par La rédaction

Toyota Prius Plug-in à Strasbourg : premiers retours un an après

C'était il y a un an, en présence du Blog Auto, à Strasbourg : Toyota, en partenariat avec la ville, la communauté urbaine de Strasbourg et EDF, lançait son programme  test de la Prius Plug-in et d'un réseau d'infrastructures de charges dédiées. Alors qu'il reste encore deux ans pour valider le programme, le constructeur lève le voile sur les premiers retours. Détails sur ce qui s'est passé en France alors que ce programme "fait partie d'un projet mondial déployé par Toyota avec 600 Prius hybrides rechargeables, testées également au Japon, aux Etats-Unis, au Canada et en Australie".

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

C'était il y a un an, en présence du Blog Auto, à Strasbourg : Toyota, en partenariat avec la ville, la communauté urbaine de Strasbourg et EDF, lançait son programme  test de la Prius Plug-in et d'un réseau d'infrastructures de charges dédiées. Alors qu'il reste encore deux ans pour valider le programme, le constructeur lève le voile sur les premiers retours. Détails sur ce qui s'est passé en France alors que ce programme "fait partie d'un projet mondial déployé par Toyota avec 600 Prius hybrides rechargeables, testées également au Japon, aux Etats-Unis, au Canada et en Australie".

Petit rappel des faits sur ce qui s'est déroulé durant cette première année d'essai grandeur réelle. "Une trentaine de partenaires utilisateurs, des secteurs public et privé, testent 70 VHR Toyota dans Strasbourg et sa région. Ces VHR peuvent se recharger sur 145 points de charge installés par le groupe EDF : dans les parkings privatifs des entreprises partenaires (75), au domicile des utilisateurs (43) et dans les parkings publics (19). 8 points de charge installés par la Communauté Urbaine de Strasbourg sont disponibles en voirie", rappelle le constructeur.

Toyota et ses partenaires ont collecté, disséqué et établi quelques résultats marquants. Quid de ce bilan donc ?

Le véhicule hybride rechargeable est utilisé de manière intensive, tant en milieu urbain que pour des longs trajets avec une moyenne de 19 000 km avalés par an soit supérieur à la moyenne constatée en France forte de 13 000 km.

Énergie ? Une économie de carburant de 40% par rapport à un véhicule diesel de taille comparable. Autonomie ? L'autonomie  en mode électrique (environ 20 km) suffit par rapport à la moyenne des trajets quotidiens à hauteur de 13,9 km selon la marque.

Quant à la recharge, selon les premiers retours télémétriques via la transmission des données depuis les points dévolus à ceci, elle "s’effectue en heures de pointe, les pics se situant à 8h en arrivant sur le lieu de travail et à 19h au retour au domicile". Pour conclure, rappelons encore que ce programme mondial durera encore deux années afin de préparer la commercialisation (et la généralisation) à grande échelle de cette version de la Prius.

A lire également. Toyota Prius Plug-in à Strasbourg : table ronde (1/3), Toyota Prius plug-in à Strasbourg: essai (2/3) et Toyota Prius plug-in à Strasbourg: au quotidien (3/3).

A voir également. Galerie essai Toyota Prius Plug-in.

Source : Toyota.

Pour résumer

C'était il y a un an, en présence du Blog Auto, à Strasbourg : Toyota, en partenariat avec la ville, la communauté urbaine de Strasbourg et EDF, lançait son programme  test de la Prius Plug-in et d'un réseau d'infrastructures de charges dédiées. Alors qu'il reste encore deux ans pour valider le programme, le constructeur lève le voile sur les premiers retours. Détails sur ce qui s'est passé en France alors que ce programme "fait partie d'un projet mondial déployé par Toyota avec 600 Prius hybrides rechargeables, testées également au Japon, aux Etats-Unis, au Canada et en Australie".

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.