Lancer le diaporama
WEC 2017 : Porsche dévoile la 919 et tente le "coup du chapeau" 1
+12
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

WEC 2017 : Porsche dévoile la 919 et tente le "coup du chapeau"

Vainqueur "surprise" l'an dernier des 24 heures du Mans, Porsche compte bien signer la passe de 3 et présente pour cela la nouvelle Porsche 919 Hybrid. Cette dernière va même jusqu'à changer de couleurs.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Cette année en WEC LMP1, il faudra compter sur deux écuries aux couleurs similaires. En effet, tout comme Toyota dont nous avons découvert la TS050 Hybrid 2017, Porsche arbore désormais une livrée blanche noire et rouge. Fini à priori les 3 voitures de couleur différente. Certains y verront sans doute un pied de nez au cousin Audi qui avait ses couleurs jusqu'en 2015. Ce sont en fait les couleurs des nouvelles 911 RSR qui signent le grand retour de Porsche en GTE.

La Porsche 919 Hybrid change plutôt pas mal pour une championne en titre. Ce qui surprend le plus, c'est l'avant, donc les ailes avant semblent très larges par rapport à la Toyota et même à la 919 Hybrid de 2016. L'effet est accentué par les optiques avant très "carrées". Comme chez Toyota, les phares se complexifient et comptent désormais une myriade de projecteurs. Comme depuis son apparition, la Porsche 919 Hybrid possède une large entrée d'air inférieure que coiffe un museau large qui se fond avec la lèvre de l'ouverture. On est loin du "nez" de la Toyota.

Les flancs sont là aussi extrêmement travaillés et dissimulent des entrées d'air latérales doubles. Ces dernières alimentent évidemment les écopes de frein, les radiateurs, etc. mais aussi la sortie de capot moteur que l'on n'a pas la chance de voir ici, Porsche ne dévoilant pas l'arrière de la voiture pour le moment. De profil, la Porsche 919 Hybrid possède un porte-à-faux avant plus important que par le passé.

Aérodynamique repensée, mécanique indentique

Un des changements de l'année 2017 en WEC est la limitation à 2 définitions aérodynamiques (contre 3). On a donc là peu ou prou la voiture qui courra cette année, accompagnée d'une version "longue queue". Cette dernière devrait apparaître à Spa pour préparer la grand messe des 24 Heures du Mans. Selon Porsche 60 à 70% de la voiture est inédit. On notera la grosse astuce de Porsche pour les rétroviseurs extérieurs. Ces derniers sont incorporés aux ailes avant (cf. dernières photos de la galerie).

Techniquement, la Porsche 919 Hybrid est mue par le même système hybride que l'an dernier. Un V4 turbo, très compact, développe 500 chevaux (officiellement) entraîne les roues arrières. Il est aidé par un système électrique de 400 chevaux qui, lui, entraîne les roues avant. Le moteur est alimenté par une batterie lithium-ion, chargée à la fois par le freinage régénératif, mais également par la récupération d'énergie des gaz d'échappement. De quoi avoir officiellement un proto à 900 chevaux, un peu plus officieusement.

Cette année, Porsche a décidé de se passer de quelques champions du monde, dont Romain Dumas (qui sera aligné au Mans sur Alpine en LMP2). La Porsche 919 Hybrid numéro 1 sera aux mains de Neel Jani, André Lotterer et Nick Tandy. La voiture numéro 2 sera partagée par Timo Bernhard, Earl Bamber et Brendon Hartley. Passe de 3 pour Porsche ou revanche de Toyota ? Avant d'avoir la réponse, ce weekend ce sont les premier tours de roues officiels avec le Prologue 2017 à Monza.

Illustration : Porsche

Pour résumer

Vainqueur "surprise" l'an dernier des 24 heures du Mans, Porsche compte bien signer la passe de 3 et présente pour cela la nouvelle Porsche 919 Hybrid. Cette dernière va même jusqu'à changer de couleurs.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos