par Joest Jonathan Ouaknine

F1: Arnaud Lagardère rachète Toro Rosso

Toro Rosso nous avait prévu d'annoncer le nom de son repreneur le 1er avril. Pas plus tard qu'hier, on s'attendait à un couronnement de Kevin Kalkhoven (venu du Champ Car.) Mais finalement, c'est Arnaud Lagardère (via Lagardère Sport), le "mystérieux investisseur Français", qui décroche la timbale. On le voit ici posant entre MM. Berger et Tost.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Toro Rosso nous avait prévu d'annoncer le nom de son repreneur le 1er avril. Pas plus tard qu'hier, on s'attendait à un couronnement de Kevin Kalkhoven (venu du Champ Car.) Mais finalement, c'est Arnaud Lagardère (via Lagardère Sport), le "mystérieux investisseur Français", qui décroche la timbale. On le voit ici posant entre MM. Berger et Tost.

Qui aurait prêté attention à la présence de Stéphane Schindler (N°1 de Lagardère Sport) et René Metge (dont la Transorientale est organisée par Lagardère Sport) dans le motor home Red Bull à Kuala Lampur? En plus, il y a quelques temps, Schindler jurait dans Auto-Hebdo que Lagardère Sport (jusqu'ici spécialisée dans l'organisation d'évènements) ne serait pas propriétaire d'équipes ou de circuits. Encore une panne de boule de cristal?

Evidemment, si on met "Lagardère" et "F1" dans une même phrase, on repense tout de suite à la glorieuse époque Matra... Enfin une écurie Française, 6 ans après la faillite de Prost Grand Prix. Le communiqué est laconique et il laisse tant de questions en suspend: Lagardère va-t-il "franciser" Toro Rosso avec déménagement du siège en France et pilotes tricolores? Quel sera le moteur utilisé? Quel sont les ambitions de l'équipe?

Tant de questions et si peu de réponse.

A lire également:

Vente de Toro Rosso: Mateschitz veut accélérer le mouvement

Rachat de Toro Rosso: Kevin Kalkhoven tient la corde

Pour résumer

Toro Rosso nous avait prévu d'annoncer le nom de son repreneur le 1er avril. Pas plus tard qu'hier, on s'attendait à un couronnement de Kevin Kalkhoven (venu du Champ Car.) Mais finalement, c'est Arnaud Lagardère (via Lagardère Sport), le "mystérieux investisseur Français", qui décroche la timbale. On le voit ici posant entre MM. Berger et Tost.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.