par Elisabeth Studer

Xiaomi : fabrication de VE dans une usine de Great Wall ?

Xiaomi, fabricant chinois de smartphones, prévoit de fabriquer des véhicules électriques en utilisant l'usine de son compatriote Great Wall. C’est en tout cas ce qu’ont affirmé trois personnes proche du dossier. Le cas échéant, l’opération accentuerait la tendance actuelle des entreprises technologiques du secteur télécom à participer à la course vers les nouveaux types de mobilité.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Pourparlers Xiaomi / Great Wall dans le domaine des VE

Xiaomi, l'un des plus grands fabricants de smartphones au monde, serait en pourparlers pour utiliser l'une des usines de Great Wall en Chine pour fabriquer des véhicules électriques sous sa propre marque, ont déclaré les deux sources.

Lesquelles ont précisé que Xiami aurait pour cible le marché grand public des véhicules électriques, en adéquation avec son positionnement sur les produits électroniques.

Great Wall, qui n'a pas encore offert de services de manufacture à d'autres entreprises, fournira des conseils en ingénierie pour accélérer le projet, a déclaré l'une des sources.

Les deux sociétés prévoiraient d'annoncer leur partenariat dès le début de la semaine prochaine.

Xiaomi a toutefois refusé de commenter, tandis que Great Wall a quant à lui déclaré vendredi soir qu'il n'avait pas discuté d'un tel partenariat avec Xiaomi.

Selon l’une des sources, le fondateur et Directeur Général de Xiaomi, Lei Jun, estime que l'expertise de l'entreprise dans la fabrication de matériel aidera à accélérer la conception et la production de ses véhicules électriques.

Recherche d’une plate-forme permettant de tirer partie de sa technologie Internet

Xiaomi souhaite trouver un constructeur automobile mature pour fournir une plate-forme permettant de tirer partie de ses propres avantages dans la technologie Internet mobile. Les analystes estiment par ailleurs que les atouts détenus par Xiaomi en matière de systèmes d'exploitation et de mobilier laissent beaucoup de perspectives pour une telle coopération à l'avenir.

La société prévoit de lancer son premier véhicule électrique vers 2023.

Hausse des actions des deux partenaires potentiels

Les actions de Xiaomi ont clôturé en hausse de 6,3% après l’annonce d’un tel éventuel projet. Les actions de Great Wall ont progressé de 10,4% à Hong Kong. Les titres échangés à Shanghai progressant à hauteur de de leur limite quotidienne maximale de 10%.

Xiaomi cherche à diversifier ses revenus

Un tel projet verrait le jour intervient alors que Xiaomi cherche à diversifier ses flux de revenus en dehors de de l'activité de fabrication de des smartphones, qui représente l'essentiel de ses revenus, mais génère des marges bénéficiaires restreintes.

La société a fait état mercredi d’une hausse des coûts due à une pénurie mondiale de puces, indiquant parallèlement que ses revenus trimestriels étaient inférieurs aux estimations du marché.

Great Wall : lancement en 2021 d’une marque pour véhicules électriques et intelligents

Great Wall, le plus grand constructeur chinois de pick-up trucks, a lancé en 2021 une marque dédiée aux véhicules électriques et intelligents. Il construit également une usine de véhicules électriques en Chine avec l’allemand BMW.

Notre avis, par leblogauto.com

Cette décision s'inscrit dans le contexte de la collaboration plus étroite entre les constructeurs automobiles et les entreprises technologiques pour développer des véhicules intelligents et des services de conduite autonome.

Le fournisseur chinois de moteurs de recherche Baidu a ainsi déclaré en janvier dernier qu'il prévoyait de fabriquer des véhicules électriques en utilisant une usine automobile appartenant à Geely, constructeur automobile aspirant à offrir des services de conseil en ingénierie et de fabrication sous contrat.

Apple et Huawei ont dans leur carton un projet de même ordre.

L’objectif pour ces entreprises technologiques est de permettre à ces véhicules de se connecter à d'autres appareils de leur écosystème de produits.

Sources : Reuters

A lire également :

. Vers un accord Apple / Hyundai pour un VE autonome ?

Pour résumer

Xiaomi, fabricant chinois de smartphones, prévoit de fabriquer des véhicules électriques en utilisant l'usine de son compatriote Great Wall. C’est en tout cas ce qu’ont affirmé trois personnes proche du dossier. Le cas échéant, l’opération accentuerait la tendance actuelle des entreprises technologiques du secteur télécom à participer à la course vers les nouveaux types de mobilité.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.