par Thibaut Emme

Renault lance (enfin) l'offensive hybride avec Clio, Megane et Captur

Outre un véhicule électrique abordable, le groupe Renault a annoncé plusieurs nouveautés électrique et dessiné un futur proche, hybride, au Paris Motor Show 2018.

Zapping Le Blogauto Essai Dacia Jogger

Nous vous avons déjà parlé du Renault K-ZE. Ce véhicule 100% électrique abordable devrait soutenir l'offensive électrique de la marque au losange, d'abord en Chine, puis ensuite sur d'autres marchés. Renault a aussi présenté AEX, ou Augmented Editorial Experience.

Vous le savez, ou non, Renault a déjà pris des participations dans plusieurs Médias dont Challenges. Comme d'autres constructeurs, Renault sait qu'il faudra offrir "autre chose" aux conducteurs et passagers d'une voiture quand celle-ci sera capable de conduire sans la surveillance d'un humain.

"Avec l’avènement des véhicules connectés et autonomes, les usagers auront plus d’attentes quant à la qualité de leur temps de trajet. Avec le Groupe Challenges, nous avons imaginé ce que pourrait être une expérience de mobilité personnalisée et connectée à l’avenir. L’accès à un contenu éditorial premium, délivré de façon réinventée et immersive pour le conducteur et les passagers, deviendra un facteur clé de différenciation" selon Carlos Ghosn, Président – Directeur Général du Groupe Renault.

Cet AEX sera par exemple intégré aux véhicules totalement autonomes comme ceux qui dériveront peut-être du concept Renault EZ-Ultimo.

Clio, Megane, Captur, en hybrides d'ici 2020

Mais, pour ce qui nous concerne directement, Renault a confirmé que la prochaine Clio aura une version hybride. La nouvelle Clio est attendue début 2019 pour sa présentation, mais la Clio "e-Tech" (le nom de la technologie Renault) ne devrait pas être présente au lancement. La Megane et le nouveau Captur auront pour leur part des versions hybrides e-Tech rechargeables. Ainsi, contrairement à d'autres constructeurs qui réservent les versions hybrides au plus grands modèles, Renault semble vouloir suivre l'exemple de Toyota avec une citadine hybride.

Un certain "revirement" pour Renault, et son patron Carlos Ghosn, qui a longtemps considéré l'hybride comme une étape non nécessaire vers le tout électrique. On rappellera que le Scenic est quand même disponible en version hybride (légère). Cependant e-Tech sera une nouvelle génération d'hybridation. Doté d'une batterie d'un peu plus de 1 kWh ou presque 10 kWh en version rechargeable, e-Tech devrait permettre de rouler en pur électrique, même dans la version non rechargeable.

Le système qui est en gestation depuis 2011 ne sortira qu'en 2020. Il sera commun à l'Alliance avec une boîte développée par Renault tandis que les moteurs thermiques et électriques viendront du partenaire Nissan.

"Rien ne sert de courir, il faut partir à point". L'Alliance ne part-elle pas trop tard (comme d'autres) sur l'hybride ? Réponse d'ici 1 an 1/2 environ.

Pour l'anecdote, E-Tech est un nom déjà utilisé par Renault, en 2000. Plus exactement par Renault VI (Renault Trucks) pour le nouveau Magnum euro3 (moteur 6 cylindres Mack E-Tech). C'était juste avant la vente totale de Renault VI à Volvo Trucks.

Illustration : T. Emme/Leblogauto.com

Pour résumer

Outre un véhicule électrique abordable, le groupe Renault a annoncé plusieurs nouveautés électrique et dessiné un futur proche, hybride, au Paris Motor Show 2018.

Thibaut Emme
Rédacteur
Thibaut Emme

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.