par Thibaut Emme

WEC 2022 - 6H de Spa : Toyota victorieux, mais...

La manche belge du World Endurance Championship (WEC) courue à Spa Francorchamps a accouché d'une course très hachée, marquée par la pluie, trois drapeaux rouges, six voitures de sécurité et même cinq "full course yellow".

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

En théorie, cette manche à Spa permet aux écuries de préparer les 24 Heures du Mans dans un peu plus d'un mois. Mais, cette année, avec moins de 50% de course effective, la préparation ne sera pas optimale. La Toyota GR010 #7 a à peine parcouru 103 tours du circuit. Conway, Lopez et Kobayashi terminent à peine à 27 secondes de l'Alpine A480-Gibson #36 de Lapierre, Negrao et Vaxivière. Ces derniers avaient gagné lors de la manche inaugurale à Sebring.

Les LMP2 se mêlent au podium

Preuve que cette course fut particulière, sur la troisième marche du podium, on ne trouve pas une autre LMH, mais une LMP2. C'est la #31 du WRT de Gelael, Frinjs et Rast qui terminent à 38 secondes de l'Alpine. Pourquoi des écarts aussi faibles ? Eh bien sans doute car à moins d'une demi-heure de la fin de course on a eu une ultime neutralisation.

Pour Toyota, les soucis de jeunesse de la GR010 continuent avec la #8 qui a perdu son hybridation rapidement. Quant à Glickenhaus, la 007 LMH qui avait signé la pole, a choisi les mauvaises gommes pour la fin de course. Ils terminent 9e alors qu'ils pouvaient espérer un très beau résultat. Sur leur terre, WRT réalise un "doublé" en LMP2 avec Realteam by WRT (écurie opérée par WRT donc) qui termine 4e et 2d du LMP2 devant le JOTA.

Le GTE Pro est toujours aussi serré

En GTE PRO, ce fut tendu jusqu'au bout avec au final la Ferrari #51 d'AF Corse qui termine 5 dixièmes de secondes devant la Porsche 911 #92 et 1,3 seconde devant l'autre Ferrari, la #52. Cela promet une bataille intense pour les 24H mi-juin prochain.

Dans les déçus de ces 6 heures de Spa, on note Ogier avec Milesi et Wadoux pour le Richard Mille Racing. Ils terminent 14e et 10e de la LMP2. La LMP2 AF Corse de Perrodo, Nielsen et Rovera termine 15e.

Nouvel asphalte, nouveaux aménagements (graviers) sur certains virages, on retrouve un peu un circuit "à l'ancienne" où la moindre sortie peut se payer cash par un tankage en bonne et due forme. Toyota ne semble plus aussi dominateur qu'avant et selon différents échos de spécialistes ou d'acteurs de la LMH, avoir 4 roues motrices (comme Toyota) n'est plus aussi déterminant.

PositionEquipe / Pilotes
1er#7TOYOTA GAZOO RACING
  Conway M. Kobayashi K. Lopez J.
2e#36ALPINE ELF TEAM
  Negrão A. Lapierre N. Vaxiviere M.
3e#31WRT
  GELAEL S. Frijns R. Rast R.
4e#41REALTEAM BY WRT
  Andrade R. Habsburg F. Nato N.
5e#38JOTA
  Gonzalez R. Felix da Costa A. Stevens W.
6e#5TEAM PENSKE
  Cameron D. Collard E. Nasr F.
7e#22UNITED AUTOSPORTS USA
  Hanson P. Albuquerque F. Owen W.
8e#23UNITED AUTOSPORTS USA
  Lynn A. Jarvis O. Pierson J.
9e#708GLICKENHAUS RACING
  Pla O. Dumas R. Derani L.
10e#9PREMA ORLEN TEAM
  Kubica R. Deletraz L. Colombo L.
11e#51AF CORSE
  Pier Guidi A. Calado J.
12e#92PORSCHE GT TEAM
  Christensen M. Estre K.
13e#52AF CORSE
  Molina M. Fuoco A.
14e#1RICHARD MILLE RACING TEAM
  Wadoux L. Ogier S. Milesi C.
15e#83AF CORSE
  Perrodo F. Nielsen N. Rovera A.
16e#10VECTOR SPORT
  Müller N. Cullen R. Bourdais S.
17e#45ALGARVE PRO RACING
  Thomas S. Allen J. Binder R.
18e#64CORVETTE RACING
  Milner T. Tandy N.
19e#35ULTIMATE
  Lahaye J. Lahaye M. Heriau F.
20e#91PORSCHE GT TEAM
  Bruni G. Lietz R.
21e#77DEMPSEY - PROTON RACING
  Ried C. Priaulx S. Tincknell H.
22e#33TF SPORT
  Keating B. Chaves H. SØRENSEN M.
23e#98NORTHWEST AMR
  Dalla Lana P. Pittard D. Thiim N.
24e#54AF CORSE
  Flohr T. Castellacci F. Cassidy N.
25e#46TEAM PROJECT 1
  Cairoli M. Pedersen M. Leutwiler N.
26e#86GR RACING
  Wainwright M. Pera R. Barker B.
27e#777D'STATION RACING
  Hoshino S. Fujii T. Fagg C.
28e#60IRON LYNX
  Schiavoni C. Cressoni M. Fisichella G.
29e#88DEMPSEY - PROTON RACING
  Poordad F. Lindsey P. Heylen J.
30e#85IRON DAMES
  Frey R. Pin D. Nielsen C.
31e#21AF CORSE
  Mann S. Ulrich C. Vilander T.
32e#71SPIRIT OF RACE
  Dezoteux F. Ragues P. Aubry G.
33e#56TEAM PROJECT 1
  Iribe B. Millroy O. Barnicoat B.
34e#28JOTA
  Rasmussen O. Jones E. Aberdein J.
35e#34INTER EUROPOL COMPETITION
  Smiechowski J. Brundle A. Gutierrez E.
36e#8TOYOTA GAZOO RACING
  Buemi S. Hartley B. Hirakawa R.
37e#44ARC BRATISLAVA
  KONOPKA M. Van Der Helm T. Viscaal* B.

Pour résumer

La manche belge du World Endurance Championship (WEC) courue à Spa Francorchamps a accouché d'une course très hachée, marquée par la pluie, trois drapeaux rouges, six voitures de sécurité et même cinq "full course yellow".

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.