par Thibaut Emme

WEC 2014 : un 4 cylindres essence pour la Porsche LM P1 !

Alors que les cousins d'Audi dévoilaient leur première image officielle de la R18 e-tron quattro pour la saison 2014, l'écurie Porsche elle partait au soleil du Portugal à Portimao sur le circuit de l'Algarve pour effectuer sa dernière séance d'essai de l'année. Mark Webber en a profité pour faire ses grands débuts dans la voiture (qui n'a toujours pas de nom officiel NDLA).

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Alors que les cousins d'Audi dévoilaient leur première image officielle de la R18 e-tron quattro pour la saison 2014, l'écurie Porsche elle partait au soleil du Portugal à Portimao sur le circuit de l'Algarve pour effectuer sa dernière séance d'essai de l'année. Mark Webber en a profité pour faire ses grands débuts dans la voiture (qui n'a toujours pas de nom officiel NDLA).

4 cylindres essence hybride

Cela va peut-être décevoir les fans de la marque mais c'est finalement un "simple" 4 cylindres qui prend place sous le capot de la Porsche LM P1. Toyota utilise un V8 de 3,4l dans sa TS030 et la 918 Spyder un V8 de 4,6 litres. Tout naturellement on pensait que la firme de Stuttgart allait se diriger vers cette architecture ou reprendre son mythique "6 à plat" qui a fait ses beaux jours dans la Sarthe dans la 962 ou dans la 911 GT1. Surprise donc puisque ce ne sera "que" un 4-cylindre essence à injection directe accouplé évidemment à un moteur électrique sur l'essieu avant.

La Porsche possède 2 systèmes de récupération d'énergie mais l'écurie n'en dévoile pas plus sur ce point là. Il y a vraisemblablement une récupération sur le freinage (à l'instar de la Toyota TS030 ou de l'Audi e-tron quattro) mais le deuxième reste mystérieux. "Nous avons toujours su que ce ne serait pas facile de revenir au sommet de l'endurance après 16 ans. Et donc nos efforts pour développer une Porsche LM P1 compétitive sont immenses" déclare Wolfgang Hatz, membre du bureau exécutif de R&D chez Porsche.

"Nous trouvons de nouvelles approches dans le développement, l'implémentation et l'application de technologies de pointe. Cela conduit également à améliorer dans sa globalité la technologie hybride dans nos voitures de série. A la fin ce sont nos clients qui en bénéficieront le plus" ajoute-t-il. Vous voilà prévenu, une Porsche 4 cylindres hybride de série c'est peut-être pour demain. A noter que l'ACO limitera la quantité d'énergie électrique et la quantité d'essence disponibles par tour (c'était un souhait de Toyota et de Porsche).

Premiers tours de roues de Webber

Le nouveau retraité de la F1, Mark Webber, en a profité pour faire connaissance avec la voiture sur la piste. En contrat avec RedBull Racing jusqu'à la fin du mois de décembre il a tenu à remercier l'écurie autrichienne qui l'a laissé libre pour ce dernier test de l'année. "Mon premier jour dans ce projet fascinant était une expérience intense pour moi. Je voudrais remercier RedBull Racing pour m'avoir donné la chance de rejoindre le projet aussi tôt. C'est un pas majeur pour nous tous. Cela me permet de m'intégrer avec l'équipe plus rapidement et de contribuer au développement futur de la voiture LM P1. Nous avons encore une longue route à faire et cela implique beaucoup de dur labeur. Je n'ai pas de souci avec cela" déclare celui qui fait son grand retour en endurance après ses premières années chez Mercedes (les voitures volantes au Mans).

Source et photo : Porsche AG

Pour résumer

Alors que les cousins d'Audi dévoilaient leur première image officielle de la R18 e-tron quattro pour la saison 2014, l'écurie Porsche elle partait au soleil du Portugal à Portimao sur le circuit de l'Algarve pour effectuer sa dernière séance d'essai de l'année. Mark Webber en a profité pour faire ses grands débuts dans la voiture (qui n'a toujours pas de nom officiel NDLA).

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.