par David Christian Koskas

Essai BMW i4 eDrive40 de 340 ch

BMW vient de mettre sur le marché la version électrique de sa Série 4 Gran Coupé. Elle s'appelle i4, et entend bien rappeler à Tesla et sa Model 3, que les constructeurs historiques savent aussi chasser sur son terrain. Nous avons pris le volant de la version eDrive 40.

Zapping Le Blogauto Essai de la Cupra Born en Laponie

Une Série 4 Gran Coupé pas comme les autres

Avec le pack M, il apparait bien difficile de distinguer au premier coup d'oeil une Série 4 Gran Coupé thermique, d'une i4 électrique. La question reste la même avec cette génération, le débat se concentrant souvent sur la calandre. Les avis changent souvent en la voyant en vrai, avec des proportions qui paraissent alors plus cohérentes que sur les photos.

Les feux arrière, repris du coupé Série 4 trois portes, l'apparentent évidemment à ce dernier. Toutefois avec son hayon, la poupe parait logiquement moins longue. Le profil a l'air cependant plus classique, proche d'une berline en fait. Ceux qui trouvent une Série 3 trop banale en style, peuvent en effet se tourner vers une Série 4 Gran Coupé, ou une i4.

Une instrumentation impressionnante

À l'intérieur on se retrouve dans un environnement proche de la Série 3, et de la Série 4 avec une planche de bord commune à un détail près. L'i4 embarque une énorme dalle incurvée intégrant deux écrans, comme dans l'iX. On vous le dit tout de suite, on s'y perd dans les innombrables menus. Le revers finalement de toutes ces technologies embarquées.

La synthèse vocale facilite certaines commandes, mais il faudra prendre le temps de se familiariser avec le système. Toutes les aides à la conduite (plutôt efficaces) sont là. La finition flatte l'oeil et séduit. On se sent bien à l'avant, un peu moins à l'arrière. Les plus grands risquent de voir la tête toucher le plafond, après s'être probablement cogné en entrant. Dans les 470 l du coffre prendront place aisément bagages et câbles.

340 ch et une grosse batterie de 80,7 kWh

Côté motorisation, cette modeste version eDrive 40 se situe en dessous de la M50. Le seul moteur présent développe tout juste 340 chevaux. On conduit alors le penchant purement électrique d'une BMW propulsion comme on les connait. Les performances honnêtes assurent un 0 à 100 km/h en moins de 6 secondes, et une vitesse de pointe suffisante pour perdre son permis en une seule fois.

La réactivité, comme beaucoup d'électriques de ce calibre, donne toujours l'impression d'avoir encore plus de chevaux que l'indique la fiche technique. Les reprises sont évidemment à l'avenant. La batterie de 80,7 kWh utiles assure théoriquement une autonomie max de 577 kilomètres. Dans notre réalité, avec un peu d'autoroute sur un parcours d'un peu plus de 300 kilomètres, la consommation moyenne de 20 kWh/100 km nous approche plutôt des 400.

80% en 30 minutes sur les bornes compatibles

Pour booster la régénération et optimiser la sacro-sainte autonomie, il existe un mode B. Il se montre plutôt efficace, mais l'absence de gestion par palettes déçoit. Dommage pour une voiture qui se révèle par ailleurs plutôt dynamique et plaisante à conduire. On peut abreuver sa batterie sur les bornes rapides Combo CCS, grâce à son chargeur intégré acceptant jusqu'à 205 kW de puissance. Comptez ainsi 30 minutes pour récupérer 80%.

La motorisation fait facilement oublier le poids conséquent dépassant tout juste les deux tonnes. Les relances apportent même un supplément d'agrément inattendu en sortant des virages. BMW a su garder une rigueur d'amortissement qui ne dénature pas trop le comportement que l'on attend d'une BMW, malgré l'embonpoint. L'électronique veille au grain, pour éviter les mauvaises surprises. Il faut en revanche surveiller la consommation quand on hausse le rythme.

Dès 59 700 €

Cette BMW i4 eDrive40 ne se brade pas, et s'échange contre 59 700 € minimum. Le pack M et les quelques bonnes options font facilement grimper la note. L'écart peut alors se réduire, au point de réfléchir à l'idée de craquer pour la puissante M50, dont les tarifs débutent à 71 650 €.

+ON AIME

  •  agrément de conduite
  • propulsion
  • technologies

-ON AIME MOINS

  • ergonomie infotainment
  • tarifs élevés
  • garde au toit à l'arrière

BMW i4 eDrive40
Prix (à partir de)59 700 €
Prix du modèle essayé63 350 €
Bonus / Malus0 €
Moteur
Type et implantationélectrique rotor bobiné
Cylindrée (cm3)-
Puissance (ch/kW)340 / 250
Couple (Nm) 430
Transmission
Roues motrices ar
Boîte de vitessesauto
Châssis
Freins à disques + régénération
Jantes et pneus 245/40 R19
Performances
Vitesse maximale (km/h) 190
0 à 100 km/h (s) 5,7
Consommation
Cycle mixte (kWh/100 km / autonomie en km)16,5 / 577
CO2 (g/km)0
Dimensions
Longueur (mm)4 783
Largeur (mm)1 852
Hauteur (mm)1 448
Empattement (mm)2 856
Volume de coffre (l) 470
Poids avec conducteur (kg)2 125

Pour résumer

BMW vient de mettre sur le marché la version électrique de sa Série 4 Gran Coupé. Elle s'appelle i4, et entend bien rappeler à Tesla et sa Model 3, que les constructeurs historiques savent aussi chasser sur son terrain. Nous avons pris le volant de la version eDrive 40.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.