Lancer le diaporama
Essai Opel Grandland X 1.6 Ecotec Diesel 120 ch [Vidéo] 1
+9
LANCER LE DIAPORAMA
par David Christian Koskas

Essai Opel Grandland X 1.6 Ecotec Diesel 120 ch [Vidéo]

Opel signe son retour sur le segment des SUV compacts avec le tout nouveau Grandland X. Il s’agit du fruit de la collaboration technique avec Peugeot, décidée avant même l’intégration du constructeur allemand dans le Groupe PSA. Que vaut le cousin du 3008 ? Rendez-vous sur les routes de Francfort pour le découvrir.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Opel signe son retour sur le segment des SUV compacts avec le tout nouveau Grandland X. Il s’agit du fruit de la collaboration technique avec Peugeot, décidée avant même l’intégration du constructeur allemand dans le Groupe PSA. Que vaut le cousin du 3008 ? Rendez-vous sur les routes de Francfort pour le découvrir.

Style plus consensuel qu'un Peugeot 3008

Soyons clairs, si on ne vous le dit pas, peu de gens devineront que le Grandland X et le 3008 partagent la même base technique. En termes de design, il n’y a strictement aucune pièce de carrosserie commune. Il ne distille ainsi visuellement pas du tout le même message.

Ainsi le 3008 se la joue très futuriste et premium. L’Opel Grandland X reste plutôt dans un registre plus classique, en appliquant les codes stylistiques maison sur un véhicule de grand gabarit. Les phares et la calandre marquent la parenté avec le reste de la gamme, et le profil marqué par un épaulement se finit sur un arrière avec des feux plutôt conventionnels. Il est beau, mais bien moins démonstratif que son cousin français.

Présentation simple, le plein d'équipements

A bord, là aussi on reste à très bonne distance de l’intérieur avant-gardiste du Peugeot. On retrouve peu ou prou la même ambiance que celle d’une Insignia Grand sport. Une fois encore, là il paraît impossible de remarquer que le SUV allemand sort de la chaine d’une usine Peugeot. Au registre de la finition c'est du très bon avec des matériaux de qualité, comme sur le 3008 d'ailleurs.

Néanmoins le Grandland X élimine quelques questions, comme celle de la place des compteurs si vous voyez ce que je veux dire. On commande aussi la climatisation du bout des doigts sans passer par l’écran. Il se blinde d’équipements, et l’habitabilité fait la place belle aux passagers arrière, mais le coffre fait un peu moins bien (514 litres) que le 3008.

Des moteurs PSA sous le capot

Sous le capot un turbo Diesel 120 ch d’origine PSA. Du coup, même s’il doit tirer une voiture plus lourde, il garde ici logiquement ses qualités. On profite ainsi tout d’abord d’un bloc plutôt silencieux, et qui offre des performances intéressantes. Il ne manque ainsi pas de couple, ce qui bénéficie notamment aux relances plutôt énergiques. En outre, il garde une consommation plutôt contenue avec une moyenne d’à peine 7 litres dans les pires phases de conduite.

Il se voit accouplé à une boite manuelle à 6 rapports. On en apprécie particulièrement l’étagement, qui permet de tirer le meilleur parti de la puissance. Le levier tombe bien sous la main, et globalement la position de conduite se montre agréable. Malgré le volant de taille conventionnelle, au premier abord on apprécie la vie à bord de cet Opel Grandland X dans sa version Diesel.

Un peu plus confortable que son cousin au Lion

En termes de comportement, il marque d’ailleurs sa différence avec le Peugeot 3008. Opel n’a pas pu transfigurer la très bonne base du cousin français, mais néanmoins on note quelques spécificités. Ainsi, à Rüsselsheim on a imposé un amortissement plus mou, au bénéfice du confort. Cela fonctionne en effet, mais néanmoins, et c’est la bonne nouvelle, cela ne pénalise pas vraiment le dynamisme.

Tout comme le 3008 qui repose sur l’excellente plateforme EMP2, le Grandland X se laisse mener avec plaisir. On a un faux sentiment d’une direction moins agréable que celle du SUV français, mais cela est dû à la taille du volant qui fait sensiblement la différence. Son équilibre donne de bonnes sensations, et en fait donc un des challengers les plus agréables à conduire de la catégorie.

Dès 25 600 € et plutôt bon marché

Bon plan pour Opel, qui s’invite sur un segment très lucratif, en rendant une belle copie avec ce Grandland X. Il a pour lui un design moins clivant, et une présentation plus simple et rassurante. Les prestations routières proches du 3008, qui fait figure de référence sur le marché, devrait lui assurer une belle carrière, surtout avec des prix aussi bien contenus. La gamme démarre à 25 600 €, mais à équipement équivalent, il peut couter plusieurs milliers d’euros de moins que le Peugeot.

+ON AIME

  • Confort
  • Comportement routier
  • Habitabilité arrière

-ON AIME MOINS

  • Look consensuel
  • Présentation simple

Opel Grandland X
Prix (à partir de)25 600 €
Prix du modèle essayé33 800 €
Moteur
Type et implantation4 cyl. Turbo Diesel
Cylindrée (cm3)1 560
Puissance (kW/ch)88 / 120
Couple (Nm)300
Transmission
Roues motricesav
Boîte de vitessesman. 6 rapports
Châssis
Suspension avant*
Suspension arrière*
Freins *
Jantes et pneus 225/55 R18
Performances
Vitesse maximale (km/h)189
0 à 100 km/h (s)11,8
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)4,7
Cycle extra-urbain (l/100 km)3,5
Cycle mixte (l/100 km)4,0
CO2 (g/km)104
Dimensions
Longueur (mm)4 478
Largeur (mm)1 841
Hauteur (mm)1 632
Empattement (mm)2 675
Volume de coffre (l)541
Réservoir (l)53
Masse à vide (kg)1 353

Pour résumer

Opel signe son retour sur le segment des SUV compacts avec le tout nouveau Grandland X. Il s’agit du fruit de la collaboration technique avec Peugeot, décidée avant même l’intégration du constructeur allemand dans le Groupe PSA. Que vaut le cousin du 3008 ? Rendez-vous sur les routes de Francfort pour le découvrir.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos