par Gautier Bottet

Le taxi londonien se transforme en utilitaire

Se basant sur la dernière génération du taxi londonien, alias TX, LEVC va donner naissance à un nouveau modèle utilitaire. Électrique à prolongateur d'autonomie lui aussi.

Zapping Le Blogauto Essai Suzuki Vitara

Depuis sa reprise par Geely, le constructeur des vénérables taxis londoniens a été profondément transformé : nouveau nom de LEVC (London Electric Vehicle Company), nouveau modèle électrique, nouvelle usine à Coventry, conquête de nouveaux marchés d'export... Et même à présent un second modèle. Car sur la base du TX, c'est un fourgon, ou plutôt une fourgonnette, qui va voir le jour. En se basant bien entendu sur la propulsion électrique, à prolongateur d'autonomie, qui tombe à pic alors que Londres semble bien décidé à étendre de plus en plus la zone de restriction de circulation...

Le style ne fait pas dans les fioritures, avec la même partie avant que le LEVC TX, un toit surélevé et un arrière avec des parois plus verticales, un empattement allongé et des portes coulissantes. Sa longueur devrait approcher les 5 mètres, puisque le TX mesure déjà quelques 4m85. La mécanique sera toujours le moteur électrique (Siemens) de 110 kW / 150 ch, alimenté par une batterie (LG Chem) de 31 kWh, elle même rechargée par un 3 cylindres 1.5 Turbo 81 ch d'origine Volvo. La version taxi annonce 112 km d'autonomie sur sa seule batterie, mais le fourgon devrait annoncer un peu moins.

Pour résumer

Se basant sur la dernière génération du taxi londonien, alias TX, LEVC va donner naissance à un nouveau modèle utilitaire. Électrique à prolongateur d'autonomie lui aussi.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.