par Nicolas Anderbegani

WEC : Peugeot ouvert à des partenaires privés

La maison du Lion n'écarte pas la possibilité de mettre ses 9X8 à disposition des équipes clientes en WEC

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

La Peugeot 9X8 a fait ses débuts officiels lors des 6 heures de Monza, avec un niveau de performance encourageant sur un tour, mais auss des soucis de jeunesse qui se sont traduits par un abandon pour l’une des deux voitures et une lointaine 33e place à 25 tours de l’Alpine victorieuse. Il y a donc beaucoup de travail en perspective...

Jean-Marc Finot , responsable du département sport du Groupe Stellantis, a laissé la porte ouverte aux équipes privées intéressées par la gestion des prototypes Peugeot 9X8. A l'image des écuries clientes en F1, la proposition permettrait de rentabiliser une partie de l'investissement et aussi d'accélérer le développement de la voiture. En effet, le programme prévoit que Peugeot Sport disposera de deux Hypercars à plein temps la saison prochaine du WEC, mais six dates dans le calendrier annuel sont considérées comme un peu courtes pour l'investissement réalisé et aussi pour pouvoir mieux développer la voiture. « Si un client était intéressé, nous l'accueillerions. Nous devons nous concentrer sur notre programme officiel, mais si nous avions l'opportunité d'avoir plus de Peugeot sur la grille, nous serions très heureux. C'est une activité sportive. Les personnes intéressées sont les bienvenues."

La dynamique du sport automobile a montré que la participation d'équipes indépendantes contribue grandement au développement et au réglage des voitures grâce à la variété des configurations qui peuvent être évaluées sur la piste. Cependant, la situation pour Peugeot à cet égard n'est pas simple en raison du coût que représenterait pour une structure privée la location d'un prototype hybride à la mécanique assez complexe, ce qui poussera sans doute les privés à s’orienter davantage vers le LMdh. De plus, lors de la première phase du programme, l'équipe Rebellion s'est séparée de l'entreprise, après seulement deux mois avec Peugeot, provoquant de nombreux doutes.  Auparavant, le constructeur français avait des équipes clientes en WEC, comme Oreca, mais pour le moment compte tenu du changement de réglementation prévu en 2023, il y a beaucoup d'incertitude parmi les équipes privées qui préfèrent attendre.

Pour résumer

Peugeot a connu des débuts compliqués en WEC aux 6 heures de Monza avec son prototype hybride 9x8. Le constructeur sochalien ouvre la porte à d'éventuels partenariats privés pour accélérer le développement de la voiture.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.