par Pierre-Laurent Ribault

Super GT 2015 - 1 : Caldarelli - Hirakawa ouvrent le score à Okayama

Pour la première course de la saison, diffusée pour la première fois largement à l’étranger sur la chaîne Youtube de Nismo, le Super GT s'est montré sous son meilleur jour avec une de ces courses incroyables dont la série a le secret. Des batailles et des changements de leader incessants et une météo qui a évolué durant toute la course ont fait passer les 82 tours comme une lettre à la poste avec au bout une victoire méritée pour le plus jeune équipage du championnat, Andrea Caldarelli et Ryo Hirakawa sur la Lexus RC F Keeper TOM'S no37.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

C'est un record de 42 voitures qui se sont présentées aux essais : quinze en GT500 et vingt-sept en GT300, témoignant de la très bonne santé de ce championnat dont la reconnaissance internationale est en hausse également.

Qualifications

Malgré une météo un peu menaçante et plutôt fraîche, les qualifications se sont déroulées sur le sec, sur le format de deux sessions Q1 etQ2 pour chaque classe, la moitié des meilleurs temps de la Q1 restant en lice pour la Q2.

GT500

Les essais d'intersaison n'avaient pas permis de dégager de hiérarchie claire entre les trois constructeurs. Ce sont les Lexus RC F qui se sont montrées à leur avantage pour la première séance de qualification de la saison en prenant les trois premières positions sur la grille. La pole position était pour Ryo Hirakawa sur la Lexus RC F Keeper TOM'S no37 devant Kazuya Oshima sur la RC F Eneos Le Mans no6 et Yuji Tachikawa sur la RC F Zent Cerumo no38. Le meilleur temps de 2014 est battu de quatre dixièmes, reflétant les progrès des voitures à l'intersaison.

La première Nissan était la GT-R Motul Autech no1 Nismo des champions 2014, Ronnie Quintarelli réalisant le quatrième temps, et la première Honda NSX, la no15 du nouveau team Drago Modulo, se plaçait en sixième position au mains d'un Oliver Turvey qui ne perdait pas de temps à se mettre dans le bain pour ses débuts dans le championnat.

GT300

Avec un plateau abondant et varié, les candidats à la pole étaient nombreux. La température de la piste plutôt fraîche permettait aux deux autos du team Gainer Tanax de tirer le meilleur parti de leurs pneus Dunlop et de monopoliser la première ligne, la Nissan GT-R GT3 no10 aux mains de Katsumasa Chiyo devant la Mercedes SLS AMG no11 de Katsuyuki Hiranaka. A noter en quatrième position le bon résultat de la voiture no25 du team VivaC, la première des trois Toyota 86 "Mother Chassis" (quatre en comptant la Lotus Evora basée sur la même monocoque), la grande nouveauté avec la Lexus RC F GT3 no60 du team LM Corsa qui faisait ses grands débuts en compétition également à l'occasion de de cette épreuve.

Course

Le jour de la course se levait sous une couverture de nuages et une abondante pluie qui s'arrêtait cependant avant que la course ne commence. Les équipes étaient condamnées au dilemme cornélien habituel de ces conditions changeantes et apportaient sur la grille trois types de pneus pour pouvoir attendre le dernier moment pour choisir. Quelques audacieux pariaient sur une amélioration et choisissaient des slicks, une erreur qui allait s'avérer fatale. La NSX Keihin no17 et la SLS Gainer no11 étaient parmi ces parieurs malheureux.

GT500

Au feu vert Andrea Caldarelli prenait les devants sans problème alors que la piste glissante faisait des victimes dans les premiers tours. La Lexus no36 et la NSX no15 effectuaient des têtes à queue heureusement non terminaux ni pour l'une ni pour l'autre. La piste humide était du goût des deux Nissan GT-R équipées en Michelin, la no1 et la no46, qui progressaient à grand pas dans la hiérarchie pour devenir première et troisième alors que Kogure, déchaîné après son tête à queue de début d'épreuve, revenait très fort dans la NSX Drago no15 et passait bientôt Motoyama dans la GT-R no46 pour le gain de la troisième place. La course se terminait rapidement pour la NSX n064 de Bertrand Baguette qui perdait une roue, mais les ennuis n'épargnaient pas non plus le leader Ronnie Quintarelli sur la GT-R no1 qui devait rentrer dans son box avec un problème de frein arrière. Caldarelli reprenait la tête mais pas pour longtemps ! Il était passé par Kogure, lui-même bientôt détrôné par Yamamoto sur la NSX Raybrig no100. Quatre leaders différents alors que la mi-course n'était pas encore atteinte...

