par La rédaction

F1 2009 : Red Bull se mêle à la fête ?

La saison 2008 fut un peu difficile... Red Bull s'est classé 7e avec 29 points seulement. La meilleure performance a été réalisée par Coulthard au Canada, en terminant 3e d'un GP remporté par le polonais Robert Kubica. L'excellente première partie de saison ne s'est pas continuée, les incidents se sont multipliés... et le coup d'éclat de l'année 2008, c'est la petite soeur, Toro Rosso, qui l'a réalisé. Adrian Newey, le patron, souhaite capitaliser sur cette victoire et venir déranger les leaders. Est-ce possible ?

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Une bulle de fraicheur

La RB5 (pour 5e Red Bull) fut dévoilée tardivement, début février. Toute l'équipe attend énormément de cette machine, "2009 est l'année du plus grand changement de règlement depuis 20 ans", explique Adrian Newey. 1989 a vu l'abolition des turbo en course, pour passer à une motorisation atmosphérique. A l'aube de cette nouvelle saison, et pour préparer ce changement, Red Bull a pris le taureau par les cornes : "Nous sommes partis d'une feuille blanche, d'un horizon dégagé, en regardant l'impact des nouvelles règles, en réfléchissant à la façon de les interpréter sans changer pour changer. A part les composants internes de la boîte de vitesses, rien ne provient de la RB4." Les techniciens ne sont donc pas restés à buller pendant l'hiver. L'écurie Anglo-Autrichienne, propulsée par un moteur Renault, devra convaincre cette année. La redistribution des cartes pourrait leur être favorable.

Vettel donne des ailes

Le nouveau petit prodige, celui que l'on annonce partout comme le successeur de Michael Schumacher, est cette année dans les rangs de Red Bull. Auteur de sa première victoire en GP à Monza en 2008. A 21 ans, il devient ainsi le plus jeune poleman et le plus jeune vainqueur de l'histoire de la Formule 1, détrônant Fernando Alonso, qui avait remporté le Grand Prix de Hongrie 2003 à 22 ans.

Déjà lors de ses 19 ans alors qu'il était 3e pilote chez BMW Sauber, Vettel avait signé les meilleurs chrono de la séance du vendredi du GP de Monza 2006..., Vettel c'est déjà une vedette. Rapide, charismatique et insensible à la pression, il s'annonce comme un futur grand. Et avec sa nationalité Allemande, certains en ont déjà fait le fils spirituel du baron rouge... A ses cotés, le moins vedette mais non moins expérimenté Mark Webber. Avec une jambe cassé pas tout à fait remise à 1 mois du début de la saison, l'Australien se remet et veut être affuté (il a été victime d'un accident de vélo en décembre). Son contrat se termine à la fin de la saison 2009, faut-il y voir un signe de fin de carrière pour le pilote, âgé de 32 ans ?

Une chose est sûre, pour des raisons différentes, les deux pilotes chez Re Bull devront prouver beaucoup de choses. Et si 2009 était l'année Vettel ?

Crédit photo : Morio

Pour résumer

La saison 2008 fut un peu difficile... Red Bull s'est classé 7e avec 29 points seulement. La meilleure performance a été réalisée par Coulthard au Canada, en terminant 3e d'un GP remporté par le polonais Robert Kubica. L'excellente première partie de saison ne s'est pas continuée, les incidents se sont multipliés... et le coup d'éclat de l'année 2008, c'est la petite soeur, Toro Rosso, qui l'a réalisé. Adrian Newey, le patron, souhaite capitaliser sur cette victoire et venir déranger les leaders. Est-ce possible ?

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.