par Pierre-Laurent Ribault

WEC 2021 : La surprise Glickenhaus pour la journée test des 24 Heures du Mans

La semaine des 24 Heures du Mans 2021 est lancée. La traditionnelle journée de test d'hier était la première occasion pour les hypercars de fouler de leurs roues le grand circuit.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Hypercars : Glickenhaus apprend vite

Après les faibles écarts constatés à Monza, la question était de savoir si l'on retrouverait une concurrence aussi acharnée sur le circuit du Mans, et la réponse, tout au moins en ce qui concerne la performance sur un tour, est oui !

Les deux Toyota GR010 commençaient la journée en haut du tableau, mais dans la seconde session de l'après-midi, disputée dans des conditions idéales, les chronos tombaient progressivement et la barre symbolique des 3 minutes 30 secondes était franchie, d'abord par les deux Toyota, et en fin de session par la Glickenhaus 007 no708 qui réalisait le meilleur temps avec 3:29:115 aux mains d'Olivier Pla, deux dixièmes devant la Toyota no7. L'Alpine n'était pas bien loin avec 3:30.111 et la seconde Glickenhaus fermait la marche en 3:30.924.

On pouvait difficilement rêver mieux que d'avoir les cinq LMH ainsi groupées, même si la performance sur un tour n'est pas forcément indicative de ce qui se passera sur les 24 heures.

LMP2 : Pas très loin des hypercars

Les deux voitures du team United Autosport, après avoir dominé la session du matin, finissent avec les quatrième et cinquième temps. Devant on retrouve la no41 du team WRT, devancée par la no65 du Panis Racing et la no48 IDEC Sport, dont le meilleur temps par Paul Loup Chatin en 3:31.05, n'est qu'à quelques dixièmes de la seconde Glickenhaus no709.

Le Racing Team Nederland emmène le groupe Pro-Am en septième position.

LMGTE : Porsche confortable et des ennuis pour Corvette

La journée a été bonne pour Porsche qui place trois voitures aux trois premières places du GTE Pro, le meilleur temps en 3:52.901 revenant à Kevin Estre sur la no92, l'homme en forme du clan allemand, devant les cousins de l'Imsa.

Les Corvette C8.R, pour leur première apparition mancelle, ont eu une journée plus compliquée avec un problème nécessitant le changement du moteur sur la no63. Elles terminent septième et huitième de la catégorie derrière les Ferrari.

Porsche était également dominateur en GTE-Am avec une belle performance pour Harry Tincknell qui assurait le meilleur temps pour sa première apparition au volant de la 911 no99 aux couleurs de Multimatic. Le constructeur canadien a dépêché ses hommes au sein du team Proton, en préparation de son arrivée en LMDh pour le compte de Porsche.

La journée s'est déroulée sans incident majeur sauf pour IDEC Sport qui a dû changer le châssis de l'Oreca no17 après une sortie en début de matinée.

Crédit photos : ACO, Porsche

Pour résumer

La semaine des 24 Heures du Mans 2021 est lancée. La traditionnelle journée de test d'hier était la première occasion pour les hypercars de fouler de leurs roues le grand circuit.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.