Lancer le diaporama
WEC 2016 : Nissan persiste avec son concept traction GT-R LM Nismo 1
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Thibaut Emme

WEC 2016 : Nissan persiste avec son concept traction GT-R LM Nismo

Si on ne reverra plus la voiture "exotique" en piste pour la fin de la saison 2015, Nissan a annoncé son engagement pour le WEC 2016 avec son prototype innovant et à contre courant.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Après la déception du mois de juin, Nissan avait indiquer devoir prendre un peu de temps avant de revenir pour la fin de saison 2015 du WEC. Finalement il faudra se montrer patient pour revoir la voiture "montée à l'envers". Pour améliorer son prototype et démontrer que l'on peut bien figurer, voir gagner les 24 heures du Mans avec un prototype traction hybride, Nissan décide de faire bouger son organigramme.

Mike Carcamo de Nissan Mexique a été recruté par Nismo pour venir épauler Ben Bowlby qui avait cette année la double casquette d'ingénieur en chef et de directeur de l'écurie. C'est ce rôle là que Carcamo reprend.

"Ben avait trop de choses à faire : gérer la conception et la construction de la voiture mais aussi la course et les tests. C'est beaucoup demander à une seule personne, encore plus avec un concept qui requiert de niveau de développement" déclare Carcamo.

"Ma connaissance des processus d'ingénierie Nissan et mon expérience de la gestion de projets aidera Ben et l'équipe à se concentrer à faire que la voiture tienne ses promesses".

Selon Nissan, la voiture a connu pas mal d'évolutions (déjà entre-aperçues cet été) et s'est montrée plus rapide lors de deux jours de tests à Austin qu'auparavant. Cependant elle ne tourne toujours pas avec le système de récupération d'énergie KERS (ce qui la énormément handicapé aux 24 Heures du Mans NDLA). Michelin a de son côté développer de nouvelles gommes pour la GT-R LM Nismo mais elles ne devraient pas être utilisées dans l'immédiat.

Sur les photos officielles, on peut noter dans les changements visibles deux nouvelles entrée d'air à l'avant de chaque côté (pour les freins sans doute) agrémentées de moustaches pour générer de l'appui. La GT-R LM Nismo perd en fluidité (et en aérodynamisme) mais doit largement y gagner en appui. A l'arrière, le capot est revu (légèrement plus haut il fait désormais un décrochement entre la partie centrale et celle près des roues) et les passages de roues arrières sont ouverts vers l'intérieur.

L'année 2016 sera cruciale pour l'avenir du projet Nissan en endurance et l'équipe ne doit pas se rater. Darren Cox, le charismatique patron de Nissan Motorsport Global et directeur marketing de Nismo, joue sans doute gros. Rendez-vous en 2016 pour retrouver ce prototype très enthousiasmant techniquement parlant.

Source : Nissan

Pour résumer

Si on ne reverra plus la voiture "exotique" en piste pour la fin de la saison 2015, Nissan a annoncé son engagement pour le WEC 2016 avec son prototype innovant et à contre courant.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos