par Pierrick Rakotoniaina

Essai DS3 Crossback E-Tense

Le DS3 Crossback commence à peine sa carrière commerciale. Seulement quelques mois après son lancement, le constructeur nous a mis au volant de sa déclinaison électrique baptisée E-Tense.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Même design que la thermique

Sans loupe, il vous sera difficile, voire impossible de reconnaître le nouveau DS3 Crossback E-Tense au premier coup d’œil. Tendre l’oreille peut y aider. Mais on va vous donner tout de même quelques indices pour pouvoir le distinguer des autres modèles. Si vous l’observez dans votre rétroviseur, la calandre au coloris spécifique permet de le différencier. Mais ce n’est pas tout.

En se rapprochant d’encore plus près, vous remarquerez le logo "E" qui trône sur le capot. Dans notre finition, les jantes sont également spécifiques. En outre on remarque une inscription « E-Tense » sur le coffre. Le bouclier arrière dépourvu de sortie d’échappement dissimule à peine le pack de batterie qu’on peut apercevoir en se baissant un peu.

Habitacle identique

Dans l’habitacle, si tous les écrans sont éteints, il faudra regarder le sélecteur de la transmission pour remarquer le « E ». Une fois la voiture démarrée, l’instrumentation relative à la motorisation électrique l’éloigne définitivement de sa sœur thermique. On retrouve ainsi l’intérieur de cette dernière au détail près.

La planche de bord au dessin futuriste et élégant se recouvre dans notre version « Performance Line » d’un revêtement en alcantara. Cela malheureusement tranche avec le plastique trop dur dans les parties basses. GPS connecté avec calcul d’itinéraire comprenant les points de recharge, panoplie complète d’ADAS etc équipent notre DS3 Crossback E-Tense.

100 kW = 136 ch

Sous le capot, un moteur de 100 kw, soit l’équivalent de 136 chevaux dans le mode le plus dynamique « Sport ». Le couple maxi culmine lui à 260 Nm, avec l’avantage d’être disponible très tôt, comme souvent sur les voitures électriques. Pour pousser à une conduite adoucie, la pédale d’accélérateur dissuade de faire appel à toute la puissance. Bien entendu, il suffit de l’enfoncer pour décoller dans n’importe quelle situation.

Les différents programmes « Eco », « Normal » et « Sport » n’ont guère d’intérêt, à l’exception peut-être du premier cité quand on arrive dans le dernier quart de l’autonomie disponible. En revanche on apprécie le mode B qui s’active avec une impulsion sur le levier. On regrette juste de ne pouvoir l’activer depuis des palettes sur le volant, ou d’en régler la force. Le reste du temps elle se conduit de manière conventionnelle.

Train arrière spécifique au E-Tense

Toutefois l’attaque de la pédale de frein se montre parfois plus dure. Une habitude à prendre… ou un détail à améliorer. En termes de chassis, le DS3 Crossbak E-Tense se distingue avec à l’arrière une barre Panhard remplaçant la traverse déformable. Cela était nécessaire pour faire de la place à la grosse batterie. On remarque en fait surtout le poids, qui lui a vraiment une influence sur le comportement.

Ce cousin de la e-208 en étant plus haut et plus lourd, lui fait perdre en agilité par rapport à la Peugeot. On prend ainsi moins de plaisir à son volant, du moins quand on décide d’augmenter le rythme, avec des mouvements de caisse trop prononcés pour jouer les pilotes de rallye. Ça tombe bien, ce n’est en aucune façon sa vocation. Une question de choix et de philosophie différente.

Consommation et tarifs élevés

Notre consommation sur un parcours d’une centaine de kilomètres mêlant autoroutes et routes secondaires s’est établie à 17,9 kWh, un chiffre plutôt élevé. Une projection nous permet de penser qu’on n’atteindrait pas les 300 km si on allait au bout de la batterie de 50 kWh, le chiffre d’homologation étant de 320 km. Elle peut se recharger sur les grosses bornes jusqu’à 100 kW (80% en 30 minutes). Côté prix, c’est le coup de massue… De 39 100 € à 46 400 € hors déduction du bonus. Mieux vaut étudier les offres de leasing…

+ON AIME

  •  Confort
  • Équipements
  • Insonorisation

-ON AIME MOINS

  •  Consommation
  • Tarifs
  • Bas de planche de bord

DS3 Crossback E-Tense
Prix (à partir de)39 100 €
Prix du modèle essayé42 600 €
Bonus / Malus- 6000  €
Moteur
Type et implantationélectrique synchrone à aimant permanent
Cylindrée (cm3)-
Puissance (kW/ch)100 / 136
Couple (Nm)260
Transmission
Roues motricesroues avant
Boîte de vitessesauto 1 rapport + ar
Châssis
Suspension avantpseudo McPherson
Suspension arrièreessieu semi-rigide
Freinsà disques
Jantes et pneus215/55 R18
Performances
Vitesse maximale (km/h)150
0 à 100 km/h (s)8,7
Consommation
Autonomie (km)320
CO2 (g/km)0
Dimensions
Longueur (mm)4 118
Largeur (mm)1 791
Hauteur (mm)1 534
Empattement (mm)2 558
Volume de coffre (l)350
Masse à vide (kg)1 525

Illustrations : Leblogauto.com

Pour résumer

Le DS3 Crossback commence à peine sa carrière commerciale. Seulement quelques mois après son lancement, le constructeur nous a mis au volant de sa déclinaison électrique baptisée E-Tense.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.