par Elisabeth Studer

VinFast sollicite un prêt du gouvernement US

Le président du conglomérat vietnamien Vingroup a déclaré samedi que VinFast, l'unité automobile de la société, chercherait un financement auprès du gouvernement américain pour soutenir son expansion sur le territoire US avec une usine prévue en Caroline du Nord.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Une déclaration qui voit le jour alors que VinFast a déclaré cette semaine que sa société holding basée à Singapour avait déposé une demande d’entrée en Bourse (IPO) aux Etats-Unis.

Option de financement via le gouvernement américain

"C'est aussi l'une de nos options de financement, mais nous devons leur prouver que nous sommes qualifiés", a déclaré le président de Vingroup, Pham Nhat Vuong, s’adressant à un groupe comprenant des journalistes, faisant allusion à un prêt qui pourrait être octroyé par le gouvernement américain.

Les prêts du programme de prêts AVTM (Advanced Technology Vehicles Manufacturing) du gouvernement américain étaient une autre option que VinFast explorait, a déclaré Vuong, en réponse à une question.

Le fonds de 25 milliards de dollars a été créé par le Congrès en 2007 lorsque les constructeurs automobiles basés à Detroit basculaient dans la crise. Il est administré par le ministère de l'Énergie et dispose toujours d'une capacité de prêt de près de 18 milliards de dollars, selon son site Web.

Processus d’IPO de VinFast en cours aux Etats-Unis

VinFast a déclaré cette semaine que sa société holding avait déposé auprès des régulateurs américains des valeurs mobilières un dossier pour s’introduire en Bourse, alors que la société a planifié un investissement pour construire une usine aux États-Unis.

Vuong a déclaré que VinFast s'était engagé dans une introduction en bourse qui aiderait à établir le constructeur de véhicules électriques en tant que marque mondiale, mais a ajouté : "si les conditions ne sont pas réunies, nous pouvons attendre".

"Nous sommes nous-mêmes déterminés à pousser et engagés dans cette introduction en bourse, mais l'objectif le plus élevé pour l'introduction en bourse n'est pas de financer mais de mettre en place VinFast sur le marché mondial", a-t-il ajouté.

VinFast parie sur le marché US

VinFast, qui est devenu le premier constructeur automobile vietnamien à part entière en 2019, parie gros sur le marché américain, où il espère rivaliser avec les constructeurs automobiles traditionnels et les startups via des SUV électriques et un modèle de location de batteries en vue de réduire le prix d'achat.

La société, créée en 2017, prévoit de passer à la production de véhicules entièrement électriques à partir de fin 2022.

Usine prévue en Caroline du Nord

La semaine dernière, la société a annoncé avoir signé un accord préliminaire pour investir 2 milliards de dollars dans la construction d’une usine de Caroline du Nord pour produire des bus électriques, des SUV et des batteries pour véhicules électriques.

VinFast a promis de créer 7 500 emplois sur ce site, destiné à produire les SUV VF8 et VF9 électriques. La société a déclaré qu'elle prévoyait de commencer la construction de l'usine dès que les permis seraient accordés, dans le but de démarrer la production d'ici 2024.

Elle prévoit de commencer à exporter les deux véhicules électriques aux États-Unis courant 2022 à partir de son usine actuelle au Vietnam.

Sources : Reuters, VinFast

Pour résumer

Le président du conglomérat vietnamien Vingroup a déclaré samedi que VinFast, l'unité automobile de la société, chercherait un financement auprès du gouvernement américain pour soutenir son expansion sur le territoire US avec une usine prévue en Caroline du Nord.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.