par Thibaut Emme

VW ID.4 : plus important que l'ID.3 pour Volkswagen ?

Alors que l'ID.3 arrive enfin chez ses premiers acheteurs, Volkswagen présente son grand frère, l'ID.4. Et si c'était lui LE modèle électrique important de VW ?

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

De l'ID.4, on savait à peu près tout de l'esthétique tant VW a décliné les teasers camouflés. A l'avant, on retrouve la signature lumineuse de la gamme ID avec un entourage des feux qui se rejoint en bandeau au niveau du logo. La face avant est sobre, sans calandre, mais avec de larges ouvertures dans le bas du bouclier. Ce bouclier est plus expressif et réussi que celui de l'ID.3.

Le profil lui aussi semble plus réussi et moins pataud. Il est pourtant plus grand, mais ici, VW n'a pas eu la tentation de singer le panneau arrière de la Golf. Résultat, on a une arche métallisée qui signe la courbure du toit et se marie à une partie noire brillante, là pour masquer le montant arrière imposant. Les feux arrières reprennent la signature lumineuse avant contrairement à l'ID.3 qui lui se contente d'un "demi-bandeau". Il existe une option pour avoir des feux arrière 3D (voir galerie).

L'intérieur par contre est assez similaire à l'ID.3. Pratiquement toutes les fonctions sont regroupées autour de la tablette centrale qui est tournée vers le conducteur. Le tableau de bord est assez minimaliste avec une planche de bord horizontale et sobre, agrémentée de la tablette centrale et des instruments, eux-aussi comme "posés" sur la PdB.

Attention, pour VW, il ne s'agit pas un monospace mais d'un SUV. Pour ne pas confondre, les bas de caisse épais sont traités en noir pour rehausser visuellement la garde au sol qui est tout de même de 21 cm. Le bouclier arrière est lui-aussi dessiné remontant pour ne pas faire aussi mastoc que certains monospace. Pour autant, VW parle de volume intérieur, de modularité, de flexibilité.

Plus de 500 km WLTP pour la grosse batterie

Techniquement, le VW ID.4 sera décliné en plusieurs motorisations et capacités de batterie, tout comme l'ID.3. La capacité peut aller jusqu'à 77 kWh (nets) pour autoriser 520 km WLTP. Pour le lancement, l'ID.4 dispose du moteur déjà vu dans l'ID.3 : un moteur électrique de 150 kW (204 ch) et 310 Nm de couple, logé dans l'essieu arrière (gain de place). C'est donc une propulsion.

Ce n'est pas précisé aujourd'hui, mais on devrait avoir un panel de capacités comme sur l'ID.3 à savoir : 45 kWh (300 km environ), 58 kWh (400 km environ) et donc la 77 kWh pour 520 km WLTP. VW annonce un 0 à 100 km/h en 8,5 secondes pour une vmax de 160 km/h.

Grâce à sa plateforme électrique modulaire MEB, l'empattement de l'ID.4 est plus important que celui des véhicules de même gabarit (2,77 mètres). Côté coffre, il va de 543 litres jusqu'à 1 575 litres. l'ID.4 sera capable de remorquer, théoriquement jusqu'à 1900 kg sur la version 4WD a deux moteurs. Là encore, VW joue de discrétion en n'en parlant pas tout de suite.

Le véhicule électrique se charge de la même manière que son petit frère l'ID.3. C'est à dire jusqu'à 125 kW en courant continu. Plus simplement, et sans doute plus usité, on pourra charger en courant alternatif jusqu'à 11 kW via le chargeur intégré. De quoi faire de ce ID.4 à la fois le véhicule de tous les jours et des weekend. A condition de s'y prendre à l'avance pour la charge. Sous 125 kW, il faut à peu près 30 minutes pour repartir pour 300 à 320 km.

Deux séries spéciales pour le lancement

VW prévoit de le commercialiser en Chine, en Europe et aux USA. Autant en Europe l'ID.3 a un gabarit apprécié, autant pour la Chine et les USA il est bien trop petit. Cet ID.4 est "à peine" suffisamment grand pour être appelé compact. C'est sans doute sur ce véhicule que VW mise sa stratégie électrique pour les années à venir. En Europe, il se vendra aussi certainement. Et si c'était LE véhicule électrique pivot pour VW au lieu de l'ID.3 ?

La commercialisation interviendra à la fin de cette année 2020 avec deux séries spéciales de lancement : Volkswagen ID.4 1st et 1st Max. 27 000 exemplaires prévus pour ces deux versions qui font le plein d'équipements. Les autres finitions et motorisations seront dévoilées plus tard, au cours de 2021. Pour l'Europe, la production est à Zwickau (avec l'ID.3) tandis que pour la Chine c'est à Anting et ce sera à Chattanooga pour les USA.

En Allemagne, il faudra près de 50 000 euros pour la version ID.4 1st et près de 60 000 € pour l'ID.4 1st Max. En France, les prix devraient être similaires, légèrement plus élevés. Dans ces ordres de prix, le bonus électrique est limité à 3500 € si le prix est entre 45 000 et 60 000 €. Il passe à 0 € pour un prix au-delà de 60 000 €. S'il n'a pas de souci comme l'ID.3, on devrait commencer à voir cet ID.4 sur les route à la fin du 1er trimestre 2021 sans doute.

Le VW ID.4 est le cousin technique du Skoda Enyaq iV présenté au début du mois.

Galerie du VW ID.4

Pour résumer

Alors que l'ID.3 arrive enfin chez ses premiers acheteurs, Volkswagen présente son grand frère, l'ID.4. Et si c'était lui LE modèle électrique important de VW ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.