par Thibaut Emme

Véhicules électriques : la France dans les pas de la Norvège ?

l'exemple de certains pays comme la Norvège en octroyant certains avantages aux conducteurs de VE ?

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

La France fait déjà beaucoup pour les véhicules électriques avec un bonus qui efface un peu du coût du développement spécifique. Pour faire plus sans augmenter ce bonus, la France va-t-elle suivre l'exemple de certains pays comme la Norvège en octroyant certains avantages aux conducteurs de VE ?

C'est en tout cas l'avis d'un rapport parlementaire présenté il y a quelques jours. Ce rapport, co-signé par la Sénatrice UMP Fabienne Keller et le député EELV Denis Baupin, propose une série de mesures qui leur semblent à même d'inciter les acheteurs à franchir le pas. "Ce que nous disent les constructeurs, c'est qu'ils commencent à mettre au point ce type de véhicules mais qu'ils ne se lancent pas vraiment parce que ils ne sont pas sûrs qu'il y ait suffisamment d'acheteurs pour rentabiliser la production. Mais ce qu'ils disent aussi, c'est que si les pouvoirs publics donnent des signaux incitatifs suffisamment forts, cela peut changer les équations".

"Je suis un grand partisan [des transports en commun et du vélo], mais beaucoup de gens ne peuvent se passer d’un véhicule, notamment dans les zones périurbaines en plein développement. Reste que l’automobile doit évoluer" déclare Denis Baupin, bien connu des Parisiens pour leur rendre la circulation difficile.

Concrètement, les conducteurs de véhicules électriques (mais aussi de véhicules au GNV, GPL ou autre véhicule "vertueux") bénéficieraient d'une fiscalité avantageuse sur leur "carburant" (gaz, bio-gaz, électricité, agrocarburant ou autre) mais également via la possibilité de circuler dans des voies réservées, ou les voies de bus. Des tarifs spéciaux pour les péages sont même envisagés, ainsi que pour le stationnement.

Finalement ces propositions sont exactement ce que fait un pays comme la Norvège qui possède le premier parc automobile électrique (en ratio) grâce à ce genre de mesures (et à une surtaxe sur les véhicules thermiques). A Oslo par exemple, le péage urbain que règle tous les véhicules est gratuit pour les VE, ils peuvent également emprunter les voies de bus et ont des parkings gratuits avec prises de recharge elle aussi offerte. Resta à voir si le gouvernement suivra les préconisations de ce nouveau rapport.

Source : Assemblée Nationale/Sénat, illustration : T. Emme/Le Blog Auto (des Nissan Leaf lors du Tour électrique du Poitou Charentes)

Pour résumer

l'exemple de certains pays comme la Norvège en octroyant certains avantages aux conducteurs de VE ?

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.