par La rédaction

Le Mans : 6 constructeurs discutent hydrogène

En Le Mans Hypercar. Mais l'avenir se prépare depuis déjà longtemps ; il passera a priori par l'hydrogène.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

En WEC, la nouvelle catégorie-phare sera la Le Mans Hypercar. Mais l'avenir se prépare depuis déjà longtemps ; il passera a priori par l'hydrogène.

Depuis plusieurs années maintenant, l'ACO pense à l'hydrogène pour assurer l'avenir de l'endurance et ainsi du WEC et des 24 Heures du Mans. Passant de la parole aux actes, l'ACO a lancé la Mission H24 qui se matérialise par un prototype (photo) qui anticipe l'idée d'un potentiel qui devrait se concrétiser en 2024. Cette année-là, l'ACO souhaiterait introduire des prototypes roulant à l'hydrogène en compétition. Plusieurs constructeurs travaillent avec l'ACO sur le sujet.

Dans l'émission La vie en bleu les Experts de France Bleu, Pierre Fillon, le président de l'ACO, est revenu le 19 décembre dernier sur le sujet. Il a indiqué que pas moins de six constructeurs sont actuellement penchés sur le dossier. Il s'agit de Audi, BMW, General Motors, Hyundai Peugeot et Toyota. La plus grosse surprise, dans cette liste, est la présence de Peugeot. Mais Peugeot a annoncé son retour en WEC en 2022 en Le Mans Hypercar.

Rendez-vous en 2024

Pour 2024, l'idée consisterait à opposer les futures Le Mans Hypercar (LMH) aux prototypes roulant à l'hydrogène. On imagine qu'une équivalence quelconque serait trouvée, l'ACO étant passé maître es-expérimental dans la conception d'équivalences.

Notre avis, par leblogauto.com

Il n'y a qu'en endurance que de telles choses peuvent se passer. Un tel mélange des genre, telle est l'endurance, telles sont en particulier les 24 Heures du Mans. Tant mieux.

Photo : ACO

Pour résumer

En Le Mans Hypercar. Mais l'avenir se prépare depuis déjà longtemps ; il passera a priori par l'hydrogène.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.