Lancer le diaporama
Essai Kia Stonic 1.0 120 ch 1
+28
LANCER LE DIAPORAMA
par Pierrick Rakotoniaina

Essai Kia Stonic 1.0 120 ch

Le Kia Stonic s’apprête à débarquer sur nos routes ! Ce petit SUV vient se frotter notamment aux stars françaises 2008 et Captur, qui n’en finissent pas d’attirer les petits nouveaux dans leur cour de récréation. Direction Berlin, pour en prendre le volant.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Un look à la mode

Le Kia Stonic exhibe tous les codes qu’on attend d’un SUV urbain d’aujourd’hui. Il ne s’agissait pas seulement de rehausser la garde au sol de la plateforme issue de la Rio. Dans ce segment, le charme passe d’abord par le look, et pas de déception en la matière ici. On remarque immédiatement la carrosserie bicolore, très à la mode.

Pour grimper sur les trottoirs de nos villes avec style, il arbore des protections d’arches de roues et des soubassements en plastique noir. On distingue également les sabots à la base des boucliers. On ne rate pas l’inévitable calandre « Tiger Nose », alors que l’arrière reprend en partie le style du Sportage, à l’image des feux.

Belle présentation, mais plastiques durs

A l’intérieur, on apprécie la bonne surprise. La présentation rappelle logiquement celle de la Rio dont elle dérive, avec une personnalisation qui égaye l’ensemble. Dans notre version d’essai, on retrouve ainsi des touches d’orange, comme en témoignent les liserés de même couleur qui habillent la planche de bord, sans oublier les surpiqures.

Le Stonic ne se la joue pas radin question équipements. Il y a de quoi coupler évidemment le smartphone, et de nombreuses commandes au volant facilitent la vie. On trouve également des technologies de segment supérieur concernant les aides à la conduite, avec un régulateur intelligent entre autres. Il ne manque donc rien, mais on regrettera tout de même l’abondance de plastiques durs.

Une position de conduite basse

La position de conduite, on ne l’attendait pas, nous semble identique à celle d’une compacte conventionnelle. Un parti pris, alors que la plupart des concurrents privilégient justement un siège plus haut pour mieux appréhender la route. Avec la présence des deux écrans pour la navigation et entre les compteurs, nous avons essayé de personnaliser l’affichage. Non sans mal, à cause d’une ergonomie pas toujours bien pensée.

Sous le capot un 3 cylindres essence turbo de cylindrée 1.0. Fini le temps où les Diesel avaient un punch supérieur aux blocs carburant au sans plomb. Celui-ci ne manque pas d’énergie, et s’avère être un bon compagnon en ville. La boite de vitesses accroche un peu sur les premiers rapports, un grief sans doute dû à sa jeunesse. Le Stonic se mène en souplesse dans les rues de Berlin.

Un peu raide, bel agrément moteur

On va regretter cependant un amortissement un peu dur. Cela pénalise le confort sur les bitumes imparfaits. Néanmoins il ne déplait pas en dehors des agglomérations. Le bloc paraît tout de même un poil sonore, mais rien de rédhibitoire. On atteint facilement des vitesses répréhensibles, de quoi dépasser sans trop forcer notamment les 170 km/h sur une autoroute allemande.

Sur les autres axes le Stonic fait preuve d’un bon équilibre avec une direction plutôt précise. On ne ressent pas vraiment le centre de gravité plus haut, l’avantage de suspensions plus raides. On peut même se permettre de faire un peu de chemin, sans avoir la peur d’y laisser un bouclier. En outre, il sait contenir son appétit, avec une consommation qui dépassait à peine les 6 litres dans nos pires phases de conduite. Il coche donc la plupart des bonnes cases pour réussir sur ce marché.

Bon marché et garantie 7 ans

La grille de tarifs va de 16 990 € à 23 990 €. La finition intermédiaire Active à 19 990 € avec l’essence de 120 ch selon nous, est à privilégier pour ses équipements. En face, les stars se montrent souvent plus onéreuses. On n’oublie pas non plus la garantie 7 ans. Et vu la super forme de ce marché, Kia devrait s’y faire une belle place avec les bons arguments. Le contraire serait en tout cas une surprise.

+ON AIME

  • Look
  • Agrément moteur
  • Tarifs

-ON AIME MOINS

  • Raide en suspensions
  • Position de conduite trop basse pour un SUV

Nom modèle
Prix (à partir de)16 990 €
Prix du modèle essayé22 490 €
Moteur
Type et implantation3 cyl. Turbo essence
Cylindrée (cm3)998
Puissance (kW/ch)88 / 120
Couple (Nm)171
Transmission
Roues motricesav
Boîte de vitessesman. 6
Châssis
Suspension avant*
Suspension arrière*
Freins *
Jantes et pneus205/55 R17
Performances
Vitesse maximale (km/h)184
0 à 100 km/h (s)10,3
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)6,0
Cycle extra-urbain (l/100 km)4,5
Cycle mixte (l/100 km)5
CO2 (g/km)115
Dimensions
Longueur (m)4,14
Largeur (m)1,76
Hauteur (m)1,52
Empattement (mm)2,58
Volume de coffre (l)352
Réservoir (l)45
Masse à vide (kg)1 185

Pour résumer

Le Kia Stonic s’apprête à débarquer sur nos routes ! Ce petit SUV vient se frotter notamment aux stars françaises 2008 et Captur, qui n’en finissent pas d’attirer les petits nouveaux dans leur cour de récréation. Direction Berlin, pour en prendre le volant.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos