par La rédaction

Th!nk chiffre ses ambitions premières

Le petite producteur de citadines électriques Th!nk a traversé dans le passé une très mauvaise situation faisant même craindre quant à pouvoir poursuivre l'aventure. Heureusement pour la société d'origine norvégienne, un consortium d'investisseurs injectait des deniers pour continuer le développement et mettre en route la commercialisation des Th!nk City. Désormais sous contrôle finlandais, le constructeur entrevoit l'avenir avec davantage de sérénité. Et de chiffrer modestement ses ambitions pour cette année, ce en Norvège sa terre natale.

Zapping Le Blogauto Essai Cupra Formentor VZ5 sur neige

Le petite producteur de citadines électriques Th!nk a traversé dans le passé une très mauvaise situation faisant même craindre quant à pouvoir poursuivre l'aventure. Heureusement pour la société d'origine norvégienne, un consortium d'investisseurs injectait des deniers pour continuer le développement et mettre en route la commercialisation des Th!nk City. Désormais sous contrôle finlandais, le constructeur entrevoit l'avenir avec davantage de sérénité. Et de chiffrer modestement ses ambitions pour cette année, ce en Norvège sa terre natale.

Alors que la production vient de reprendre, et que le constructeur multiplie les partenariats avec certaines villes européennes ou se penche sur les USA comme débouché commercial d'ampleur, Th!nk avance sa volonté de commercialiser quelques unités en Norvège.

Selon un quotidien norvégien justement, le petit producteur de citadines électriques envisagerait de séduire 1 000 clients particuliers en Norvège d'ici à la fin de l'année. Une ambition modeste mais un premier ordre de grandeur. Dans le même temps, la firme entend concrètement se développer sur le territoire US.

Confiant dans le potentiel de sa petite zéro émission, Th!nk compte ouvrir une quinzaine de nouveaux points de vente d'ici à la fin de l'année, toujours en Norvège. Après un développement en Europe du Nord, Th!nk compte à moyen terme s'offrir de nouveaux débouchés et signer des partenariats de distribution plus largement en Europe.

A lire également. La production de la Th!nk a repris, Th!nk a ciblé ses villes US prioritaires et Seulement 15 minutes pour recharger la Th!nk à 80 %.

Source : Reuters.

Pour résumer

Le petite producteur de citadines électriques Th!nk a traversé dans le passé une très mauvaise situation faisant même craindre quant à pouvoir poursuivre l'aventure. Heureusement pour la société d'origine norvégienne, un consortium d'investisseurs injectait des deniers pour continuer le développement et mettre en route la commercialisation des Th!nk City. Désormais sous contrôle finlandais, le constructeur entrevoit l'avenir avec davantage de sérénité. Et de chiffrer modestement ses ambitions pour cette année, ce en Norvège sa terre natale.

La rédaction
Rédacteur
La rédaction

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.