par Joest Jonathan Ouaknine

24h de Spa: le retour du fils de la revanche de l'Ecurie Ecosse

L'Ecurie Ecosse (en français dans le texte) est de retour. Elle disputera les prochaines 24 heures de Spa, en espérant une invitation pour les 24 heures du Mans 2012...

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Les fans d'endurance vont être partagé entre la joie de revoir une écurie légendaire et l'amertume que ce soit son énième come-back...

Acte 1. En 1952, David Murray, entrepreneur d'Edimbough et pilote à ses heures, fonde la structure. Le nom d'Ecurie Ecosse est choisi car Murray est francophile (raison officieuse: cela fait [censuré] les Anglais.) Dans un premier temps, elle se contente de disputer le Grand Prix de Grande-Bretagne. Pour l'édition 1952, Murray prend lui-même le volant.

En parallèle, l'Ecurie Ecosse engage des Jaguar en endurance. En 1956, Ron Flockhart et Ninian Sanderson triomphent avec une type D. Flockhart, secondé cette fois-ci par Ivor Bueb, double la mise en 1957, tandis que Sanderson et John Lawrence offrent le doublé.

Ensuite, l'équipe fut victime du retrait de Jaguar. Les Tojeiro-Jaguar, Lister-Jaguar et Cooper-Monaco qui suivent ne lui permettent pas de renouveler ses exploits. Murray, poursuivi par le fisc, ferme boutique en 1971, juste après avoir loué une March F3 à Tom Walkinshaw.

Acte 2. Hugh McCraig, un autre entrepreneur d'Edimburgh, par ailleurs membre de l'amical de l'équipe, ressuscite l'Ecurie Ecosse en 1983. Il rachète une Lola-De Cadenet, qui devient une "Ecosse" et l'engage aux 24 heures du Mans. Elle fut suivie par un châssis inédit, qui connu plusieurs succès en catégorie C2.

En BTCC, John Cleland pilote des Vauxhall aux couleurs de l'écurie, décrochant les titres 1989 et 1995.

Ensuite, l'Ecurie Ecosse ne s'aligne plus que dans les épreuves d'anciennes. En 2008, elle dévoile une Jaguar XF tunée.

Pour 2011, McCraig revient aux "modernes". Il chapeautera une Aston Martin DBRS9 GT3 de Barwell Motorsport pour les 24 heures de Spa. Alasdair McCaig (fils de Hugh), Andrew Smith, Joe Twyman et Oliver Bryant la piloteront.

L'objectif étant, on l'a dit, de décrocher une invitation pour les 24 heures du Mans 2012.

Source:

Ecurie Ecosse

Pour résumer

L'Ecurie Ecosse (en français dans le texte) est de retour. Elle disputera les prochaines 24 heures de Spa, en espérant une invitation pour les 24 heures du Mans 2012...

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.