par Thibaut Emme

WEC : l'équivalence de technologie revue en faveur des LMP1 privés

L'ACO et la FIA revoient "l'équivalence de technologie" (EoT), alias la balance de performance, entre les LMP1 privées (non hybrides) et la LMP1 hybride de Toyota. Sans doute dommage d'avoir attendu que les 24 heures du Mans 2018 soient passées pour faire cet ajustement.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

"La 86e édition des 24 Heures du Mans, deuxième manche de la saison, a livré de nombreux nouveaux éléments à l’ACO et à la FIA, qui ont décidé de revoir l’EOT avant les 6 Heures de Silverstone (19 août)" déclare les deux organisations dans leur communiqué.

Concrètement, pour redonner un peu de piquant à la catégorie LMP1, dominée sans coup férir par Toyota dans la Sarthe, l'ACO décide d'augmenter le débit de carburant des LMP1 privées de 108 à 115 kg/h. Dans le même temps, Toyota n'aura toujours droit qu'à 80 kg/h.

En plus, le système de ravitaillement en carburant des LMP1 privés voit sa bride diminuée. Ainsi, le débit augmente et le temps de ravitaillement diminue. Dernier point, les LMP1 à moteur atmosphérique s'allègent de 15 kg. Cela concerne donc Rebellion et DragonSpeed qui utilisent tous deux le V8 4,5l de Gibson (GL458).

Plus de bagarre pour la victoire

Ces modifications s'appliqueront dès les 6 Heures de Silverstone, le 19 août 2018. Cela devrait permettre aux LMP1 privés d'être plus proches de Toyota. Evidemment, Toyota met plus de technologie (et d'argent) dans la catégorie. Cela peut donc se comprendre qu'ils soient mis en avant. Mais, pour le spectacle, on peut regretter que l'équivalence technologique n'aie pas été revue avant les 24 heures 2018.

Les 24 heures du Mans 2019 font partie de la saison actuelle. En effet, l'ACO souhaite décaler le calendrier et terminer la saison par les 24H. Avec une EoT encore plus affinée, on devrait avoir une bagarre plus serrée entre LMP1 hybrides et non hybrides.

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Pour résumer

L'ACO et la FIA revoient "l'équivalence de technologie" (EoT), alias la balance de performance, entre les LMP1 privées (non hybrides) et la LMP1 hybride de Toyota. Sans doute dommage d'avoir attendu que les 24 heures du Mans 2018 soient passées pour faire cet ajustement.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.