par Thibaut Emme

F1 2014 - Jerez jour 4 : Massa et la Williams meilleur temps, Mercedes confirme son avance

Bien sur les temps lors des essais hivernaux ne présument pas de la hiérarchie de la saison, cependant on peut déjà voir ceux qui réussissent à accumuler les kilomètres et ceux qui ne le peuvent pas encore. De ce coté, les écuries à bloc Mercedes sont en avance.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Chez Reb Bull c'est toujours la soupe à la grimace. Adrian Newey est rentré dès hier soir à l'usine pour retravailler les flancs et le capot de la RB10 beaucoup trop exigus pour le Power Unit au losange. Durant la nuit, les ingénieurs de Red Bull ont pratiqué des ouvertures dans les flancs pour tenter d'aérer un maximum cette partie. Renault a du spécialement pour Red Bull renforcer les câbles qui amènent le fort courant vers la batterie de l'ERS-K (la partie hybride). Placés trop près des collecteurs dans la RB10, ils surchauffent.

On aère beaucoup la RB10 lors des rentrées au stand

Mais ce n'est pas le seul souci qui a affecté le bloc Renault. Des soucis de cartographie ont obligé les ingénieurs moteurs à reprogrammer la cartographie au fur et à mesure. A noter que Ferrari et Mercedes ont également été affectés, à différents degrés, de ces soucis. Cependant, après 4 jours de tests il faut se rendre à l'évidence des tours parcourus.

Nombre de tours parcourus en 4 jours :

1 - Mercedes : 309 tours

2 - Ferrari : 251 tours

3 - McLaren : 245 tours

4 - Williams : 175 tours

5 - Sauber : 163 tours

6 - Force India : 146 tours

7 - Caterham : 76 tours

8 - Toro Rosso : 54 tours

9 - Marussia : 30 tours

10 - Red Bull : 21 tours

Petite éclaircie dans le ciel des écuries motorisées par Renault, Caterham avec Kobayashi a pu tourner 54 tours aujourd'hui. Néanmoins il va y avoir du boulot d'ici les prochains essais à Bahreïn.

Aujourd'hui la pluie s'est invitée et les temps n'ont bien sur pas pu descendre. En revanche certains ont fait de longs runs et même des simulations de course (Rosberg avec Mercedes par exemple). Mercedes a fait rouler ses deux pilotes et la voiture a parcouru 132 tours !

Felipe Massa est satisfait de sa Williams FW36

Williams semble avoir réglé les soucis rencontrés les premiers jours. Massa inscrit son nom tout en haut de la feuille des temps du jour mais est frustré par la pluie. Il aurait préféré aller chercher la performance sur le sec. "Ce n'était pas un grand jour car il pleuvait, mais nous avons parcouru des tours dans les conditions mouillées ce qui était intéressant pour comprendre comment la voiture réagit, avec les pneus et le nouveau moteur, sous la pluie" délcare le Brésilien qui pour la première fois de sa carrière en F1 a un moteur autre que Ferrari derrière lui.

La Marussia de Jules Bianchi avec de la peinture aéro

Le débutant Magnussen tournait pas mal quand il s'est fait surprendre en perdant l'arrière de sa monoplace finissant dans les pneus. Du coté des "petits", Caterham a pu régler pas mal de souci et a pu jouer avec les cartographies du moteur Renault. Désormais l'écurie va envoyer sa monoplace dans la soufflerie de Toyota pour travailler son aérodynamique. Marussia avec Jules Bianchi a compilé 25 tours aujourd'hui ce qui n'est pas si mal pour une voiture à peine finie il y a deux jours.

Les prochains tests auront lieu à Bahreïn du 19 au 22 février, puis du 27 février au 2 mars, deux semaines avant le début de la saison 2014 à Merlbourne du 14 au 16 mars.

Temps non officiels de Jerez jour 3 :

1. Felipe Massa, Williams, 1m 28.229s, 86 tours

2. Fernando Alonso, Ferrari, 1m 29.145s, 115 tours

3. Daniel Juncadella, Force India, 1m 29.457s, 81 tours

4. Kevin Magnussen, McLaren, 1m 30.806s, 110 tours

5. Lewis Hamilton, Mercedes, 1m 30.822s, 41 tours

6. Jules Bianchi, Marussia, 1m 32.222s, 25 tours

7. Adrian Sutil, Sauber, 1m 36.571s, 69 tours

8. Nico Rosberg, Mercedes, 1m 36.951s 91 tours

9. Kamui Kobayashi, Caterham, 1m 43.193s, 54 tours

10. Daniil Kvyat, Toro Rosso, 1m 44.016s, 9 tours

11. Daniel Ricciardo, Red Bull, 1m 45.374s, 7 tours

Source et illustration : Formula 1

Pour résumer

Bien sur les temps lors des essais hivernaux ne présument pas de la hiérarchie de la saison, cependant on peut déjà voir ceux qui réussissent à accumuler les kilomètres et ceux qui ne le peuvent pas encore. De ce coté, les écuries à bloc Mercedes sont en avance.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.