Credit Photo - WEC
par Thibaut Emme

WEC 6h Monza 2022 : Alpine repart vainqueur

Alors qu'on pensait que Toyota allait encore dominer l'épreuve, c'est finalement Alpine et son ancienne LMP1 bridée qui repart d'Italie avec les lauriers du vainqueur.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Pour Monza, le WEC a adopté une nouvelle balance de performance (BoP) qui pénalise Toyota, mais aussi Alpine. Peugeot pour sa première apparition a par exemple droit de déclencher le moteur électrique à l'avant à partir de 150 km/h quand Toyota doit attendre d'avoir atteint les 190 km/h. En termes d'énergie utilisable par relais, Peugeot avait droit à 909 MJ quand Toyota avait droit à 905 MJ. Glickenhaus avait droit à 921 MJ. Enfin l'Alpine a pu retrouver des couleurs en disposant de 795 MJ par relais (soit +42 MJ par rapport aux 24 H du Mans 2022).

Ce faisant, Romain Dumas sur la Glickenhaus #708 a signé la pole position de près d'une seconde devant la Toyota GR010 #8 et 154 millièmes de plus devant l'Alpine A480 #36. Suivaient la deuxième Toyota puis la Peugeot 9X8 #94 à 1,837 seconde de la Glickenhaus.

En course, la Glickenhaus profite de sa pole pour filer comme le vent en tête de la course. Tout à l'air de bien se passer pour l'écurie américaine quand Henrique Chaves, pilote Aston Martin, a fait une grosse cabriole en décollant sur les "saucisses" (encore ces foutus vibreurs !). La voiture de sécurité entre en piste pendant de longues minutes et ce sera le basculement de l'épreuve pour la victoire. En effet, la Glickenhaus prend une pénalité pour vitesse excessive sous "full course yellow" et surtout le turbo du moteur Pipo a décidé de lâcher. C'est l'abandon pour Glickenhaus qui laisse filer une première victoire.

Podcast Men's Up Life
 

Une bagarre entre Alpine et Toyota

Credit Photo - WEC

Alpine s'est alors retrouvé aux prises avec les deux Toyota. Le combat fut âpre et il y a même eu contact entre l'Alpine et la Toyota #7. Du côté de la #8, il y a eu des soucis électriques et cela a sans doute coûté la victoire. Au final, Alpine s'impose pour 2 secondes devant la Toyota #8 et 2 tours sur la #7 (qui a dû repasser au stand suite au contact avec l'Alpine). Très belle victoire pour les Hommes de Philippe Sinault et Alpine Signatech.

Quant aux Peugeot, elles ont des soucis de jeunesse. La #93 n'a pas terminé la course et la #94 ne passe le drapeau à damier qu'en 33e place, à 25 tours d'Alpine. La #94 a aussi eu pas mal de souci avec un rythme en course plus lent que les Hypercars de tête et plusieurs passages au stand. Pour Peugeot, l'essentiel était de finir. Objectif réalisé en partie seulement. Mais espérons que le Lion a pu engranger plein de données utiles.

En LMP2, c'est le Realteam by WRT qui l'emporte pour 12 secondes devant Jota. Les mêmes que pour les 24 heures du Mans ou presque. En GTE-Pro, c'est Corvette qui l'emporte devant Af Corse et Ferrari. Le GTE s'est terminé "roue dans roue" ou presque avec la Porsche #92, 4e qui a passé la ligne à 56 secondes. En GTE-Am, le Dempsey-Proton Racing l'emporte devant les Iron Dames (équipage 100% féminin) et le Team Project 1.

Désormais, les équipes ont 60 jours pour préparer la prochaine manche, les 6h de Fuji. La BoP devrait encore être revue et espérons pour Peugeot que la fiabilité soit au rendez-vous.

Résultats des 6 heures de Monza

Credit Photo - WEC
PosEquipePilotesTours
1stALPINE ELF TEAM#36Negrão A. Lapierre N. Vaxiviere M.194
2ndTOYOTA GAZOO RACING#8Buemi S. Hartley B. Hirakawa R.194
3rdTOYOTA GAZOO RACING#7Conway M. Kobayashi K. Lopez J.192
4thREALTEAM BY WRT#41Andrade R. Habsburg F. Nato N.188
5thJOTA#38Gonzalez R. Felix da Costa A. Stevens W.188
6thVECTOR SPORT#10Müller N. Cullen R. Bourdais S.188
7thINTER EUROPOL COMPETITION#34Smiechowski J. Brundle A. Gutierrez E.188
8thUNITED AUTOSPORTS USA#23Lynn A. Jarvis O. Pierson J.188
9thPREMA ORLEN TEAM#9Kubica R. Deletraz L. Colombo L.188
10thALGARVE PRO RACING#45Thomas S. Allen J. Binder R.187
11thULTIMATE#35Lahaye J. Lahaye M. Heriau F.187
12thAF CORSE#83Perrodo F. Nielsen N. Rovera A.187
13thJOTA#28Rasmussen O. Jones E. Aberdein J.186
14thARC BRATISLAVA#44KONOPKA M. Van Der Helm T. Beche M.186
15thCORVETTE RACING#64Milner T. Tandy N.181
16thAF CORSE#52Molina M. Fuoco A.181
17thAF CORSE#51Pier Guidi A. Calado J.181
18thPORSCHE GT TEAM#92Christensen M. Estre K.181
19thPORSCHE GT TEAM#91Bruni G. Makowiecki F.180
20thDEMPSEY - PROTON RACING#77Ried C. Priaulx S. Tincknell H.179
21stWRT#31GELAEL S. Frijns R. Rast R.178
22ndIRON DAMES#85Frey R. Gatting M. Bovy S.178
23rdUNITED AUTOSPORTS USA#22Hanson P. Albuquerque F. Owen W.178
24thTEAM PROJECT 1#46Cairoli M. Pedersen M. Leutwiler N.178
25thIRON LYNX#60Schiavoni C. Cressoni M. Fisichella G.178
26thSPIRIT OF RACE#71Dezoteux F. Ragues P. Aubry G.177
27thDEMPSEY - PROTON RACING#88Poordad F. Lindsey P. Heylen J.177
28thAF CORSE#21Mann S. Ulrich C. Vilander T.177
29thNORTHWEST AMR#98Dalla Lana P. Pittard D. Thiim N.177
30thAF CORSE#54Flohr T. Castellacci F. Cassidy N.177
31stTEAM PROJECT 1#56Iribe B. Millroy O. Barnicoat B.176
32ndD'STATION RACING#777Hoshino S. Fujii T. Fagg C.171
33rdPEUGEOT TOTALENERGIES#94Duval L. Menezes G. Rossiter J.169
34thGR RACING#86Wainwright M. Pera R. Barker B.163
35thRICHARD MILLE RACING TEAM#1Wadoux L. Chatin P. Milesi C.146
36thGLICKENHAUS RACING#708Pla O. Dumas R. Derani L.96
37thTF SPORT#33Keating B. Chaves H. SØRENSEN M.73
38thPEUGEOT TOTALENERGIES#93Di Resta P. Jensen M. Vergne J.46

Pour résumer

Alpine remporte la timbale lors des 6 heures de Monza. Glickenhaus a fait illusion au début de la course avant de devoir abandonner sur casse moteur. Du côté de Peugeot, les 9X8 ont connu de gros pépins de jeunesse. Il valait mieux en effet venir à Monza plutôt qu'aux 24 Heures du Mans.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.