par Nicolas Anderbegani

Romain Grosjean en Endurance avec Lamborghini

En plus de son programme Indycar avec Andretti Autosport, Romain Grosjean s'engage aussi en Endurance avec Lamborghini.

Zapping Le Blogauto Essai de la Megane e tech

Le franco-suisse, qui s'est revonverti dans l'Indycar aux Etats-Unis depuis sa fin de carrière brutale en F1, rajoute une corde à son arc en rejoignant le programme Lamborghini en Endurance.

Romain Grosjean s'engagera d'abord en catégorie GT3 sur une Lamborghini Huracan, avec laquelle il doit disputer les 24 heures de Daytona 2023. Ce seront des retrouvailles avec le monde du GT, lui qui avait roulé en 2010 sur une Ford GT en championnat du monde FIA GT1. Par la suite, il sera impliqué dans le programme de développement LMDh, puisque la marque italienne s'engagera à partir de 2024 dans cette classe son "propre" prototype, une première dans son histoire, exploité par le team Iron Lynx.

"Tout d'abord, c'est un honneur de rejoindre Lamborghini, c'est une marque tellement emblématique pour tous ceux qui aiment les voitures, y compris moi-même et mes enfants", s'est réjoui Grosjean. "En plus de cela, je suis très excité par deux choses : la première est de débuter à Daytona avec la GT3 qui a connu un grand succès [sur ce circuit] et avec une très bonne équipe comme Iron Lynx et de tels coéquipiers à mes côtés. Ce sera donc une belle découverte pour moi."

"Et puis, plus tard dans l'année, le développement du nouvel LMDh qui est une très belle voiture – j'ai la chance de l'avoir vue – et un projet incroyable en Endurance. Cette catégorie devient très excitante avec l'arrivée de tous les constructeurs. Lamborghini étant une marque qui connaît beaucoup de succès, j'espère que nous pourrons faire de bonnes choses à l'avenir."

 

Podcast Men's Up Life
 

Vous cherchez un véhicule d'occasion ?

Retrouvez des milliers d’annonces sélectionnées pour vous aider à trouver le bon véhicule d’occasion.

Pour résumer

Romain Grosjean rejoint Lamborghini en Endurance, avec à la clé une place de pilote d'usine dans le programme LMDh qui doit être lancé en course à partir de 2024, avec sans doute l'objectif d'y disputer les 24 heures du Mans.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.