Et la pluie de reprendre, rebattant les cartes alors que les voitures rentraient successivement pour le ravitaillement. Les Lexus, très à l'aise dès lors que la pluie se renforçait, sortaient à leur avantage de cette séquence et la no37, désormais aux mains de Hirakawa, était à nouveau en tête et la gardait jusqu'à ce que la pluie cesse. Izawa sur la NSX no100 revenait sur lui et le repassait pour reprendre le commandement. Le duel en tête de la course n'était pas la seule animation : une autre bataille intense pour la troisième position impliquait la NSX no15 d'Oliver Turvey, la NSX ARTA no8 de Tomoki Nojiri, la Lexus no38 de Hiroaki Ishiura et la GT-R no12 de JP de Oliveira, rien que ça ! C'est la météo qui allait décider du dernier rebondissement de la course. La pluie se remettait à tomber dru alors que l'on s'approchait de la fin de l'épreuve, remettant l'avantage dans le camp Lexus. Hirakawa repassait Izawa pour la première place, et ce dernier ne conservait sa seconde position sous le drapeau que d'une petite seconde devant Ishiura remontant furieusement sur la Lexus Zent no37.

La Lexus Keeper TOM'S no37 fait donc un résultat parfait, pole et victoire, mais ce ne fut pas sans mal. C'est la seconde fois en deux ans qu'Andrea Caldarelli remporte la manche d'ouverture. Les grands perdants  de la journée sont la Nissan GT-R Motul Autech no1 et la Lexus Petronas TOM'S no36. Les deux équipages qui font partie des favoris du championnat repartent avec un score vierge. Les trois constructeurs ont mené à un moment ou un autre de la course, laissant augurer d'une saison très équilibrée. Enfin les rookies de la catégorie ont réussi leur entrée : Tomoki Nojiri en quatrième position sur la NSX ARTA no8, Heikki Kovalainen cinquième sur la Lexus RC F SARD no39, et Oliver Turvey sur la NSX Drago Modulo no15 sixième. Lucas Ordonez sur la GT-R D-Station Kondo no24 ne pouvait pas faire de miracle, les pneus Yokohama étant en retrait dans les conditions particulières de l'épreuve.

 GT300

Les conditions du dimanche n'étaient pas aussi favorables pour la GT-R GT3 no10 en pole position que le samedi. La GT3 était rapidement passée par les deux hybrides en course, l'irrésistible Prius no31 de Koki Saga qui se détachait puis par la Honda CR-Z ARTA no55. La Prius, très à l'aise dans les conditions difficiles de la course grâce à des pneus Bridgestone pour une fois supérieurs aux Yokohama qui équipent la grande majorité du plateau, n'allait plus être rejointe.

La CR-Z par contre se voyait raccrocher puis dépasser par la plus rapide des GT3, l'Audi R8 LMS no21 de Richard Lyons qui semble enfin dans le rythme cette année. La Honda allait reprendre la seconde place après les ravitaillements, tandis que la deuxième Audi engagée cette année, la no86 sur laquelle débute le pilote officiel de la marque Christian Mamerow, venait se placer en quatrième position sous le drapeau devant les champions 2014 Nobuteru Taniguchi et Tatsuya Kataoka sur leur nouvelle monture, une Mercedes SLS AMG qui remplace leur Z4 de la saison dernière mais reprend les couleurs Hatsune Miku.

A noter la bonne prestation de la Toyota 86MC VivaC no25 qui confirme son bon temps des essais en terminant 6ème, et les débuts encourageants de la Lexus RC F GT3 arrivée à la dixième position, dix places de mieux que sa position sur la grille.

La prochaine épreuve, les traditionnels 500 km de Fuji, aura lieu les 2 et 3 mai prochains.

Crédit images : Toyota/Lexus Racing (1,2,7,9,10) - Nismo (3,4,6) - Honda Racing (5) - GT Association (8)

Classement

Okayama 300 km - 5 avril 2015

GT500

PoNoVoiturePilotesToursMeilleur tourDiff.(km/h)PneusWH
137KeePer TOM'S RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Andrea Caldarelli

Ryo Hirakawa

821'32.9322:12'00.419BS
2100RAYBRIG NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Naoki Yamamoto

Takuya Izawa

821'31.85942.663BS
338ZENT CERUMO RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Yuji Tachikawa

Hiroaki Ishiura

821'32.78544.265BS
48ARTA NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Kosuke Matsuura

Tomoki Nojiri

821'30.70148.768BS
539DENSO KOBELCO SARD RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Kohei Hirate

Heikki Kovalainen

821'32.31254.612BS
615Drago Modulo NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Takashi Kogure

Oliver Turvey

821'31.9101'08.923BS
712CALSONIC IMPUL GT-R

NISSAN GT-R / NR20A

Hironobu Yasuda

J.P.L.De Oliveira

821'31.8971'13.573BS
846S Road MOLA GT-R

NISSAN GT-R / NR20A

Satoshi Motoyama

Masataka Yanagida

811'32.4011LapMi
96ENEOS SUSTINA RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Kazuya Oshima

Yuji Kunimoto

811'33.5651LapBS
1019WedsSport ADVAN RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Juichi Wakisaka

Yuhi Sekiguchi

811'32.9711LapYH
1124D'station ADVAN GT-R

NISSAN GT-R / NR20A

Daiki Sasaki

Lucas Ordonez

791'35.1663LapsYH
1217KEIHIN NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Koudai Tsukakoshi

