par Elisabeth Studer

Xiaomi:brevet de caméras/ capteurs pour son projet de VE

La Chine vient d’approuver le dépôt d'un brevet de Xiaomi - plus connu jusqu’à présent comme fabricant de smartphones - pour un système de caméras et de capteurs destinés à équiper son futur véhicule électrique.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

La Chine vient d’approuver le dépôt d'un brevet de Xiaomi - plus connu jusqu’à présent comme fabricant de smartphones - pour un système de caméras et de capteurs destinés à équiper son futur véhicule électrique.

Approbation du brevet de Xiaomi sur caméra et capteurs

Xiaomi poursuit sans relâche son projet de produire son propre véhicule électrique : l'Administration nationale chinoise de la propriété intellectuelle (CNIPA) a approuvé une demande de brevet enregistrée en novembre dernier, qui contient la conception d'un nouveau système de caméra qui sera embarqué sur le futur modèle de Xiaomi, et qui sera servir à guider le véhicule dans le cadre d’une éventuelle conduite autonome.

Xiaomi prévoit de produit un VE en 2024

Depuis quelques années, nous savons que Xiaomi travaille sur sa prochaine étape : lancer sa propre voiture électrique. Après de nombreuses rumeurs et fuites, l'année dernière, la société chinoise a confirmé l’information et assuré qu'elle travaillait sur un tel projet, le premier modèle de la gamme devant entrer en production en 2024 sous la marque Xiaomi Automobile.

Petit à petit, les informations sur ce futur modèle apparaissent, mais son design demeure toutefois inconnu.

Concurrencer Tesla

L'objectif de Xiaomi est de devenir leader dans le secteur des véhicules électriques, ce qu'il a déjà fait dans le domaine des smartphones et des gadgets technologiques. Mais pour cela, il se doit de tenir tête à Tesla . C'est précisément pour cette raison que les ingénieurs de Xiaomi développent un système complet pour concurrencer l' Autopilot de la firme californienne .

La firme chinoise prévoit de lancer une gamme complète intégrant jusqu'à quatre modèles de divers segments bien différenciés. Xiaomi n'est pas la seule entreprise technologique à chercher sa place sur le marché des voitures électriques, car Apple et Oppo espèrent également faire de même.

Système de caméra et de capteurs divisés en deux blocs

Le dossier déposé afin d’obtenir le brevet laisse apparaître clairement un véhicule dans lequel une série de rectangles ont été placés à l'intérieur de la carrosserie, lesquels représenteraient les caméras ou d'autres dispositifs de réception de données.

Comme indiqué dans le cadre du brevet lui-même, la conception sera divisée en deux "blocs". Le premier d'entre eux permettra, grâce à deux caméras, de collecter des images et des informations exclusivement dans une direction, vers l'avant, avec des angles de vision différents.

Le deuxième "bloc" de caméras et de capteurs permettra d’élargir les informations capturées par le premier groupe mais en se concentrant sur d'autres zones autour de la voiture, notamment sur les côtés et à l'arrière. Cet ensemble complet de caméras et autres récepteurs permettra de façonner une image numérique externe afin qu’en cas d’activation de la conduite autonome, la voiture puisse « bien voir » ce qui se passe au-delà de sa propre structure.

Cela sera également utilisé pour d'autres types de systèmes de sécurité, tels que notamment la prévention des accidents ou les alertes de franchissement de voie.

Sources : Xiaomi

Pour résumer

La Chine vient d’approuver le dépôt d'un brevet de Xiaomi - plus connu jusqu’à présent comme fabricant de smartphones - pour un système de caméras et de capteurs destinés à équiper son futur véhicule électrique.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.