par Nicolas Anderbegani

F1 : Andretti a conclu un accord avec Renault

A l'occasion du lancement de la saison d'Indycar, Mario Andretti s'est confié à la presse et a confirmé que la future écurie Andretti de Formule 1 avait déjà un accord de fourniture moteur : ce sera le losange !

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

L'arrivée d'une nouvelle écurie, la 11ème, fait parler depuis quelques mois. Avec le patronyme Andretti, c'est un grand nom qui revient en Formule 1. Le projet semble bien ficelé et les infrastructures seront construites au Royaume-Uni.

Si quelques voix réticentes se sont faites entendre - notamment celle de Toto Wolff qui a jugé que Andretti avait besoin "d'un milliard" pour réussir et qu'ils doivent montrer « ce qu’ils peuvent faire pour les autres équipes, pour la Formule 1 et la FIA » afin de mériter une place dans la série - d'autres écuries, dont Mclaren, se sont montrées enthousiastes à l'idée d'une arrivée du team Andretti à l'horizon 2024.

Le retour d'un client pour le losange

L'accord moteur est dans la poche, et c'est Renault qui fournira les blocs V6 Turbo Hybride. Un choix logique, puisque Renault motorise seulement Alpine, contrairement à Mercedes, Ferrari et Honda qui en fournissent plusieurs (4 pour Mercedes, 3 pour Ferrari, 2 pour Honda). Visiblement, Meredes s'inquiétait que Andretti "deale" avec Ferrari, ce qui aurait renforcé le poids politique de la Scuderia.

"Nous ne sommes pas des débutants dans la discipline", a-t-il déclaré lors d'une interview à David Land. "Nous connaissons les conditions préalables et il y a aussi un facteur temps ici. Une fois que nous avons dit "allons-y", alors il est temps d'y aller."

"Nous avons maintenant un accord formel sur le fournisseur du moteur, ce sera Renault et je suis autorisé à le dire maintenant", a confirmé Andretti. "Il y a beaucoup d'étapes à franchir ici et je le comprends, c'est une énorme entreprise. Mais nous sommes prêts à le faire. Nous avons des partenaires incroyables à nos côtés, Michael le sait, et nous allons nous installer dans la durée."

"Moi-même, je fais ce métier depuis 67 ans maintenant, alors nous savons ce qui se passe de part et d'autre de l'Atlantique. Et c'est une grande entreprise, une merveilleuse entreprise de la part de Michael. Cela montre qu'il est très, très ambitieux dans ce sport. C'est son affaire, point final."

Pour Renault, c'est évidemment une bonne nouvelle puisque le losange n'a plus d'écurie cliente depuis le passage de McLaren à Mercedes en 2021, or, une écurie cliente, outre du cash, apporte aussi un surplus de données en simulation, des capacités supplémentaires d'essais, une synergie potentielle en pièces et en développement. Cela donne aussi des opportunités pour caser des pilotes "juniors" et davantage de poids "politique" dans les négociations en coulisses de la Formule 1.

Les périodes les plus "fastes" de fourniture pour Renault furent les années 1985-1986, avec l'équipe constructeur, Lotus, Ligier et Tyrrell en partenaires, ainsi que les années 2012-2014 où là aussi 5 équipes différentes furent équipées, à savoir Williams (en 2012),Red Bull, Toro Rosso, Caterham et Lotus.

Pour résumer

A l'occasion du lancement de la saison d'Indycar, Mario Andretti s'est confié à la presse et a confirmé que la future écurie Andretti de Formule 1 avait déjà un accord de fourniture moteur : ce sera le losange !

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.