Hideki Mutoh

771'33.3325LapsBS
131MOTUL AUTECH GT-R

NISSAN GT-R / NR20A

Tsugio Matsuda

Ronnie Quintarelli

661'32.79316LapsMi
1436PETRONAS TOM'S RC F

LEXUS RC F / RI4AG

Daisuke Ito

James Rossiter

581'32.58924LapsBS
64Epson NSX CONCEPT-GT

Honda NSX CONCEPT-GT / HR-414E

Daisuke Nakajima

Bertrand Baguette

171'35.58965LapsDL

GT300

PoNoVoiturePilotesToursMeilleur tourDiff.(km/h)PneusWH
131TOYOTA PRIUS apr GT

TOYOTA PRIUS / RV8K

Koki Saga

Yuichi Nakayama

771'38.0832:12'24.300BS
255ARTA CR-Z GT

Honda CR-Z / J35A

Shinichi Takagi

Takashi Kobayashi

771'38.79242.376BS
321Audi R8 LMS ultra

Audi R8-LMS ultra / CJJ

Richard Lyons

Tomonobu Fujii

761'38.3191LapYH
486Racing Tech Audi R8

Audi R8-LMS ultra / CJJ

Christian Mamerow

Shinya Hosokawa

761'38.2201LapYH
50GOODSMILE HATSUNE MIKU SLS

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Nobuteru Taniguchi

Tatsuya Kataoka

761'39.0921LapYH
625VivaC 86 MC

TOYOTA 86 MC / V8

Takeshi Tsuchiya

Takamitsu Matsui

761'39.8321LapYH
710GAINER TANAX GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Andre Couto

Katsumasa Chiyo

751'39.2982LapsDL
83B-MAX NDDP GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Kazuki Hoshino

Mitsunori Takaboshi

751'39.3752LapsYH
951JMS LMcorsa Z4

BMW Z4 GT3 / P65

Morio Nitta

Shigekazu Wakisaka

751'39.4142LapsYH
1060SYNTIUM LMcorsa RC F GT3

LEXUS RC F GT3 / 2UR-GSE

Akira Iida

Hiroki Yoshimoto

751'40.5642LapsYH
1177KSF Direction Ferrari 458

Ferrari 458 GT3 / F142

Naoki Yokomizo

Kyosuke Mineo

751'37.9722LapsYH
1211GAINER TANAX SLS

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Katsuyuki Hiranaka

Bjorn Wirdheim

741'35.4653LapsDL
1330NetMove GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Hiroshi Koizumi

Yuki Iwasaki

741'40.1673LapsYH
1433Excellence Porsche

PORSCHE 911 GT3 R / M97/79

Alexandre Imperatori

Kenta Yamashita

741'38.7263LapsYH
1548DIJON Racing GT-R

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Hiroshi Takamori

Masaki Tanaka

741'40.2873LapsYH
162SYNTIUM・

LOTUS

LOTUS EVORA MC / V8

Kazuho Takahashi

Hiroki Katoh

741'40.0023LapsYH
1761SUBARU BRZ R&D SPORT

SUBARU BRZ GT300 / EJ20

Takuto Iguchi

Hideki Yamauchi

731'34.8064LapsDL
1850SKT EXE SLS

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Masaki Kano

Hideto Yasuoka

731'36.2414LapsYH
1918UPGARAGE BANDOH 86

TOYOTA 86 MC / V8

Yuhki Nakayama

Yuji Ide

711'41.6506LapsYH
2087CrystalCroco LAMBORGHINI GT3

Lamborghini Gallardo GT3 / CEH

Takayuki Aoki

Koji Yamanishi

701'41.3847LapsYH
21111Rn-SPORTS GAINER SLS

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Masayuki Ueda

Kazuya Tsuruta

701'44.7077LapsYH
2265LEON SLS

Mercedes-Benz SLS AMG GT3 / M159

Haruki Kurosawa

Naoya Gamou

701'34.7387LapsYH
239PACIFIC McLaren with &mu

McLaren MP4-12C GT3 / M838T

Takuya Shirasaka

Tohjiro Azuma

681'40.2849LapsYH
24360RUNUP Group&

NISSAN GT-R NISMO GT3 / VR38DETT

Hiroki Yoshida

Atsushi Tanaka

631'38.81814LapsYH
88MANEPA LAMBORGHINI GT3

Lamborghini Gallardo GT3 / CEH

Manabu Orido

Kazuki Hiramine

381'35.26639LapsYH
5MACH SYAKEN with Iracon 86c-west

TOYOTA 86 MC / V8

Tetsuji Tamanaka

Shogo Mitsuyama

13'15.83576LapsYH
7Studie BMW Z4

BMW Z4 GT3 / P65B44

Jorg Muller

Seiji Ara

077LapsYH

Pour résumer

Pour la première course de la saison, diffusée pour la première fois largement à l’étranger sur la chaîne Youtube de Nismo, le Super GT s'est montré sous son meilleur jour avec une de ces courses incroyables dont la série a le secret. Des batailles et des changements de leader incessants et une météo qui a évolué durant toute la course ont fait passer les 82 tours comme une lettre à la poste avec au bout une victoire méritée pour le plus jeune équipage du championnat, Andrea Caldarelli et Ryo Hirakawa sur la Lexus RC F Keeper TOM'S no37.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.