par Thibaut Emme

Arrêtez tout : Ferrari de retour au Mans en Hypercar !

Depuis le temps qu'on attendait cela ! Ferrari confirme revenir dans la "top class" Hypercar en WEC et aux 24 heures du Mans à partir de 2023.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Les fans d'endurance se morfondaient depuis des lustres en se demandant pourquoi une marque prestigieuse comme Ferrari ne se (re)lançait pas dans la course à la victoire suprême, les 24 Heures du Mans, ainsi que dans le championnat mondial FIA WEC. Oh les Ferrari sont bien présentes dans la Sarthe, mais en GTE Pro et pas directement (via AF Corse).

Ferrari va donc rejoindre la cohorte de constructeurs prestigieux, et "petits poucets" en 2023. On espère que d'ici-là il n'y aura pas trop de défection ou de départ du WRC. Pour le moment Toyota a présenté sa Gazoo Racing GR10, Glickenhaus est en train d'assembler les deux prototypes SCG 007 (très beaux au passage). L'an prochain, Peugeot Total/Saft rentreront dans la danse hypercar, suivi par Audi et Porsche et Acura, qui choisissent la facilité du règlement LMDh (Daytona).

Pour compenser les budgets limités en F1 ?

Ferrari a déjà participé de nombreuses fois au Mans et remporté 9 fois l'épreuve Mancelle. Mais, cela fait depuis 1965 que l'on n'a plus vu la Scuderia sur la plus haute marche. On n'a plus vu officiellement Ferrari dans la plus haute catégorie depuis 1973. Ce retour, en suivant le règlement Hypercar (hybridation 4 roues motrices) est une bonne nouvelle pour tout le monde.

John Elkann, Président de Ferrari : "En plus de 70 ans de course, sur des circuits du monde entier, nous avons mené nos voitures à la victoire en explorant des solutions technologiques de pointe: des innovations qui découlent de la piste et rendent chaque voiture de route produite à Maranello extraordinaire.

Avec le nouveau programme Le Mans Hypercar, Ferrari affirme une fois de plus son engagement sportif et sa détermination à être un protagoniste des grands événements mondiaux du sport automobile".

Notre avis, par leblogauto.com

Ce renouveau de l'endurance est un succès pour Pierre Fillon et l'ACO qui se sont battus pour attirer les constructeurs avec un règlement Hypercar qui doit leur permettre d'aligner des voitures ressemblant "presque" à des voitures de route. Bon, Toyota a un peu douché nos espérances d'un GT1-bis avec la GR10, mais cette dernière aura une déclinaison route tout de même.

Surtout, avec l'hybridation obligatoire pour les constructeurs, le règlement colle à ce qu'il va se passer sur les véhicules de route, fussent-ils des supercars. Est-ce que le retour de Ferrari ne va pas titiller d'autres constructeurs ? Pas certain de revoir Ford vs. Ferrari, mais pourquoi pas McLaren par exemple ?

Avec les budgets capés en F1 prévus pour les prochaines saisons, Ferrari a de l'argent à dépenser. Est-ce que cela a poussé à la décision de ce retour ? En tout cas, Maranello peut aligner Charles Leclerc par exemple (s'il est encore chez Ferrari en 2023) ainsi que Mick Schumacher. Un clin d'oeil à Michaël qui avait été placé à l'époque par Mercedes dans une Sauber-Mercedes C11 en 1991. Ah tiens, et si Mercedes se piquait au jeu lui aussi ?

Pour résumer

Depuis le temps qu'on attendait cela ! Ferrari confirme revenir dans la "top class" Hypercar en WEC et aux 24 heures du Mans à partir de 2023.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.