par Nicolas Anderbegani

Premier roulage de la Porsche LMDh

L'excitation monte peu à peu à l'approche du grand renouveau de l'Endurance, avec l'arrivée de nouveaux constructeurs en Hypercar et en LMDh. Dans cette dernière catégorie, Porsche est le premier à faire rouler son prototype.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Le plan est en marche

2022 est une année très attendue pour l'Endurance, puisque Toyota, Glickenhaus et Alpine ne seront bientôt plus seuls. Peugeot doit faire débuter son Hypercar 9x8, dont on ne sait pas encore si elle sera au Mans, et Porsche prépare activement son entrée dans la catégorie LMdh. Quelques semaines après avoir dévoilé les premiers clichés en tenue de camouflage de sa voiture, une première vidéo a circulé sur le net, permettant d'apprécier la Porsche en mouvement et avec du son en prime.

C'est le français Fréderic Makowiecki, alias "Mako", pilote officiel Porsche en WEC GTE, qui était au volant. Basé sur le châssis Multimatic (les prototypes LMDh sont construits sur la base de châssis proposés par 4 fournisseurs, parmi lesquels figure aussi Oreca), le prototype LMdh Porsche dévoile enfin sa partie avant. On remarque, de part et d'autre des grands passages de roues, un long capot plat qui devrait donner un très beau style à ces LMDh, qui pourront évoluer aussi bien en WEC qu'en IMSA grâce à la convergence sur laquelle se sont accordés les deux championnats et l'instauration d'une BoP afin d'équilibrer les performances avec les Hypercars.

"Franchement, c'était un premier roulage très positif", commente Frédéric Makowiecki. "Nous avons pu faire quelques tours et découvrir que la voiture fonctionnait comme prévu. Maintenant nous avons un bon point de départ pour aller de l'avant. Ma première pensée est allée vers tous les gens qui ont travaillé pendant des mois pour que cette Porsche LMDh prenne la piste. C'est un moment très émouvant que de pouvoir les représenter."

Le suspense du moteur

La vidéo permet d'entendre aussi le son du moteur, dont les spécifications sont encore inconnues et qui,rappelons-le, sera couplé à un système hybride standard. La règlementation LMDh spécifie que le moteur doit être basé sur un moteur de production, sachant que la puissance totale est fixée aux environs des 680 chevaux. Le passage en ligne droite permet d'entendre le timbre "feutré" d'un moteur turbo. Les rumeurs évoquent le V8 twin turbo du Porsche Cayenne, mais ce pourrait être davantage un 6 cylindres qui permettrait d'optimiser l'encombrement et le poids. En tous cas, ce n'est pas le Flat 6 atmo de la 911 RSR GTE dont les vocalises sont envoûtantes )

https://platform.twitter.com/widgets.js

Pour résumer

L'excitation monte peu à peu à l'approche du grand renouveau de l'Endurance, avec l'arrivée de nouveaux constructeurs en Hypercar et en LMDh. Dans cette dernière catégorie, Porsche est le premier à faire rouler son prototype.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.