Lancer le diaporama
Porsche 963 LMDH
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Nicolas Anderbegani

Porsche 963 LMDH : le retour du roi

Porsche dévoile officiellement à l'occasion du Festival of Speed de Goodwood l'arme de son retour au sommet de l'Endurance : la 963 LMDH.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

On savait déjà que Porsche revenait en Endurance avec un châssis LMDH conçu par Multimatic et en partenariat avec le Penske Racing, qui avait déjà exploité le RS Spyder dans les années 2000. Maintenant, nous avons le nom et la livrée.

Héritière d'une grande lignée

Le prototype qui marque le retour de la firme aux 19 victoires aux 24 heures du Mans prend le nom de 963, marquant ainsi la filiation "symbolique" avec la Porsche 962, le bolide de Weissach qui participa au Groupe C et à l'IMSA GTP entre 1984 et 1990 et remporta le Mans en 1986 et 1987. Mais contrairement aux monstres du Groupe C qui évoluaient avec un Flat 6 3 litres de plus de 700 chevaux, cette 963 sera hybride, avec un V8 biturbo de 4.6 litres de cylindrée, basé sur l'unité de la 918 Spyder qui dérivait lui-même du bloc utilisé sur le prototype LMP2 RS Spyder.

Les voitures LMDh comme la Porsche, ainsi que les conceptions concurrentes de BMW, Acura, Cadillac et Lamborghini, pourront rivaliser avec les prototypes construits selon les spécifications de l'Automobile Club de l'Ouest (ACO) Le Mans Hypercar (LMH) au classement général de l'IMSA, dont la nouvelle classe supérieure à partir de 2023 sera appelée Grand Touring Prototype (GTP) - un nom qui ravive les souvenirs de la grande époque des années 80.

En rouge et blanc, comme d'autres

Visuellement aussi, le lien avec les protos du Groupe C se retrouve dans la relative simplicité des lignes, surtout au niveau avant, tranchant avec l'aérodynamisme torturée des LMP1. On retrouve aussi les optiques en quatre parties, qui permettent d'identifier rapidement la Porsche et de faire le lien avec le design des voitures de série. Et on en aura besoin car, si la livrée reste rouge et blanche de la sorte, il faudra développer un regard de lynx l'an prochain pour distinguer tous ces prototypes qui tirent vers le rouge et blanc, comme les Toyota et les Glickenhaus, sans oublier les prochaines Ferrari qui, elles aussi, devraient naturellement recourir au Rosso.

Au final, cette Porsche a une certaine allure mais le formatage LMDH empêche forcément un effet "waouh", à moins que Cadillac ne bluffe tout le monde avec un design osé. Mais c'est sans doute du côté des Hypercars que l'on trouvera les designs les plus avancés, comme l'a déjà prouvé la 9X8 de Peugeot.

Côté pilotes, quelques noms sont déjà confirmés comme celui d'André Lotterer, triple vainqueur au Mans avec Audi et qui courait pour Porsche en Formule E ces dernières années.

 

Pour résumer

Engagée en classe LMDH, la Porsche 963 s'inscrit symboliquement dans la lignée des 956 et 962 qui ont dominé l'Endurance dans les années 80. Le même succès sera-t-il au rendez-vous ? Il reste à connaître les équipages définitifs.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos