par Elisabeth Studer

Plastique pour batteries VE : une opportunité pour Solvay

Le chimiste belge Solvay vient d'annoncer un investissement de 300 millions d'euros pour agrandir son usine française de Tavaux dans le Jura en vue d’y produire des plastiques pour batteries. Profitant ainsi du virage pris par le secteur automobile en faveur de l'électrification.

Zapping Le Blogauto Essai MG ZS EV

Solvay : plus grand complexe de production de plastique PVDF d'Europe

Le groupe Solvay a annoncé cette semaine qu'il allait augmenter d'ici à décembre 2023 la capacité annuelle de production de son site de Tavaux à 35 000 tonnes de plastique PVDF, un polymère fluoré thermoplastique qui est utilisé à la fois comme liant et comme revêtement de séparation dans les batteries électriques automobiles lithium-ion.

Cette extension d'usine, totalement numérisée, devrait permettre la création d'une centaine d'emplois en plus des 600 actuels, et faire de Tavaux le plus grand complexe de production de plastique PVDF d'Europe.

Accompagner la demande de matériaux pour batteries VE et hybrides

Le projet devrait permettre d'accompagner la demande de matériaux pour batteries aussi bien pour les véhicules électriques que pour les hybrides, selon Solvay. "Le secteur automobile mondial est en pleine transformation et il est clair que la tendance va continuer", estime la DG du groupe chimique Ilham Kadri.

Diminuer le poids et améliorer l’efficacité des batteries

"Nous aidons nos clients à réduire leurs émissions" en diminuant le poids des véhicules de 20 à 50% et en améliorant de 10% l'efficacité des batteries électriques, "ce qui aide en retour nos clients à baisser leurs émissions de gaz à effet de serre dites de scope3", a par ailleurs indiqué la dirigeante.

L’entreprise mise aussi sur l'allègement des carrosseries de voitures, ce qui leur permettrait de réduire l’énergie nécessaire à leur déplacement et évoque un développement en cours d'un composite thermoplastique permettant de remplacer 22 pièces d'acier reliées.

La moitié des voitures produites dans le monde électrifiées d'ici 2030 ?

"La moitié des voitures produites dans le monde seront électriques ou hybrides d'ici 2030", a-t-elle estimé. Poussant les constructeurs automobiles mondiaux à réaliser des investissements de l’ordre de 400 milliards d'euros sur les 10 ans à venir pour abandonner les moteurs thermiques.

Solvay vise une croissance à 2 chiffres

Si Solvay a vu ses ventes dans le secteur automobile croître de 8% par an de 2016 à 2021, il envisage désormais une croissance à "deux chiffres" de ces ventes entre 2021 et 2030. Le groupe ne fabrique ni anode, ni cathode, ni électrolyte, qui sont les éléments principaux permettant de faire circuler l'électricité à l'intérieur de la batterie, mais il en fournit les ingrédients.

Notre avis, par leblogauto.com

L'investissement de Solvay est le quatrième investissement majeur en France annoncé par un groupe chimique ces dernières semaines, après ceux du groupe américain Eastman et du canadien Loop associé au français Suez, pour du recyclage chimique de plastique, et celui de BASF.

Reste qu’avant de pousser des cocoricos, il demeure toutefois nécessaire d’évaluer les risques inhérents à l’implantation de telles structures, loin d’être anodines.

Mais on ne fait pas d’omelettes, sans casser des œufs diront certains …

Sources : Solvay, AFP

Pour résumer

Le chimiste belge Solvay vient d'annoncer un investissement de 300 millions d'euros pour agrandir son usine française de Tavaux dans le Jura en vue d’y produire des plastiques pour batteries. Profitant ainsi du virage pris par le secteur automobile en faveur de l'électrification.

La quotidienne

Retrouvez tous les soirs une sélection d'articles dans votre boite mail.