par Pierrick Rakotoniaina

Essai Mercedes GLB 250 4Matic de 224 ch

Les SUV compacts pouvant accueillir 7 passagers sont plutôt rares. Avec le nouveau GLB, Mercedes apporte une alternative premium aux concurrents déjà présents sur le marché. Nous l’avons essayé dans les environs de Paris.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Un style bien à lui

Le GLB affiche un look aux formes rappelant le lointain GLK, avec l’élégance en plus. Il apparaît ainsi plus carré qu'un GLA. Il a son style bien à lui, tout en reprenant les codes maison, à commencer par une calandre faisant la part belle à l’étoile. Les protections en plastique noir lui donnent un petit air de baroudeur chic insoupçonné, surtout dans cette couleur blanche.

Le pack esthétique AMG Line renforce son dynamisme visuel. Notez le bouclier plus sportif, des jantes spécifiques et un diffuseur arrière noir laqué, entouré de deux sorties d’échappement. Ce GLB a sa propre personnalité, sans ressembler à un GLA allongé ou à un GLC en réduction. La signature lumineuse à l’avant ne ressemble ainsi à aucune autre chez Mercedes. Peu importe d’où on le regarde, il semble impossible donc de le confondre avec un autre SUV de la gamme.

2 places de plus pour dépanner

En revanche il reprend logiquement la philosophie d’intérieur vue dans la famille de la Classe A, Classe B ou encore GLA. Les deux énormes écrans font partie de la signature Mercedes. On retrouve également les aérateurs superbes et rétroéclairés, dont la couleur change par exemple quand on augmente la température de la climatisation. L’ensemble apparaît moderne et bien fini. Quant aux équipements, c’est le top du moment.

Après s’être disputé avec la reconnaissance vocale, qui paraît-il s’améliore avec le temps, on se penche sur l’espace à bord. Rien à signaler à l’avant, ni au second rang où des adultes seront assez à l’aise. D’ailleurs les sièges coulissent pour adapter la place pour les 6ème et 7ème passagers. Ces derniers, s’ils sont des petits gabarits, pourront supporter un voyage. Les adultes se plaindront rapidement de l’espace aux jambes très limité. À 5, la capacité du coffre atteint 500 litres.

Le roi du confort

Au volant, on remarque immédiatement son extraordinaire souplesse. La priorité a été mise nettement sur le confort. Et de ce point de vue-là, il s’agit d’une réussite. Il s’installe clairement tout en haut de la catégorie sur ce critère. On s’endort assez facilement en tant que passager, et l’on profite alors de la sono qui participe à l’effet berceuse.

Seulement ce parti pris se paie quand on quitte les lignes droites bien lisses. L’amortissement piloté endigue un peu le phénomène de pompage, mais surtout on se retient de mettre du rythme dans la conduite. On ne s’imagine pas de toute façon jouer les Hamilton à son volant. Se presser en GLB ? Ce n’est pas comme ça qu’on l’apprécie le mieux, loin de là.

Agréable à conduire en essence

Sous notre capot se trouve un moteur 4 cylindres turbo carburant à l’essence. Ses 224 chevaux rendent la vie facile. Ce bloc nous extirpe facilement de toutes les situations de conduite : sortie de péage, reprises… Il ne manque pas de couple et sied plutôt bien au GLB. Même au plus fort des accélérations, le son qu’il produit n’a rien de trop désagréable. Il s’agit peut-être même du meilleur choix à faire en termes de motorisations.

La boite de vitesses à 8 rapports se fait complètement oublier, du moment qu’on ne lui demande rien. On peut prendre la main dessus, par simple impulsion sur l’une des palettes ou en forçant le mode dédié. Franchement, cela n’apporte pas grand-chose compte tenu de la philosophie de la voiture. Du côté de la consommation, notre essai s’étant déroulé sans passager, elle n’apparaît peut-être pas suffisamment pertinente. Dans notre réalité elle s’établit aux alentours des 8 litres en conduite stabilisée, et 10 sur parcours routier vallonné.

Dès 45 350 €. Modèle d'essai à 64 400 €

Ce nouveau GLB, c’est une Mercedes. Pas de doute quand on regarde les tarifs. La gamme démarre à 45 350 euros. Toutefois, la version 250 en réclame 54 450. Et quand on ajoute les packs et les options qui font de notre modèle d’essai un exemplaire hyper équipé, son prix atteint les 64 400 euros hors malus.

+ON AIME

  •  Agrément moteur
  • Confort
  • 7 places

-ON AIME MOINS

  •  Un peu trop souple en virage
  • Assez cher
  • Malus de cette version 250

Mercedes GLB 250
Prix (à partir de)45 350 €
Prix du modèle essayé64 400 €
Bonus / Malus6 375 €
Moteur
Type et implantation4 cylindres en ligne - Injection directe turbo essence
Cylindrée (cm3)1 991
Puissance (ch/kW)224 / 165
Couple (Nm) 350
Transmission
Roues motricesintégrale
Boîte de vitesses auto
Châssis
Freins à disques
Jantes et pneus 235/50 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h) 236
0 à 100 km/h (s) 6,9
Consommation
Cycle mixte (l/100 km) 8,2
CO2 (g/km)187
Dimensions
Longueur (m) 4,63
Largeur (mm) 1,83
Hauteur (mm) 1,66
Empattement (mm) 2,83
Volume de coffre (l)130 (7 pl.) / 500 (5 pl.)
Poids (kg) 1 670

Pour résumer

Les SUV compacts pouvant accueillir 7 passagers sont plutôt rares. Avec le nouveau GLB, Mercedes apporte une alternative premium aux concurrents déjà présents sur le marché. Nous l’avons essayé dans les environs de Paris.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.