Kevin Magnussen chaleureusement félicité par son directeur Gunther SteinerCredit Photo - Haas
par Nicolas Anderbegani
Ferrari se perd encore dans la stratégie

F1 Brésil 2022 Qualifs : le gros coup de Magnussen !

Certains parieurs audacieux ont dû faire la fête hier ! Une pole position de Kevin Magnussen, c’était assurément une grosse cote !

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

La séance de qualification a été perturbée par la pluie qui s'était fortement déversée sur le circuit brésilien entre les derniers essais libres et les qualifications, avant que son retour ne plane pendant la séance. La stratégie pneumatique pouvait faire la différence. Il ne pleuvait plus au lancement de la Q1 et le circuit pauliste commençait à s'assécher, mais les pneus intermédiaires ont été préférés dans les premières minutes.  La piste séchant de minute en minute, les pneus tendres ont vite fait leur retour et les chronos n'ont cessé de tomber jusqu'au drapeau à damier. Il fallait être dans le bon "timing". Le meilleur temps est revenu à Lando Norris (1'13"106), alors que Nicholas Latifi, un temps détenteur de la première place, a finalement été éjecté suite aux améliorations en cascade des dernières secondes.

Éliminés en Q1 : Latifi, Zhou, Bottas, Tsunoda et Mick Schumacher, qui n’a sans doute pas amélioré ses chances de sauver sa place pour 2023…

En Q2, alors que le ciel se couvrait davantage, Verstappen a réalisé la meilleure référence en 1'10"881. Sainz et Leclerc, en danger, se sont sauvés de justesse, alors que Kevin Magnussen a expulsé Alexander Albon du top 10 dans les dernières secondes.

Éliminés en Q2 : Albon, Gasly, Vettel, Ricciardo, Stroll

Ferrari se fait encore remarquer

En Q3, la pluie recommençait légèrement à tomber mais tout le monde était en pneus tendres en début de Q3 pour claquer au plus vite un temps. Mais Ferrari a voulu encore faire la démonstration de son génie stratégique et a divisé sa stratégie en donnant des slicks à Sainz et des intermédiaires à Leclerc. Un choix désastreux pour le monégasque puisque la piste n'était pas suffisamment humide pour que ces gommes fonctionnent. Le Monégasque a dû regagner les stands avant même de compléter son tour rapide, gênant Perez au passage.

Verstappen a commis un léger blocage de roues dans son tour chrono… et au final il échoue 2e derrière un surprenant Kevin Magnussen qui a été le plus rapide au terme de la première salve (1'11"674), devant Verstappen, Russell et Norris.

La sortie de piste de Russell quelques instants plus tard, qui a perdu le contrôle en freinant sur une portion humide avant de traverser violemment le bac à sable et de terminer en toupie, coincé dans les graviers du virage 4, a provoqué le drapeau rouge et figé le classement. Et bien que la séance ait été relancée quelques minutes plus tard, la direction de course a fait le choix de désactiver le DRS en raison des conditions humides, entérinant ainsi la pole position de Magnussen ! Ce drapeau rouge, combiné au retour de la pluie, était  fatal  à Leclerc, qui ne pouvait pas améliorer et restait cloué en P10 ! Si la pluie était tombée, on aurait applaudi un joli coup tactique, mais non c'est l'inverse...

Pole historique !

Le pilote Haas F1 Team signa sa première pole position, la première d’un danois, et bien entendu la première de l’histoire de Haas GP ! Il s'élancera donc premier du sprint, devant Verstappen, Russell, Norris (superbe 4e malgré son état de santé amoindri), Sainz (qui aura néanmoins une pénalité pour changement de moteur), Ocon, Alonso et Hamilton. Pérez, gêné par Leclerc dans son tour en intermédiaires, est neuvième, devant le Monégasque qui a manifesté à la radio son agacement. Il y a bien un moment où la Scuderia devra regarder les choses en face…mais Leclerc va devoir également s’affirmer dans les choix et peut-être moins se vouer aux décisions de son équipe…

Résultats qualifications

Pos

Pilote

Temps

1

Kevin MAGNUSSEN

1'11''674

2

Max VERSTAPPEN

1'11''877

3

George RUSSELL

1'12''059

4

Lando NORRIS

1'12''263

5

Carlos SAINZ

1'12''357

6

Esteban OCON

1'12''425

7

Fernando ALONSO

1'12''504

8

Lewis HAMILTON

1'12''611

9

Sergio PEREZ

1'15''601

10

Charles LECLERC

-

11

Alexander ALBON

1'11''631

12

Pierre GASLY

1'11''675

13

Sebastian VETTEL

1'11''678

14

Daniel RICCIARDO

1'12''140

15

Lance STROLL

1'12''210

16

Nicholas LATIFI

1'15''095

17

Guanyu ZHOU

1'15''197

18

Valtteri BOTTAS

1'15''486

19

Yuki TSUNODA

1'16''264

20

Mick SCHUMACHER

1'16''361

 

Pour résumer

Kevin Magnussen signe une pole position aussi surprenante qu'historique à Interlagos. Dans des conditions climatiques aléatoires, le pilote danois signe la première pole position de sa carrière et de son écurie Haas GP! Il partira en tête de la course sprint.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.