par Pierrick Rakotoniaina

Essai Peugeot 508 SW HYbrid de 225 ch

Peugeot dans le cadre de l’électrification de sa gamme, nous propose notamment la 508 hybride. Nous l’avons essayée dans sa version SW en Espagne, juste après avoir pris en main le 3008 HYbrid 4.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Esthétiquement une 508 comme les autres

Comment différencier une 508 « HYbrid » des autres versions du catalogue ? Autant vous le dire tout de suite, ça n’arrivera pas au premier coup d’œil. Physiquement, il n’y a strictement rien qui change. Du coup, comment la repérer ? Deux façons, et deux situations. La première, si la voiture est à l’arrêt, il suffit de s’approcher des badges à l’arrière et sur les ailes avant.

La seconde, quand elle roule, on peut apercevoir une led bleue sur le rétroviseur. Celle-ci s’allume quand la 508 évolue en mode 100% électrique. Même en termes de puissance, elle ne supplante pas la plus véloce des 508 thermiques, avec exactement le même nombre de chevaux, à savoir 225. D’un point de vue cosmétique, vous resterez donc ainsi sur votre faim si vous espériez une calandre spécifique par exemple pour afficher votre fibre écologique.

Une sellerie spécifique à cette version

À bord, on retrouve cet habitacle futuriste que l’on a apprécié à la sortie de la voiture il y a moins de deux ans. Comme pour le Peugeot 3008, on ne trouve que deux détails qui la diffèrent d’une 508 classique. À savoir un bouton d’accès direct aux informations spécifiques à la motorisation hybride sur l’écran central, et une sellerie qui pour l’instant ne sera disponible que dans l’HYbrid.

Pour le reste il s’agit d’une 508 avec ses qualités, à savoir une ribambelle d’équipements technologiques et une position de conduite idéale pour aligner les kilomètres. Mais aussi ses défauts, comme un accès un peu compliqué aux places arrière, et une vision altérée des compteurs suivant la hauteur du siège. Elle est dotée de toutes les « geekeries » qu’on attend d’une routière, une conduite semi-autonome et un système d’info-divertissement connecté.

Une puissance cumulée de 225 chevaux

Sous le capot de cette 508 SW se trouve un moteur thermique 4 cylindres essence, le même que dans le 3008 mais avec étrangement 20 chevaux de moins, soit 180. Le bloc électrique en offre lui 109, alors que la puissance combinée atteint les 225. Au démarrage, elle roule toujours par défaut au départ en mode 0 émission. Le programme « Hybrid » assure une gestion automatique entre les deux motorisations au bénéfice de la consommation globale.

On vous le dit tout de suite, l’autonomie électrique a fondu en à peine 30 kilomètres sur un parcours routier qui n’avait rien d’urbain. On reste plutôt éloigné des 52 théoriques annoncés, toutefois on imagine en récupérer une dizaine de plus en restant en agglomération. La 508 peut atteindre une allure autoroutière sans solliciter la thermique, si toutefois on met un œuf sous le pied.

Toujours aussi confortable, mais moins fun

Peu importe le mode choisi, la 508 HYbrid impressionne bien moins que le 3008 HYbrid4, certes bien plus puissant. Mais avec 225 chevaux, on s’attendait à de meilleures sensations quand on sollicite toute la cavalerie. Les démarrages du moteur essence sont aussi moins bien lissés. Aussi surprenant que ça puisse paraître, cela ne nous motive pas à adopter une conduite dynamique, même quand la route comporte des virages qui nous avaient bien plus motivés en 508 thermique.

Heureusement, elle ne perd pas une once de confort, une de ses meilleures qualités. Elle gagne même en douceur de fonctionnement, notamment en ville où l’hybride l’aide à glisser dans les rues. Le surplus de poids du à la batterie de 11,8 kWh n’a pas trop d’incidence quand on conduit la 508 à un train de sénateur. Elle dispose d’un freinage régénératif optimisé grace au mode B, qui ici nuit en partie au feeling dans la pédale. Dès lors, cela non plus ne donne pas envie de dynamiser sa conduite.

Des consommations bien maitrisées

Néanmoins on loue la très bonne insonorisation qui rend la vie facile quand il s’agit d’aligner les kilomètres. Les voyages au long cours, sa spécialité, elle adore. Justement, au chapitre des consommations, là aussi elle fait fort. Dans notre réalité sur un parcours d’environ 80 bornes mêlant autoroute, routes vallonnées et un peu de ville, elle s’est établie à seulement 3,7 litres (aux 100 km). Quand la batterie fut complètement déchargée, on a noté une pointe aux alentours des 6,5 l, ce qui la rend plutôt compétitive sur ce point.

Concernant les façons de la recharger, il faut tabler sur tout de même 7 heures sur une prise classique, là où vous pourriez brancher votre smartphone. Comptez en 4 sur une renforcée, nécessitant toutefois un câble spécifique à prendre en option. Enfin vous pouvez solliciter votre concessionnaire qui peut vous proposer une solution de financement, pour faire installer une Wallbox à domicile puissante de 22 kW. Avec cette dernière, la recharge prendra seulement 1h45.

Disponible dès 48 850 €

Côté facture, elle s’affiche près de 4000 € plus chère qu’une 508 PureTech (essence) de 225 chevaux. Toutefois elle s’avère très bien équipée, dès la plus basse finition disponible à 48 850 €. Les entreprises vont sortir leurs calculettes, puisque la Peugeot 508 HYbrid se voit exemptée de la taxe sur les véhicules de société notamment. Elles seront d’ailleurs probablement ses premiers clients.

+ON AIME

  •  Consommation globale
  • Confort
  • Technologies embarquées

-ON AIME MOINS

  •  Autonomie électrique un peu juste
  • Trop sage en conduite dynamique
  • Moins fun que le SUV 3008 HYbrid4

Peugeot 508 SW HYbrid
Prix (à partir de)45 850 €
Prix du modèle essayé52 600 €
Bonus / Malus0 €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne - Injection directe turbo essence + élec.
Cylindrée (cm3) 1 598
Puissance (ch/kW)th: 180 / 133 + élec: 109 / 80
Couple (Nm)300
Transmission
Roues motricesav.
Boîte de vitesses auto. à 8 rapports
Châssis
Freinsà disques
Jantes et pneus235/45 ZR 18
Performances
Vitesse maximale (km/h)240
0 à 100 km/h (s) 8,2
Consommation
Cycle mixte (l/100 km)NC
CO2 (g/km)39
Dimensions
Longueur (mm) 4 778
Largeur (mm)1 907
Hauteur (mm) 1 420
Empattement (mm) 2 793
Volume de coffre (l) 530
Poids (kg) 1 745

Pour résumer

Peugeot dans le cadre de l’électrification de sa gamme, nous propose notamment la 508 hybride. Nous l’avons essayée dans sa version SW en Espagne, juste après avoir pris en main le 3008 HYbrid 4.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.