par Pierre-Laurent Ribault

Super GT 2020 - 1 Fuji : Supra, Supra, Supra !

Toyota n'a pas raté son retour en GT500, plaçant les nouvelles GR Supra aux cinq premières positions de l'épreuve inaugurale du Super GT 2020, avec la Supra remportant également le GT300.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Echos

Même si les rassemblements jusqu'à 5000 personnes sont désormais autorisés au Japon et que les sports les plus populaires comme le base ball et le football ont redémarré, cette première manche s'est déroulée sans spectateurs, ce qui n'est pas plus mal alors que les chiffres de contaminations sont en pleine recrudescence.

Comme prévu, un certain nombre de pilotes basés hors du Japon n'ont pu entrer dans le pays C'est le cas de Heikki Kovalainen qui a dû laisser sa place à Kenta Yamashita dans la Toyota Supra SARD. Bertrand Baguette, qui avant manqué le dernier test, a réussi a rejoindre le Japon, et était au départ.

En GT300, il restait une inconnue : qui serait le remplaçant de Nicki Thiim dans l'Aston Martin Vantage D Station ? Juste avant le week-end, Kei Cozzolino a été annoncé à sa place aux côtés de Tomonobu Fuji. Le pilote italo-japonais a fait du bon travail en tant que pro dans la Ferrari de l'écurie Car Guy en WEC, connaissait les Michelin qui reviennent en GT300 cette saison. La bonne prestation de la voiture en course a validé son recrutement.

Qualifications

GT500

Après des essais libres où les NSX prolongeaient leur bonne performance du dernier test officiel, en particulier les jeunes de Honda, Makino sur la NSX Raybrig et Fukuzumi sur la NSX ARTA, les qualifications disputées dimanche matin voyaient les Supra revenir dans le jeu et s'intercaler avec les deux NSX de pointe.

Hirakawa sur la Supra TOM'S no37 obtenait la pole devant Nojiri sur la NSX ARTA no8, devant la seconde Supra TOM'S no36 de Sacha Fenestraz et Makino sur la NSX Raybrig no100 en quatrième place de grille.

Les Nissan GT-R, déjà à la peine lors des tests, manquaient de puissance et Chiyo, meilleur représentant de Nismo sur la no3 ne pouvait faire mieux que la septième position.

GT300

Déjà en forme lors de la séance libre, Naoya Gamou sur l'AMG GT Evo toute neuve no65 du team LEON se portait en haut du classement, devant la Nissan GT-R no11 Gainer Tanax.

La bonne surprise était la troisième position de la Lotus Evora MC dont on attend de grandes choses cette saison grâce à l'arrivée à son volant de Masataka Yanagida, ex-champion GT500 avec Nissan et qui revient en Super GT.

Bonne surprise également avec le quatrième temps de la nouvelle venue très en vue, la Toyota GR Supra du team Green Brave, une voiture pensée et développée entièrement par le team et équipé du V8 de la Lexus RC-F GT3.

Course

GT500

La météo louche depuis la veille laissait la place au soleil, un bon présage pour le départ de cette saison très spéciale, et Nick Cassidy prenait un envol parfait devant des NSX très combatives. La course ne durait pas bien longtemps pour Sasaki sur la GT-R Calsonic Impul no12, violemment éperonnée à l'arrière droit par la NSX Modulo en queue de peloton. Safety car après 2 tours ! A la reprise, Cassidy était menacé par Yamamoto sur la NSX Raybrig mais finissait par se dégager une marge de sécurité.

Après un départ en fanfare Yamamoto peinait à garder le rythme et tombait sous la menace de Sacha Fenestraz sur la seconde Supra TOM'S no36 qui apparaissait déjà comme un vieux briscard après quelques tours de sa nouvelle carrière en GT500. Le jeune franco-argentin attaquait, se débarrassait de la Honda no8 et finissait par passer Yamamoto quelques tours plus tard avec une manoeuvre magistrale pour se poser en seconde position à bonne distance de Cassidy.

Un peu plus loin Bertrand Baguette démontrait qu'il n'avait pas oublié le mode d'emploi de sa nouvelle NSX à moteur avant et tenait le rythme des voitures de tête. Malheureusement, peu après les ravitaillements Tsukakoshi qui l'avait remplacé parquait la no17 dans l'herbe, victime d'un problème technique.

Après les ravitaillements de la mi-course, les conséquences d'un accrochage entre la Nissan GT-R no23 et une GT-R de GT300 renvoyaient à nouveau le safety car en piste. Après le restart Hirakawa sur la Supra no37 contrôlait les choses et reprenait un avantage sur la seconde Supra TOM'S no36, désormais aux mains de Sekiguchi.

Derrière les deux Supra TOM'S, Makino sur la NSX no100 ne pouvait pas faire grand chose et se faisait passer successivement par les autres Supra, qui se retrouvaient bientôt aux cinq premières places.

En fin de course, la Supra no14 de Sho Tsuboi recollait à Sekiguchi mais ne pouvait pas le menacer sérieusement. Les trois Toyota passaient la ligne avec la victoire de Hirakawa devant Sekiguchi et Tsuboi. La première Honda était sixième et la première Nissan, la no3, septième.

