Il aura fallu 110 Grands Prix à Nico Rosberg pour signer sa première pole position mais celle qu'il vient d'obtenir sur le circuit de Shanghaï ne souffre d'aucune contestation. Avec cinq dixièmes d'avance sur Hamilton, pénalisé de cinq places sur la grille, personne n'était en mesure de lui disputer le meilleur temps cet après-midi.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Q1: La hiérarchie est trompeuse pour cette Q1 des essais qualificatifs du Grand Prix de Chine. Certes Sergio Pérez, héros de Sepang a signé le meilleur temps devant Fernando Alonso et Romain Grosjean mais il faut descendre au huitième rang pour y trouver l'homme le plus rapide de cette session. Mark Webber a en effet réalisé cette performance en pneus durs nettement moins performants que les gommes tendres utilisées par les sept pilotes devant lui. Seules trois équipes, Red Bull, McLaren et Mercedes AMG, ont la performance suffisante pour passer en Q2 en économisant un train de pneus tendres. Mais le couperet est passé tout près pour Vettel qui s'assure une place dans le top 17 pour quelques centièmes de secondes. Les éliminés sont Vergne, Kovalainen, Petrov, Glock, Pic, De la Rosa et Karthikeyan.

Q2: Dès les premières minutes de la session, les Mercedes de Rosberg et Schumacher s'assurent une place en Q3 en signant les deux meilleurs temps. Seul Mark Webber parviendra à les battre dans les dernières secondes. Sa monoplace équipée de la dernière évolution du système d'échappement développée par Red Bull semble nettement plus performante que celle de Vettel qui roule en configuration des tests hivernaux puisque le double champion du monde est éliminé de la Q3 avec le onzième temps seulement. Cela ne lui était plus arrivé depuis le Grand Prix du Brésil 2009. Derrière les Mercedes on note le très beau tir groupé des Sauber de Pérez et Kobayashi qui devancent Hamilton, Grosjean, Raïkkonen, Button et Alonso, dernier qualifié pour la Q3.

Q3: Dès le début de la session, Nico Rosberg met tout le monde d'accord en 1'35"121. Il semble tellement certain d'avoir réalisé le tour parfait qu'il pose pied à terre après son retour au stand. Lewis Hamilton, son dauphin, est relégué à une demi-seconde. En raison du changement de sa boîte de vitesse, le pilote McLaren sera pénalisé de cinq places sur la grille et partira donc septième demain. La première ligne sera donc 100% Mercedes puisque Schumacher a signé le troisième temps devant un surprenant Kobayashi et Kimi Raïkkonen.

Source: F1.com

Crédit photo: Mercedes AMG

Pour résumer

Il aura fallu 110 Grands Prix à Nico Rosberg pour signer sa première pole position mais celle qu'il vient d'obtenir sur le circuit de Shanghaï ne souffre d'aucune contestation. Avec cinq dixièmes d'avance sur Hamilton, pénalisé de cinq places sur la grille, personne n'était en mesure de lui disputer le meilleur temps cet après-midi.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.