par Nicolas Anderbegani

F1 2022-Imola-Qualifs : Verstappen entre les gouttes

Retour en Europe pour la Formule 1 sur le circuit d'Imola, qui accueille la première course sprint de la saison. Les qualifications d'aujourd'hui vont donc déterminer la grille de cette manche sprint, et non le grand prix de dimanche.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Les retrouvailles avec le Vieux Continent sont glaciales ! Le froid et la pluie ont été au rendez-vous pour les premiers essais libres, ce qui va poser de gros problèmes pour mettre en température les pneus. On peut compter par contre sur les tifosis, en nombre, pour réchauffer l'ambiance. Le retour au sommet de Ferrari ravive la flamme... et la billeterie par la même occasion.

Q1

La piste a en partie séché pour le début des qualifications mais on prend quand même des intermédiaires chez certains.

Hamilton est le premier à se lancer dans un tour chrono. 1'27"2. Russell en 1'28. Bottas se place entre les Mercedes à 0.2 de son ancien équipier.

D'autres pilotes ont mis les slicks. Les temps vont tomber. Vettel améliore en 1.26.7, puis Stroll en 1'23.4 ! Verstappen 2e à deux secondes mais en intermédiaires. Bottas en slicks améliore et passe 2e à 1" de Stroll qui a été percutant (dans le bon sens du terme cette fois-ci) en tendres dès son 1er tour.

Russell s'arrête aux stands pour passer des tendres.

Oh ! Albon a sa roue arrière droite est en flammes...et ça explose sur un freinage. Le disque de frein semble être en cause ? Plein de débris s'éparpillent. Drapeau rouge, déjà ! Le budget pièces détachées commence à peser chez Williams.

17.17 ça repart !

Alpine et Ferrari sortent parmi les premiers, n'ayant pas encore signé de temps. Problème de trafic, ça bouchonne à Rivazza...

MT pour Ocon, rapidement délogé par Vettel en 1.23.095. Stroll améliore d'une demi-seconde en 1.22.5

Alonso en 1'21.3, 1" de mieux que Ricciardo. Vestappen 2e à 0.1 de l'espagnol.Norris prend le MT pour 131 millièmes de mieux. ça bouge vite.

Sainz, qui a un moteur neuf, en 1.20.3 devant Leclerc en 1.20.5 Verstappen est revenu à 30 millièmes de Sainz. Vettel améliore P6.

Les Mercedes repassent à l'attaque, elles sont hors du top 15 pour l'instant. Russell et Hamilton remontent P9 et P10.

Norris reprend le MT mais Leclerc et Sainz passent sous les 1.20 ! 1.19.5 pour le monégasque, qui devance son équipier de 15 millièmes. Norris est 3e à 6 dixièmes.

Pendant ce temps, Latifi reprend le flambeau de De Cesaris en visitant tous les bas côtés du championnat du monde.

A 2' de la fin des Q1, Bottas améliore P10. Alonso P5. Ocon par contre a des ennuis ! il ne repart pas, c'est l'élimination.

Sainz reprend la P1 en 1'19.3 mais Verstappen améliore en 1'19.295. Hamilton est en danger !

Leclerc en 1'18.7 ! Une demi-seconde encore de gagnée ! ça amélirore dans tous les sens. Bottas, Mick Schumacher, Vettel, Stroll, Alonso, etc.

Hamilton passe en Q2 mais de justesse ! P15 avec seulement 4 millièmes de mieux que Tsunoda ! Le japonais est éliminé avec Pierre Gasly. Grosse claque pour Alpha Tauri. Latifi, Ocon et Albon sont les autres éliminés.

Q2

La pluie commence à revenir sur une partie du circuit. Il va falloir être prudent...

Sainz est le 1er à attaquer un tour lancé. 1'18.990. Amélioration de Vertsappen en 1.18.793, Leclerc seulement à 0.7 sur son 1er tour. Les Mercedes sont à la ramasse, hors du top 10. Alonso est P6.

Sainz dans le mur !!! ça commence à faire beaucoup, juste après son nouveau contrat...Il a perdu l'arrière dans le 2e gauche de Rivazza. Drapeau rouge.

De la pluie est signalée à Tamburello. Le public déploie ses parapluies et ses K-Ways, ça s'intensifie.

17.52 ça repart !

On apprend du côté d'Alpine que Ocon a été visiblement victime d'un problème de boîte de vitesses.

Personne ne ressort, puisque la piste est moins rapide désormais.  Russell, Mick Schumacher, Hamilton, Zhou et Stroll sont donc éliminés. C'est la première fois depuis...le Japon 2012, que les deux Mercedes ne sont pas dans le top 10 !

Comme l'a expliqué Wolff, les Mercedes sont empoisonnées par le problème de marsouinage, qui non seulement impacte l'adhérence, mais en vient même à abimer les monoplaces à cause des secousses !

Vettel et Leclerc ressortent, histoire sans doute d'appréhender les nouvelles conditions d'adhérence.

Q3

C'est sur une piste de nouveau humide que les 9 rescapés s'élancent avec des gommes intermédiaires, avec un secteur 3 et une ligne droite plus détrempées. Verstappen a fait une petite excursion hors piste.

Leclerc attaque son tour, suivi de Perez qui est plus rapide sur le secteur 1.

Magnussen dehors ! Il a perdu sa Haas au freinage d'Acqua Minerale et s'est planté par l'avant. et un 3ème drapeau rouge ! 

Magnussen réussit à sortir du pétrin et repart tout seul !!! L'aileron est intact, il a de la réussite.

Il reste 8'51. Alonso est le premier à se présenter à la sortie de la pitlane. On est sur des oeufs.

Alonso s'élance. Et il a glissé à Acqua Minerale...il s'est récupéré mais le tour est avorté.

Magnussen va finalement signer la première référence en 1'30.035.

Norris en 1.29.968. Ricciardo améliore de 0.2

Leclerc en 1'28.7, Verstappen à 20 millièmes.

Magnussen remonte 3e, puis Norris le déloge. Alonso P5.

Verstappen passe P1 en 1.27.999. Il fait du jardinage au tour suivant.

Bottas arrêté, drapeau rouge ! Ce n'est pas une sortie mais un problème mécanique. Le finlandais rentre au stand dans la dépanneuse. Digne de Kimi.

18.39

C'est reparti, pour les 3 dernières minutes ! Grip difficile, il n'y aura qu'un seul tour rapide.

Et bien non, Norris s'est planté. Drapeau rouge, fin de la session. Pole de Verstappen. Finito !

4e position de Magnussen, incroyable. Et Alonso P5 a une belle carte à jouer aussi.

5 drapeaux rouges, c'est un record non ?

Pour résumer

Retour en Europe pour la Formule 1 sur le circuit d'Imola, qui accueille la première course sprint de la saison. Les qualifications d'aujourd'hui vont donc déterminer la grille de cette manche sprint, et non le grand prix de dimanche.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.