Lancer le diaporama
Sinogold, (encore) un nouveau constructeur chinois 1
+6
LANCER LE DIAPORAMA
par Gautier Bottet

Sinogold, (encore) un nouveau constructeur chinois

C'est de la province de Shangong dont nous provient ce nouveau constructeur chinois. Qui se nomme vraisemblablement Sinogold de son nom anglais, ou Guojin (Pays d'or - 国金). Avec déjà trois projets de véhicules électriques, dont un monospace à l'allure bien connue.

Zapping Le Blogauto Essai Alpine A110

Shandong Kingold Automobile Co est donc une nouvelle entreprise établie à Zibo, dans la province de Shandong. Fondé fin 2015, le constructeur n'a pas reçu de licence par Pékin et ne peut donc pour le moment pas vendre sa production à l'échelon national. Les travaux des l'usine ont débuté au printemps 2016, et elle semble déjà fin prête à démarrer sa production. Avec une capacité annoncée à 200000 unités annuelles.

Et trois projets sont d'ores et déjà annoncés : le monospace K01, le SUV K03 et la berline G01. Seul le monospace montre pour le moment ses traits sous forme de rendus 3D. Et il n'est pas totalement inconnu... Il ressemble en effet furieusement à un Citroën C4 Picasso. Doté ici d'une face avant et de feux spécifiques.

Et si le monospace montre son allure, seule la berline donne quelques chiffres,plus une esquisse aux lignes d'Audi. Avec un prix ciblé aux alentours de 200000 yuans, et une autonomie envisagée à 250 km.

Source: Sinogold / Guojin Auto

Pour résumer

C'est de la province de Shangong dont nous provient ce nouveau constructeur chinois. Qui se nomme vraisemblablement Sinogold de son nom anglais, ou Guojin (Pays d'or - 国金). Avec déjà trois projets de véhicules électriques, dont un monospace à l'allure bien connue.

Gautier Bottet
Rédacteur
Gautier Bottet

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.

Albums Photos