La domination des Supra a été éclatante, en particulier grâce à une vitesse de pointe visiblement supérieure aux NSXs. Elles seront difficiles à battre, surtout à Fuji, où se déroulera la seconde manche également, même si le lest embarqué par les mieux placés devrait rendre leur tâche plus difficile.

GT300

Contrairement à la course en GT500, le leadership a été beaucoup plus disputé dans la catégorie GT300. Le poleman Sunganami sur l'AMG noire no65 se faisait passer par Yasuda sur la GT-R Gainer Tanax no11. Il reprenait la tête avant le ravitaillement mais un problème avec un pneu arrière faisait s'éterniser l'arrêt.

C'est la Supra no52 Green Brave qui émergeait en tête de la séquence des ravitaillements, n'ayant pas changé ses gommes. La GT-R Gainer no11 tenait la seconde position et une bataille furieuse pour la troisième position animait le dernier tiers de l'épreuve, en particulier les démêlés de JP de Oliveira sur la GT-R no56 face à Gamou sur l'AMG GT Leon.

Aidé par une GT-R très rapide en ligne droite, Oliveira a fait une magistrale démonstration de la grande largeur de sa voiture que le pauvre Gamou n'a jamais pu passer malgré de nombreuses tentatives.

Tout occupé à son duel Oliveira n'a pu atteindre le podium et termine quatrième derrière la Toyota 86 MC Mach Go no5, une remarquable performance pour le team Mach Go que le budget serré et la voiture déjà ancienne relèguent habituellement dans le ventre du peloton.

La victoire était pour la Toyota Supra du team Green Brave qui s'est remarquablement comportée pour sa première course, avec un tout jeune pilote issue de la F4, Kohta Kawaii, qui fait des débuts tonitruants, et une prestation solide du vétéran Hiroki Yoshida.

Notons aussi l'excellente performance de la Lotus Evora MC no2 qui confirmait son bon temps des essais. Sans un écrou baladeur, la Lotus avait le rythme pour jouer un podium et on devrait la revoir bien placée dans les courses à venir.

La prochaine épreuve aura à nouveau lieu sur le Fuji Speedway les 8 et 9 août avec un retour au format classique des essais qualificatifs le samedi et de la course dimanche, mais a priori toujours sans spectateurs.

Classement

GT500

PoNoVoiturePilotesDiffPneus
137KeePer TOM'S GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500 / RI4AG

Ryo Hirakawa

Nick Cassidy

1:53'16.252BS
236au TOM'S GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500 / RI4AG

Yuhi Sekiguchi

Sacha Fenestraz

5.117BS
314WAKO'S 4CR GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500 / RI4AG

Kazuya Oshima

Sho Tsuboi

7.345BS
438ZENT GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500 / RI4AG

Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

10.278BS
539DENSO KOBELCO SARD GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500 / RI4AG

Yuichi Nakayama

Kenta Yamashita

21.534BS
6100RAYBRIG NSX-GT

Honda NSX-GT / HR-420E

Naoki Yamamoto

Tadasuke Makino

24.700BS
73CRAFTSPORTS MOTUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20B

Kohei Hirate

Katsumasa Chiyo

31.091MI
88ARTA NSX-GT

Honda NSX-GT / HR-420E

Tomoki Nojiri

Nirei Fukuzumi

33.634BS
919WedsSport ADVAN GR Supra

TOYOTA GR Supra GT500 / RI4AG

Yuji Kunimoto

Ritomo Miyata

37.412YH
1024Realize corporation ADVAN GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20B

Mitsunori Takaboshi

Jann Mardenborough

1'03.505YH
1123MOTUL AUTECH GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20B

Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

1 LapMI
1216Red Bull MOTUL MUGEN NSX-GT

Honda NSX-GT / HR-420E

Hideki Mutoh

Ukyo Sasahara

3 LapsYH
1364Modulo NSX-GT

Honda NSX-GT / HR-420E

Takuya Izawa

Hiroki Otsu

4 LapsDL
17KEIHIN NSX-GT

Honda NSX-GT / HR-420E

Koudai Tsukakoshi

Bertrand Baguette

38 LapsBS
12CALSONIC IMPUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT500 / NR20B

Daiki Sasaki

Kazuki Hiramine

BS

GT300

PoNoVoiturePilotesDiffPneus
152SAITAMATOYOPET GB GR Supra GT

TOYOTA GR Supra / 2UR-G

Hiroki Yoshida

Kohta Kawaai

1:53'57.330BS
211GAINER TANAX GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Katsuyuki Hiranaka

Hironobu Yasuda

3.268DL
35MACHSYAKEN GTNET MC86 MACH GO

TOYOTA 86 MC / GTA V8

Natsu Sakaguchi

Yuya Hiraki

4.596YH
456Realize Nissan Automobile Technical College GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Kiyoto Fujinami

Joao Paulo de Oliveira

5.097YH
510TANAX ITOCHU ENEX with IMPUL GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Kazuki Hoshino

