par Cedric Morancais

Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch (1/3) : De la place pour 5

Ford place beaucoup d'espoirs dans le dernier bloc en date de la famille EcoBoost. Doté de seulement trois cylindres et cubant 1 000 cm3, il est proposé en trois variantes de 100, 120 et 125 ch. C'est cette dernière configuration que nous avons essayé, afin de nous assurer qu'au delà de la bête de records, on trouvait une auto recommandable au quotidien.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Ford place beaucoup d'espoirs dans le dernier bloc en date de la famille EcoBoost. Doté de seulement trois cylindres et cubant 1 000 cm3, il est proposé en trois variantes de 100, 120 et 125 ch. C'est cette dernière configuration que nous avons essayé, afin de nous assurer qu'au delà de la bête de records, on trouvait une auto recommandable au quotidien.

Après la Fiesta, la Focus est le second modèle issu du programme One Ford. Objectif : proposer sur tous les marchés de la planète un maximum de modèles commun. Ainsi, si la Focus se fond parfaitement dans le paysage automobile européen, elle a toutefois également pris place dans les showrooms nord-américains de la marque, même si, outre Atlantique, ce minuscule bloc n'a pas droit de cité.

 Malheureusement, cette standardisation va de pair avec un affadissement des lignes. Retirez lui ses logos et bien malin celui qui pourra identifier la Focus comme étant une Ford pure souche. Seules "audaces stylistiques, la prise d'air trapézoïdale du bouclier avant et le retour latéral des feux arrière ne font pas l'unanimité.

Dans l'habitacle aussi, c'est le royaume de la "pensée unique". Avec sa console centrale proéminente et parsemée de boutons, la planche de bord de la Focus s'inspire indéniablement de celles de ses cousines Fiesta et C-Max. La finition est honorable mais n'atteint pas le niveau de références comme l'Audi A3 ou la VW Golf. Et les matériaux qui la composent manque un peu de cachet, surtout sur la partie inférieure, qui doit se contenter de plastiques durs.

 Au chapitre de l'habitabilité, la Focus dégaine une carte maîtresse. Bien aidé par son gabarit imposant (4.36 m de longueur), elle propose, à la fois, l'un des habitacles les plus spacieux pour les passagers et l'un des volumes de coffre (363 litres avec la carrosserie 5 portes essayée ici, et jusqu'à 475 litres pour la variante tricorps) les plus généreux de sa catégorie. Tout pour inciter au voyage en somme.

A lire également :

Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch (2/3)

Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch (3/3)

Galerie Essai Ford Focus 1.0 EcoBoost 125 ch

[zenphotopress album=13793 sort=random number=15]

Pour résumer

Ford place beaucoup d'espoirs dans le dernier bloc en date de la famille EcoBoost. Doté de seulement trois cylindres et cubant 1 000 cm3, il est proposé en trois variantes de 100, 120 et 125 ch. C'est cette dernière configuration que nous avons essayé, afin de nous assurer qu'au delà de la bête de records, on trouvait une auto recommandable au quotidien.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.