Lancer le diaporama
Essai Jaguar F-Pace SVR : gourmandise fossile 1
+10
LANCER LE DIAPORAMA
par Cedric Pinatel

Essai Jaguar F-Pace SVR : gourmandise fossile

Dans une catégorie vouée à une évolution technologique profonde, le Jaguar F-Pace SVR remporte la course à la puissance pour le moment.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Qui oserait encore acheter, en France, un SUV équipé d'un seul moteur thermique sur-puissant condamné au malus maximal et à une taxation plus violente que jamais ? Ils font pourtant de la résistance, ces Porsche Macan et autres concurrents directs à la vocation ultra-sportive. Alors que BMW vient de présenter pour la première fois un X3 M, Jaguar lance la version SVR de son F-Pace sur un marché déjà relativement concurrentiel. Compte tenu des quotas de CO2 attendus en Europe dès 2021, continuer à voir arriver de nouveaux modèles de ce genre constitue presque un miracle. Certes, ils visent avant tout d'autres marchés que l'Europe.

Sur le papier, d'ailleurs, le F-Pace SVR pousse le bouchon encore plus loin que ses quelques rivaux hauts sur pattes. Alors que le Macan Turbo Pack Performance se contente d'un V6 bi-turbo de 440 chevaux, que l'Alfa Stelvio Quadrifoglio pousse son V6 bi-turbo à 510 chevaux et que le Mercedes-AMG GLC 63 S revendique lui aussi 510 chevaux mais avec un V8 bi-turbo, l'Anglais reçoit le V8 compressé qui équipe tous les modèles les plus sportifs du groupe JLR depuis une décennie. Avec ses 550 chevaux, il surclasse tout le monde (le BMW X3 M Competition six cylindres ne sortira "que" 510 ch) et se rapproche de très près des SUV ultra-sportif grand format (Porsche Cayenne Turbo, Bentley Bentayga, Mercedes-AMG G63...). Curieusement, cette abondance équine ne lui permet pas d'afficher un 0 à 100 km/h aussi bon que ses rivaux les plus rapides en ligne droite : alors que le GLC 63 S et le Stelvio Quadrifoglio ne demandent que 3,9 secondes, le F-Pace exige 4 dixièmes de plus. L'absence de launch control y est sans doute pour quelque chose.

Derrière le volant, pourtant, ce F-Pace SVR ne paraît pas du tout moins rapide qu'un Stelvio Quadrifoglio. Avec un V8 qui grogne aussi fort dès le démarrage, il bat largement tous ses rivaux au registre des sensations sonores. Même le V8 4,0 litres bi-turbo AMG ne peut rivaliser avec le caractère redoutable de ce V8 de 5,0 litres, probablement le bloc le plus sensationnel chez les berlines et SUV premium toutes marques confondues (si l'on excepte le V12 atmosphérique de la très exclusive Aston Martin Rapide AMR). Les performances en ligne droite ne laissent absolument pas penser que ce gros chat se laisserait distancer par ses rivaux les plus véloces, et la propension extraordinaire du V8 à chanter rend d'office sa conduite plus amusante. D'autant plus que l'engin se défend admirablement dans la négoce de virage. Malgré sa masse supérieure à ses concurrents directs (sans doute en raisons de dimensions plus généreuses), il rassure dès la première courbe quant à son efficacité dynamique. Il faut tout de même composer avec quelques défauts plus ou moins énervants. L'amortissement piloté, particulièrement ferme à basse vitesse même en mode confort, verse au contraire dans un roulis exagéré en conduite sportive. Quant à la chaine de transmission intégrale, vantée par ses concepteurs comme une véritable "propulsion améliorée", elle refuse de combattre le sous-virage à l'extrême limite : poussez-le à fond dans les virages et il élargira quasi-systématiquement sa trajectoire si vous accélérez trop tôt. Vous ne le sentirez pivoter qu'à l'inscription et dans de très rares situations à l'accélérateur (même "ESP Off"). Les gros freins acier ne suffiront pas non plus à tenir des heures à ce rythme sans perdre du mordant, d'autant que la pédale souffre d'une longueur excessive. La boîte ZF offre une rapidité correcte, mais sans plus.