Keishi Ishikawa

5.370YH
665LEON PYRAMID AMG

Mercedes AMG GT3 / M159

Naoya Gamou

Togo Suganami

6.152BS
755ARTA NSX GT3

Honda NSX GT3 / JNC1

Shinichi Takagi

Toshiki Oyu

6.489BS
834Modulo KENWOOD NSX GT3

Honda NSX GT3 / JNC1

Ryo Michigami

Jake Parsons

12.800YH
94GOODSMILE HATSUNE MIKU AMG

Mercedes AMG GT3 / M159

Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

18.354YH
109PACIFIC NAC D'station Vantage GT3

Aston Martin Vantage AMR GT3 / 16A

Tomonobu Fujii

Kei Cozzolino

23.51MI
1196K-tunes RC F GT3

LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE

Morio Nitta

Sena Sakaguchi

25.63DL
122SYNTIUM Apple LOTUS

LOTUS EVORA MC / GTA V8

Hiroki Katoh

Masataka Yanagida

1 LapYH
1360SYNTIUM LMcorsa RC F GT3

LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE

Hiroki Yoshimoto

Shunsuke Kohno

1 LapMI
146ADVICS muta MC86

TOYOTA 86 MC / GTA V8

Ryohei Sakaguchi

Kazuto Kotaka

1 LapBS
157Studie BMW M6

BMW M6 GT3 / P63B44

Seiji Ara

Tomohide Yamaguchi

1 LapYH
16244Takanoko-no-yu RC F GT3

LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE

Rintaro Kubo

Atsushi Miyake

1 LapYH
1721Hitotsuyama Audi R8 LMS

Audi R8 LMS / DAR

Shintaro Kawabata

Tsubasa Kondo

1 LapYH
1833Eva RT Test Type-01 X Works R8

Audi R8 LMS / DAR

Shaun Thong

Takuro Shinohara

1 LapYH
1925HOPPY Porsche

PORSCHE 911 GT3 R / MA186

Takamitsu Matsui

Kimiya Sato

1 LapYH
2050ARNAGE AMG GT3

Mercedes AMG GT3 / M159

Masaki Kano

Ryosei Yamashita

1 LapYH
2130TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV apr GT

TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV / 2UR-G

Hiroaki Nagai

Manabu Orido

2 LapsYH
2218UPGARAGE NSX GT3

Honda NSX GT3 / JNC1

Takashi Kobayashi

Kosuke Matsuura

2 LapsYH
2348SHOKUMOU Ks Frontier GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Yuki Tanaka

Taiyou Iida

2 LapsYH
2422R'Qs AMG GT3

Mercedes AMG GT3 / M159

Hisashi Wada

Masaki Jyonai

3 LapsYH
2588JLOC LAMBORGHINI GT3

Lamborghini HURACAN GT3 / DGF

Takashi Kogure

Yuya Motojima

3 LapsYH
2687T-DASH LAMBORGHINI GT3

Lamborghini HURACAN GT3 / DGF

Tsubasa Takahashi

Shinnosuke Yamada

10 LapsYH
2731TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV apr GT

TOYOTA GR SPORT PRIUS PHV / 2UR-G

Koki Saga

Yuhki Nakayama

19 LapsBS
360RUNUP RIVAUX GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Takayuki Aoki

Atsushi Tanaka

29 LapsYH
61SUBARU BRZ R&D SPORT

SUBARU BRZ GT300 / EJ20

Takuto Iguchi

Hideki Yamauchi

32 LapsDL

Championnat

GT500

PoNoPilotesTotalLest (kg)
137Ryo Hirakawa

Nick Cassidy

2142
236Yuhi Sekiguchi

Sacha Fenestraz

1530
314Kazuya Oshima

Sho Tsuboi

1122
438Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

816
539Yuichi Nakayama

Kenta Yamashita

612
6100Naoki Yamamoto

Tadasuke Makino

510
73Kohei Hirate

Katsumasa Chiyo

48
88Tomoki Nojiri

Nirei Fukuzumi

36
919Yuji Kunimoto

Ritomo Miyata

24
1024Mitsunori Takaboshi

Jann Mardenborough

12

GT300

PoNoPilotesTotalLest (kg)
152Hiroki Yoshida

Kohta Kawaai

2060
211Katsuyuki Hiranaka

Hironobu Yasuda

1545
35Natsu Sakaguchi

Yuya Hiraki

1133
456Kiyoto Fujinami

Joao Paulo de Oliveira

824
510Kazuki Hoshino

Keishi Ishikawa

618
665Naoya Gamou

Togo Suganami

618
755Shinichi Takagi

Toshiki Oyu

412
834Ryo Michigami

Jake Parsons

39
94Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

26
109Tomonobu Fujii

Kei Cozzolino

13

Crédit images : GT Association

Pour résumer

Toyota n'a pas raté son retour en GT500, plaçant les nouvelles GR Supra aux cinq premières positions de l'épreuve inaugurale du Super GT 2020, avec la Supra remportant également le GT300.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.