par Pierrick Rakotoniaina

Essai Nissan Qashqai Mild-Hybrid 140 ch

La troisième génération du Nissan Qashqai débarque. Il doit maintenant faire face à une concurrence redoutable. Nous l'avons découvert sur les routes de Provence. 

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Un style plus moderne

Le nouveau Nissan Qashqai change du sol au plafond. Il se démarque très nettement de la génération précédente. Les feux fins en boomerang marquent fortement sa nouvelle identité. La calandre avec le "V-shape" fait le lien avec les autres modèles du catalogue. Visuellement, il semble un peu plus massif que l'ancien, même si les cotes ont très peu bougé.

L'arrière de la voiture se rapproche du Qashqai 2, à l'image des feux très ressemblants. Le profil assez classique se voit tout de même dynamisé par des lignes franches, dont une arête reliant les feux avant et arrière. Le nouveau venu a droit à une légère personnalisation en termes de coloris, qui peuvent être différents entre le toit et le reste de la carrosserie. En devenant plus moderne, il gagne aussi un soupçon d'élégance.

De l'espace et du coffre

Pour faciliter l'accès à l'habitacle, les portières s'ouvrent à quasiment 90 degrés. Les jeunes parents manipulant des sièges enfants remercieront Nissan pour cette attention. L'ambiance à bord diffère largement du précédent Qashqai. La finition générale monte de deux crans, avec des petites touches de chic appréciables. Plus de revêtements sont moussés et agréables au toucher. Deux larges dalles constituent l'instrumentation.

Le Nissan Qashqai devient la vitrine technologique du constructeur, que ce soit pour les fonctions de confort ou de conduite. Les deux écrans l'inscrivent directement dans le 22ème siècle. Cette mise à jour met un méchant coup de vieux à la génération qui quitte la scène. En outre, on ne manque pas de place avec 4 occupants. Cela se complique pour le 5ème. La capacité du coffre de 504 litres avale beaucoup de bagages.

Pas de diesel, mais une micro-hybridation 12V

Selon Nissan, tous les Qashqai peuvent être considérés comme hybrides. Derrière ce message, se cache en fait un simple système 12V qui supplée le 4 cylindres de 140 chevaux. En passant, cette astuce permet l'accès à une carte grise quasiment gratuite dans la plupart des régions. Cette technologie assure des transitions du start/stop douces et plutôt efficaces. Surtout, ces passages sont parfaitement transparents, et ne nous secouent pas à chaque redémarrage.

Pas de diesel au programme, il faut donc se contenter de cette motorisation, qui peut aussi développer 20 chevaux de plus. Cette cavalerie suffit pour mouvoir sans peine notre Qashqai. Les performances n'ont pas de quoi faire trembler une GT-R, avec un 0 à 100 km/h exécuté en 10 secondes. Néanmoins il se montre plutôt silencieux à l'usage. On regrette l'étagement assez longs des rapports de la boite mécanique. Ce réglage ne lui permet d'ailleurs pas pour autant d'échapper à un léger malus.

Nettement plus agréable à conduire

Le Nissan Qashqai de nouvelle génération repose sur une plateforme commune à l'Alliance. Cela le rend nettement plus agréable à conduire que celui qu'il remplace. Le confort n'a rien à envier à ce qu'il se fait de mieux. Toutefois, il se montre clairement moins dynamique que le Peugeot 3008, la référence française qui lui a chipé le leadership sur notre marché.

Il s'avère moins agile que le SUV au lion, sans toutefois s'avachir exagérément sur ses appuis. On passe plutôt un bon moment derrière le volant. On préférera cela dit la configuration avec la boite automatique et le bloc de 158 chevaux. Les consommations de notre plus modeste moteur s'inscrivent dans la bonne moyenne du segment, avec environ 7,5l à un rythme assez déraisonnable sur des routes sinueuses et vallonées. Les 6,3 litres de l'homologation n'apparaissent ainsi pas si fantaisistes.

Dès 28 990 €

La gamme démarre à 28 990 € avec déjà pas mal d'équipements. Les moins exigeants seront déjà satisfaits de la seconde finition complétant technologiquement déjà bien l'offre de base. Ce nouveau Qashqai de nouvelle génération coche les bonnes cases pour tenir la comparaison avec ses concurrents, qui devançaient son prédécesseur sur un segment qu'il avait inventé. Mais il va falloir attendre la motorisation hybride e-Power pour réellement se distinguer. Sera-ce suffisant pour reprendre le leadership?

+ON AIME

  •  Technologies
  • Finition en nette progrès
  • Capacité du coffre

-ON AIME MOINS

  •  Pas de vraie hybridation au lancement
  • Plus confort que dynamique
  • Etagement rapports boite mécanique

Nissan Qashqai
Prix (à partir de)28 990 €
Prix du modèle essayé35 790 €
Bonus / Malus+ 260 €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne - Injection directe turbo essence + mild hybrid 12V
Cylindrée (cm3)1 332
Puissance (ch/kW)140 / 103
Couple (Nm)240
Transmission
Roues motricesav
Boîte de vitessesmanuelle 6 rapports
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneus 235/50 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h) 195
0 à 100 km/h (s) 10,2
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 6,3
CO2 (g/km) 143
Dimensions
Longueur (mm)4 425
Largeur (mm)1 835
Hauteur (mm) 1 625
Empattement (mm)2 665
Volume de coffre (l)504
Poids (kg) 1 405

Pour résumer

La troisième génération du Nissan Qashqai débarque. Il doit maintenant faire face à une concurrence redoutable. Nous l'avons découvert sur les routes de Provence. 

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.