par Thibaut Emme

Toyota et le recyclage des batteries

Pionnier dans les hybrides de série, Toyota a depuis le début mis en place la collecte des batteries et affiche un taux de 91% de collecte. La filiale européenne, Toyota Motor Europe (TME) se fixe l'objectif de recycler bientôt 100% des batteries grâce à une entreprise française et une belge.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Toyota utilise deux types de batteries non "classiques" dans ses voitures hybrides, à savoir des nickel-métal hydrure (Ni-MH) et lithium-ion (Li-ion). Les premières sont utilisées dans la Prius, l'Auris Hybride, l'Auris Touring Sports Hybride, la Yaris Hybride et toutes les Lexus hybrides, tandis que les secondes se trouvent dans la Toyota Prius+ et la Prius Rechargeable.

TME a prolongé les accords qui la lient à l’entreprise française Société Nouvelle d’Affinage des Métaux (SNAM) et l’entreprise belge Umicore N.V. jusqu'au 31 mars 2018. La première se charge de la collecte et du recyclage des Ni-MH, la seconde des Li-ion). Pour arriver à un haut taux de collecte, Toyota demande à ce que l'ancienne batterie lui soit renvoyée avant d'envoyer la nouvelle. Toutefois cela ne concerne évidemment pas les voitures qui partent en destruction mais Toyota travaille avec les opérateurs de traitement des véhicules en fin de vie.

C'est une satisfaction pour ces deux entreprises partenaires de TME depuis 2011 et 2012. Les batteries sont actuellement recyclées avec une séparation des différents matériaux puis éléments qui repartent alors dans différentes industries. Concernant les Ni-MH, outre le recyclage, TME envisage d'utiliser en secondes vie les batteries Ni-MH. Une fois la capacité de la batterie trop basse pour un véhicule donné, le principe est de les utiliser soit dans des véhicules demandant moins de capacité, soit de les utiliser dans le stockage stationnaire de l'électricité.

Ce stockage permet de stocker l'électricité produite lors des phases de basse consommation et de l'utiliser en tampon lors des phases de pic de consommation. De 91%, Toyota Motor Europe vise donc les 100% de collecte et de recyclage. Une manière de rassurer les utilisateurs de ces véhicules d'un impact environnemental allégé.

Source et illustration : Toyota

Pour résumer

Pionnier dans les hybrides de série, Toyota a depuis le début mis en place la collecte des batteries et affiche un taux de 91% de collecte. La filiale européenne, Toyota Motor Europe (TME) se fixe l'objectif de recycler bientôt 100% des batteries grâce à une entreprise française et une belge.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.