par Pierrick Rakotoniaina

Essai VW Polo 60 ch

Nous avons découvert la génération actuelle de Polo remise à jour en prélude du salon de Genève cette année. Il nous fallait maintenant en prendre le volant, et ainsi réaliser qu’il s’agit là en fait plus que de la simple cosmétique.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Débarrassons nous rapidement du chapitre des modifications visibles, elles se résument à des petites touches que la plupart des gens ne détectent même pas en la voyant dans la rue. Car en effet, il a fallu qu’on nous mette les deux l’une à côté de l’autre pour voir ce qui change, en premier lieu les blocs de feux avant et arrière très légèrement revus. En outre, on aura repéré un bouclier avec un liseré chromé dans sa partie basse.

A l’intérieur, si le dessin de planche n’a logiquement pas été transfiguré, la fourmi se modernise sensiblement, notamment au niveau de la qualité perçue, intègre les équipements derniers cris piqués à Miss Golf 7. En prenant le système multimédia à cette dernière, la Polo s’inscrit pleinement dans le cercle des citadines modernes et connectées. Les jeunes apprécieront par exemple de pouvoir commander directement leur smartphone depuis l’écran. Côté habitabilité et coffre, c’est le statut quo. En outre, elle adopte les béquilles électroniques particulièrement pertinentes sur une citadine, avec notamment un régulateur de vitesse intelligent. Mais aussi le freinage automatique en ville pour éviter une collision et sa capacité à garder les freins actionnés pour éviter que la voiture continue à avancer une fois percutée.

Sous les capots, la norme Euro 6 a poussé VW à changer ou moderniser tous ses blocs sans exception. La part belle est faite en essence à des trois cylindres de 60 et 75 chevaux étrangement moins efficaces en termes de dépollution que les blocs plus puissants, puisqu’ils rejettent plus de CO2 que les TSi de respectivement 90 et 110 ch. Aucun d’entre eux ne dépasse la barre des 116 grammes de CO2 rejetés par km, même pas le 1.4 de 150 ch. Côté Diesel, un 3 cylindres de 75 ch et 90 ch de puissance, pour des rejets contenus entre 82 et 92 grammes par km.

Une fois n’est pas coutume, nous nous sommes glissés derrière le volant du plus petit moteur de 60 ch avec une boite manuelle à 5 rapports. Certes, celui-ci manque de puissance pour s’amuser au-delà des vitesses autorisées sur les routes et autoroutes françaises. Toutefois pour rouler aux vitesses légales, celui-ci n’a pas démérité compte tenu de sa puissance affichée, et nous a même permis de dépasser des camions sur des routes départementales sans se faire trop peur. Simplement le moteur manque cruellement d’allonge, et il faut s’employer à jouer du levier de vitesses pour se retrouver dans la bonne plage pour l’exploiter au mieux de sa performance. Du coup, en terme de bruit lorsqu’on voyage un peu, cela s’avère sensiblement pénalisant. Au niveau des consommations relevées, on a connu plus frugal avec une moyenne au-delà des 5 litres. Toutefois on ne montera guère au-delà 7 même en jouant les Ogier en herbe. Ces derniers d’ailleurs pourront mieux s’amuser avec l’option sport à l’amortissement plus ferme. Le châssis plutôt confortable lui assure des liaisons longues sans sourciller, mais sûrement pas avec ce moteur. Facile à manier, elle se déjoue des pièges de la ville sans se faire remarquer.

En termes de tarifs, la Polo démarre à 12 900 €… que personne n’achètera à ce prix compte tenu de ses équipements de série réduits à peau de chagrin ou presque. Néanmoins à bons de commande équivalents sur des puissances supérieures, elle ne se révèle pas plus chère, quand ce n’est pas l’inverse, par rapport à la concurrence. D’ailleurs, la bataille faisant rage sur ce segment, il y a tout intérêt à surveiller les offres spéciales qui permettent de ne jamais payer le tarif brut.

Crédit photos : PR/le blog auto

Volkswagen Polo 1.0 60
Motorisation et transmission
Moteur – Type3 cylindres en ligne 12 soupapes
CarburantEssence
Cylindrée (cm3)999
Puissance (kW / ch @ tr/min)60@5000
Couple (Nm @ tr/min)95@3000
Boîte de vitesse – TypeManuelle
Nombre de rapports5
Roues motricesAvant
Performances
0 à 100 km/h (sec.)15,5
Vitesse maximale (km/h)161
Consommations
Cycle mixte (l/100 km)5
Emissions de CO2 (g/km)114
Dimensions
Longueur (mm)3970
Largeur (mm)1680
Hauteur (mm)1460
Empattement (mm)2470
Poids (kg)1050
Volume de coffre (l)280 → 952
Réservoir (l)45

Pour résumer

Nous avons découvert la génération actuelle de Polo remise à jour en prélude du salon de Genève cette année. Il nous fallait maintenant en prendre le volant, et ainsi réaliser qu’il s’agit là en fait plus que de la simple cosmétique.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.