Des défauts qui n'empêchent pas de prendre un plaisir coupable à le cravacher pendant de longues minutes, stimulé par cette formidable sonorité. Globalement, l'expérience paraît plus attrayante qu'aux commandes du Stelvio mais comme dans tous ces SUV, on finit par se lasser d'autant plus que la sonorité devient fatigante à la longue et que la jauge de carburant flirte vite avec la réserve. On retrouve donc un rythme plus tranquille et dès lors, le F-Pace SVR redevient un excellent compagnon de luxe. Outre la meilleure habitabilité intérieure du segment (gros coffre et places arrière très généreuses), il jouit d'une finition intérieure magnifique avec le cuir beige de notre modèle d'essai. Les superbes sièges arrière et le grand toit vitré panoramique diffusent une ambiance flatteuse, que seul le style dépassé de la console centrale vient contrarier. Et dommage, encore une fois, que l'amortissement soit aussi ferme à vitesse urbaine.

Jaguar de niche

Vous faites partie des nombreux acheteurs de SUV en France ? Mais surtout de la toute petite faction capable de craquer pour un modèle à hautes performances malgré le tarif élitiste et la pression fiscale rédhibitoire qui va avec ? Dans ce cas, le style percutant du F-Pace SVR et ses sensations de pilotage flatteuses pourront vous détourner du Stelvio Quadrifoglio moins fougueux, du Mercedes-AMG GLC 63 doté d'un V8 à peine moins démonstratif, du Porsche Macan Pack Performance nettement moins puissant et du futur BMW X3 M au look moins remarquable. Avec son prix de 104 750€, il coûte plus cher que l'Alfa (91 400€) et que le Macan Pack Performance (94 790€), mais reste à peine plus abordable que le Mercedes (108 500€). A moins de vous réserver pour son tout nouveau cousin le Range Rover Velar SVAutobiography doté du même châssis et du même moteur, encore plus cher (112 440€). Ce dernier peut lui aussi compter sur un dessin particulièrement séduisant, mais il se positionne comme un modèle légèrement moins sportif sur le papier.

+ON AIME

  • Style remarquable
  • Présentation intérieure
  • Sonorité extraordinaire
  • Performances

-ON AIME MOINS

  • Console centrale vieillotte
  • Fermeté à basse vitesse
  • Comportement décevant à l'extrême limite

JAGUAR F-PAce SVR
Prix (à partir de)104 050 €
Prix du modèle essayéN/A
Bonus / Malus10 500 €
Moteur
Type et implantationV8 5.0 – Injection directe – Compresseur – Longitudinal Avant
Cylindrée (cm3)5000
Puissance (kW/ch)405 / 550
Couple (Nm)680
Transmission
Roues motricesIntégrale
Boîte de vitessesAutomatique à 8 rapports
Châssis
Suspension avantDouble triangle
Suspension arrièreMultibras
FreinsN/A
Jantes et pneus21 pouces
Performances
Vitesse maximale (km/h)283
0 à 100 km/h (s)4,3
Consommation
Cycle urbain (l/100 km)16,5
Cycle extra-urbain (l/100 km)9,3
Cycle mixte (l/100 km)11,9
CO2 (g/km)272
Dimensions
Longueur (mm)4746
Largeur (mm)1936
Hauteur (mm)1652
Empattement (mm)2870
Volume de coffre (l)650
Réservoir (l)82
Masse à vide (kg)2070

Pour résumer

Dans une catégorie vouée à une évolution technologique profonde, le Jaguar F-Pace SVR remporte la course à la puissance pour le moment.

Cedric Pinatel
Rédacteur
Cedric Pinatel

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos