par Elisabeth Studer

UAW : pas d’emploi US, pas de subvention de VE

Le très puissant syndicat des Etats-Unis, United Auto Workers (UAW) a déclaré vendredi qu'il souhaitait une révision des incitations fiscales pour les véhicules électriques (VE) de telle sorte que ne soient éligibles que les unités produites sur le sol américain.

Zapping Le Blogauto Essai Volkswagen Taigo

Ou quand les syndicats font du protectionnisme pour sauvegarder l’emploi.

Pas d’emploi, pas de chocolat

A l’heure actuelle, l'incitatif fiscal de 7 500 dollars n'exige pas que les véhicules électriques soient fabriqués aux États-Unis. "L'UAW travaille avec l'administration Biden et le Congrès pour s'assurer que la législation finale étendant les subventions aux véhicules électriques indique clairement que ces investissements subventionnent les emplois des travailleurs américains", a déclaré le vice-président de l'UAW, Terry Dittes.

GM investit 1 milliard de dollars pour produire des VE au Mexique

Cette initiative du syndicat UAW voit le jour alors que General Motors a annoncé jeudi qu'il allait investir 1 milliard de dollars dans ses opérations au Mexique en vue d’y débuter la production de véhicules électriques en 2023. Selon AutoForecast, il s’agirait de deux SUV électriques Chevrolet.

GM a déclaré qu'il prévoyait également de construire des batteries et des composants électriques à Ramos Arizpe.

A l’heure actuelle, le constructeur fabrique déjà des véhicules électriques sur quatre sites aux États-Unis et au Canada. Il a récemment déclaré qu'il s’était fixé pour objectif de cesser la commercialisation de véhicules de tourisme à moteur thermique d'ici 2035.

Pas un dollar américain ne devrait soutenir une délocalisation au Mexique selon l'UAW

La représentante de l’UAW au Michigan, Debbie Dingell, a déclaré pour sa part que les véhicules électriques devaient être construits ici en Amérique par la « meilleure main-d'œuvre du monde - le travailleur américain ». Ajoutant que « pas un dollar américain ne devrait soutenir la délocalisation au Mexique d’emplois US.

Plan Biden de 174 milliards de dollars pour doper la production de VE

Le président US, Joe Biden, a mis en place un plan de 174 milliards de dollars pour stimuler la production, les ventes et l'infrastructure des véhicules électriques aux États-Unis, dont 100 milliards de dollars de primes à l’achat .

Mercredi dernier, le locataire de la Maison Blanche a déclaré aux députés américains qu’il n'y avait aucune raison pour que les employés américains ne puissent pas diriger le monde dans la production de véhicules électriques et de batteries".

GM a répondu à l'UAW en notant qu'il avait récemment annoncé près de 9 000 emplois et plus de 9 milliards de dollars dans de nouvelles installations de production de véhicules électriques ou de cellules de batterie dans le Michigan, l'Ohio et le Tennessee.

L’UAW critique Ford pour son projet de produire au Mexique

Le mois dernier, l'UAW a pointé du doigt le projet de Ford de construire un nouveau véhicule au Mexique plutôt que dans une usine de l'Ohio.

En novembre dernier, le constructeur a déclaré qu'il prévoyait de produire un véhicule électrique supplémentaire dans son usine de Cuautitlan, au Mexique, où il construit la Mustang Mach-E.

Notre avis, par leblogauto.com

Un grena élan de modestie et de nationalisme de la part du puissant syndicat et de Biden … le tout prenant la forme d’un protectionnisme pour le moins « aigu ».

Des déclarations à hauteur de leurs craintes concernant la pérennité de l’emploi du secteur automobile US ?

Sources : Reuters

Pour résumer

Le très puissant syndicat des Etats-Unis, United Auto Workers (UAW) a déclaré vendredi qu'il souhaitait une révision des incitations fiscales pour les véhicules électriques (VE) de telle sorte que ne soient éligibles que les unités produites sur le sol américain.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.